≡ Menu

Etre, faire, avoir : le temps du bilan

etat-d-esprit-entrepreneur-bilan

J’adore faire des listes, des check-lists, préparer à l’avance mes objectifs business tous azimuts : mon travail, mes objectifs comme mes vacances :-)

Je suis en train de travailler sur mes  listes des 6 prochains mois, du coup j’ai relu une liste de mes objectifs écrite il y a 1 an : ce qui est super, c’est que je n’avais pas que des objectifs pro sur ma liste (tout est lié, n’est-ce pas ?) : j’utilise la méthode être/faire/avoir expliquée par Tim Ferriss dans la semaine de 4 heures (Ce bouquin est tellement populaire sur le net que j’ai mis des années à le lire, mais c’est brillant, je recommande).

Etre, faire, avoir : les objectifs business autrement

  • La difficulté quand on est son propre patron, c’est que l’horizon recule au fur et à mesure qu’on avance. C’est aussi ce qui est formidable. Mais ça peut devenir décourageant si on ne se rend pas compte du chemin déjà parcouru parce qu’on ne voit que ce qui reste à faire et que ce n’est jamais terminé !
  • Comme son nom l’indique, la méthode être/faire/avoir consiste à mettre au point une liste d’objectifs en 3 colonnes : être/faire/avoir, à horizon 6-12 mois, avec 3-4 objectifs par colonnes.
  • Les objectifs de la liste être/faire/avoir doivent donc être quantifiés, et mesurables pour qu’on puisse en faire des micro-actions à la journée, et s’arrêter régulièrement pour voir si on avance ou pas, par rapport au résultat visé.
  • Si je n’ai pas tout atteint – certains objectifs sont en cours, mais prennent plus de temps que prévu – j’en ai concrétisé la plus grosse partie, et j’ai récemment lu cette phrase quelque part :

” Si on atteint tous ces objectifs,

c’est qu’ils n’étaient pas assez ambitieux.”

Intéressant, n’est-ce pas ?

' Si on atteint tous ces objectifs, c'est qu'ils n'étaient pas assez ambitieux.'Click to Tweet

D’une année lumineuse à l’autre

Aujourd’hui, plions-nous à l’exercice de Denise (en anglais), que j’adore : objectifs atteints, réussites professionnelles et personnelles, limites qu’on réussi enfin à poser, difficultés surmontées – qu’avons-nous réussi l’année passée ? Je commence avec une partie de mes réussites, et je te laisse la parole dans les commentaires !

C’est parti :

  • augmenter mon CA de 50% par rapport à l’année dernière.
  • repositionner mon travail : quand j’ai commencé ce blog, je m’adressais à des personnes créatives dans la sphère manuelle, mais je me suis rapidement sentie à l’étroit dans ce cadre-là. Parce que beaucoup de créatifs manuels caressent l’illusion de vivre de leur passion, et que je n’y crois pas. Aussi parce que la créativité n’est pas définie par l’utilisation de ses 10 doigts mais par le changement qu’elle provoque : je suis donc maintenant ravie de travailler avec des anti-conformistes enthousiastes qui travaillent dans des domaines variés comme entre autres la naturopathie, la réfléxologie,  la photo, le conseil en image, le coaching existentiel, les RH, le SEO, ou le dressage de chevaux :-)
  • rembourser l’intégralité de ma carte de crédit Fnac : tu as aussi des cartes comme ça ? Que tu prends pour acheter un ordinateur il y a 10 ans et que tu es toujours en train de rembourser par tranches de 20 euros ?
  • tout acheter rubis sur l’ongle, pas de paiement en plusieurs fois, même quand c’est plus de 3000 euros (oui, ma relation à l’argent était un gros objectif, ça l’est toujours !)
  • rencontrer de nouvelles personnes : si je laisse le mode par défaut actif, je passe des mois entiers sans parler à personne. ça étonne toujours quand j’en parle, mais je pourrais habiter dans un monastère (du moment qu’il y a une connection WIFI :-D). Bref, je suis une huître, et ça a commencé à me démanger il y a quelques mois, de sortir de cette zone de confort-là.
  • compléter 2 défis de méditation : 40 jours avec Gabrielle Bernstein, et 21 jours avec Oprah et Deepak (je n’en connais pas en français, mais si tu as des recommandations, je suis preneuse !).
  • nager 2 fois par semaine : commencer la journée comme ça, ça fait un bien !!!
  • lancer 4 programmes dans l’année, atteindre mes objectifs de vente à chaque fois
  • passer des vacances en Espagne : j’y ai vécu (la même histoire que Romain Duris, dans l’Auberge espagnole), et ce pays m’est resté gravé dans la peau. Y retourner régulièrement fait partie de mes objectifs.
  • lire des récits, et de la fiction : il y a un an, je me suis rendue compte que je n’avais plus lu de fiction depuis belle lurette. Ma Kindle ne contenait que des livres de business et de développement personnel. J’ai donc eu cette année le plaisir de lire les tribulations de Tahir Shah au Pérou, en Inde (je te conseille particulièrement l’Apprenti Sorcier, hilarant :-), en Ethiopie, au Maroc, et l’intégrale des Bernie Gunther de Philip Kerr (si tu aimes les polars, je te conseille de suivre cet allemand anti Nazi depuis le Berlin des années 30 jusqu’à l’amérique du Sud des années 60, en commençant par La trilogie Berlinoise)
  • relire mes livres papiers : c’est la suite du point précédent. J’avais des étagères et des caisses remplies de livres. J’ai décidé de n’en garder que quelques uns, ceux que j’avais vraiment envie de relire. Choix difficile, mais libérateur : je me suis replongée dans Fortune de France de Robert Merle, Quartier Lointain de Taniguchi, Parole de la nuit sauvage de Lou Reed, Funérailles célestes de Xin Ran, et aujourd’hui je n’ai plus qu’une vingtaine de bouquins papier dans mon rayon fiction (idem pour le rayon business, et le rayon spiritualité, ce qui fait que j’ai bien donné 80% de ce qui m’encombrait initialement hourra !!!)
  • vider mon appart : plus ça va, moins je supporte les objets – je ne sais pas si ça te fait ça aussi ? Je n’ai jamais été trop portée sur le bazar mais maintenant c’est au-delà : un besoin d’espace vide et de légèreté, pour me sentir mobile, pour avancer. Ces 12 derniers mois, j’ai donné des cartons quasiment tous les WE : livres (voir points précédent !), meubles, habits, et surtout jouets, vêtements enfants et matériels de puériculture…des mètres cubes qui sont partis vers d’autres horizons.
  • contribuer à financer des micros projets sur Kiva – tu connais Kiva ? C’est une plate-forme qui te permet de prêter de l’argent pour aider de personnes partout dans le monde à financer leurs micro-projets : du Pérou au Kazakhstan en passant par les Philipines ou l’Ouganda, tu peux aider les autres à concrétiser ce qui leur tient à cœur partir de 25 dollars.
  • déménager mon site à un nouveau nom de domaine : hourra ! J’avais commencé à blogguer avec un autre projet, et un autre nom de site : plus ça allait, moins ça correspondait à la direction dans laquelle j’allais. Après m’être battue pendant 48 heures avec un plug in qui était censé faire une migration magique de mon site, j’ai transféré le bébé à un développeur qui a plié ça en 2 temps 3 mouvements.
  • fait 2 webinaires : ma zone de confort, c’est l’écrit. Alors parler ET en live, sans compter le côté technique, je le mets dans mes réussites des 12 derniers mois ( à renouveler jusqu’à ce que ça fasse partie de ma zone de confort !)

Et toi ? Qu’est-ce que tu as réussi ces 12 derniers mois ?

Donne-nous au moins 3 à 5 réussites, parmi tes objectifs business ou personnels !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

{ 23 commentaires… add one }
  • Aline

    Bonjour Selma,
    effectivement ça fait du bien et de regarder le chemin parcouru en un an! Pour ma part, mon plus gros challenge était personnel, un début d’année chaotique pour ma famille recomposée qui impactait bien évidemment mon travail.
    Un an plus tard je suis fière de voir que tout est rentré dans l’ordre et que l’évolution personnelle a contribué à l’évolution professionnelle.
    Objectifs pour 2016? Continuer sur la lancée! Un nouveau “chez nous” avec un vrai bureau pour mon activité que j’espère développer encore pour quitter enfin mon emploi à mi-temps et voler de mes propres ailes!

    Merci pour cet article qui boost pour cette nouvelle année

    • Bonjour Aline, merci pour ton passage ici :-) Effectivement, l’évolution personnelle impacte énormément l’évolution professionnelle, alors bravo et bonne continuation à toi !

  • La petite Bulle

    Merci pour ton article!
    Moi aussi je me suis mise à la kindle mais que des policiers et des récits ( demain j’arrête, l’affaire cendrillon.. )
    Sur l’année 2015,
    -j’ai réussi à finaliser mon livre sur les luminaires en carton,
    -j’ai reussi à l’auto éditer et à le vendre.
    -Cette même année, j’ai mise en place mon premier stage d’initiation au meuble en carton en 16h.
    -J’ai créé mon blog et je suis connu sur la toile, 320 abonnés (même nombres que sur fb à peu près) et tous les jours ou presque un abonné de plus.
    L’année 2016 est parti aussi sur les chapeaux de roues car j’ai déjà presque bouclé un de mes projets ;-) changer de ville pour mes cours du soir pour toucher plus de personnes, le deuxième trouver un éditeur est bien plus complexe, mais je ne lache pas!
    Bonne continuation et encore merci pour tes articles!

    • Bonjour ! Je commence à me demander si je ne vais pas aussi réserver la Kindle à la lecture purement loisir et développement perso. Mais c’est quand même bien pratique de pouvoir surligner + exporter ses notes pour les lectures pros, donc je ne sais pas encore…

  • Marie-Alice

    Bonjour,
    J’avais aussi écrit une liste de projets pro et perso.
    J’ai réussi à:
    Créer mon entreprise avec son numéro de siret indispensable;
    Créer une boutique sur une plateforme de vente, et vendre;
    J’ai amélioré la qualité de mes photos;
    J’ai essayé la linogravure;
    J’ai restauré un vieux banc en bois où j’aime m’asseoir comme les ancien pour admirer la vue!
    Par contre, je n’ai pas encore posé mes objectifs 2016 et j’en suis frustrée.

  • La Félily

    Bonjour Selma,

    Encore une fois un plaisir de te lire et d’écouter tes conseils. Je suis en train de refaire mon tableau d’objectifs à l’année avec ton support cela sera la 3e année.

    Qu’ai-je réussi cette année?

    *Garder du temps pour ma fille et moi le mercredi. C’est parti d’un constat financier mais également d’une envie d’avoir du temps rien que pour nous.

    *J’ai débuté ma 2e année en tant que prof de couture dans la MJC de ma ville et j’ai développé et donc ouvert 2 nouveaux cours : un cours d’adultes débutants et un cours pour enfants. Cela n’avait jamais été fait avant mon arrivée.

    *J’ai réussi à remplir une semaine de stage de couture pour enfants pendant les vacances depuis avril (un peu déçue pour l’été mais c’est tout de même un grand pas).

    *J’ai également augmenté mon CA de 50 % et eu de nouvelles élèves en couture

    *Une maison d’édition m’a fait confiance et je travaille sur un chouette projet de livre de couture. Ils sont venus me chercher par rapport à mes spécialités (je couds pour les femmes rondes, je fais des vêtements sur mesure et donc je sais faire des patrons, j’enseigne et je vais donc pouvoir retranscrire la manière de coudre les modèles par écrit).
    Ce projet est en cours et j’en attends beaucoup pour 2016, il peut vraiment m’apporter une autre ligne d’objectifs, de travail.

    Ici on ne parle que de ces réussites aujourd’hui alors je laisserai de côté mes déceptions et petits échecs…

    Selma c’est toujours un plaisir de parler avec toi et tes articles trouvent toujours (c’est incroyable d’ailleurs) une raisonnance en moi et m’aide à avancer.
    Encore un énorme MERCI. Et cette année 2016 sera décisive pour moi.

    • Merci Lydie, et bravo pour le chemin parcouru !

  • Angélique

    Ton article tombe pile poil (comme souvent !) dans mes actions hebdomadaires.
    Justement, je viens de finir mes objectifs ainsi que leur planification et la mise en action pour y arriver.

    Ma réussite majeure de 2015:
    *écrire et publier mon premier roman
    L’éclosion des élus, le tome 1 d’une quadrilogie.

    Mes deux autres:
    *m’être donnée les moyens de mes ambitions.
    *avoir pris des mesures pour retrouver la santé.

    Je me suis également rendue compte que je me donnais trop d’objectifs d’un coup et que je me disperçais sans réél résultat. Depuis l’an dernier, je me fixe 3 gros objectifs et c’est plus facile pour moi de les atteindre. Je garde le focus dessus et mes actions sont bien plus efficace, tout en restant compatible avec mes choix familiaux.

    J’en profite pour te souhaiter Selma ainsi qu’à tou(te)s une belle année.

    • Bonjour Angélique, merci ! Effectivement, trop d’objectifs ne permet pas d’avancer. Personnellement, j’en avais un pour 2015, et j’en ai un autre (dans la continuité du précédent) pour 2016 : c’est plutôt une direction, d’ailleurs. A partir de là, les priorités se dégagent plus facilement.

  • Eléonore

    Bonjour Selma,
    Avant tout, je te souhaite une année pleine de réussite tant personnelle que professionnelle!! Ça m’a l’air plutôt bien parti:-)
    Je tiens aussi à te remercier pour ton soutient dans ce qui à été mon année de transition, car 2015 a été pour moi une année de grand changement. Ce qui est le premier point de réussite puisque j’était enfermée dans une zone de confort(consentante bien sur) dans une vie qui ne me correspondait plus du tout depuis quelques années. (25 ans comme vendeuse dans le haut de gamme).
    -Donc 1er point: démission en janvier 2015, hourra!!!
    -2ieme point: après étude de projet auprès d’un cabinet démarré fin 2014, changement radical d’activité avec l’ouverture de ma boutique en ligne en avril 2015.
    -3ieme point: développement de la boutique sur les réseaux (pinterest, instagram, facebook) que je n’avais jamais utilisés de ma vie
    -4ieme point: développement du chiffre d’affaire et du nombre de ventes sur le dernier trimestre 2015 ( c’est long mais ça démarre!) grâce entre autre à l’ouverture d’une autre boutique sur la plateforme AFRIKRÉA pour une visibilité accrue et à l’installation d’une pop-up sur le site pour récolter les mails de mes visiteurs. Ce qui me permet d’envoyer des courriers régulièrement pour me rappeler à eux.
    Voilà les points principaux de mon année 2015 mais évidement, c’est une multitudes de petites choses qui m’ont fait grandir (préparation du shooting pour les photos du site avec mannequin et photographe pro, réalisation d’un dossier de presse,…)
    J’espère ne pas avoir été trop bavarde!
    Merci encore pour ta présence qui me donne parfois l’impression de travailler en équipe:-)
    Eléonore

    • Hello Eléonore, merci pour ton partage, et je suis ravie que tu te sentes entourée ici :-)

  • Céline Richard

    Bonjour Selma !
    Tout d’abord, je te souhaite une excellente année 2016.
    Pour moi mes réussite de 2015 sont :
    1) d’avoir osé proposer des ateliers couture et tricot pour les adultes
    2) d’avoir augmenté mon CA de presque 30 %
    3) d’avoir réussi à emmener ma petite famille à Disney (rêve de mes enfants !)
    Les objectifs de 2016 sont :
    1) développer de nouveaux concepts ateliers (mère/fille, enterrement de vie de jeune fille…)
    2) changer mes croyances sur l’argent
    3) développer un nouveau blog pour remplacer mon site actuel
    4) réaliser un challenge sur la méditation
    5) me rapprocher de mes vrais amis
    Voilà, il y a du boulot !
    Au plaisir de te lire.
    Céline

    • Wuhu!!! bravo céline! Je suis ravie pour toi :-)

  • chantal corteggiani

    J’ai relevé certains défis et d’autres sont en cours comme nous tous. Mon premier défi d’ordre professionnel était l’augmentation de mon CA de 10 % (je fais de petits pas); Objectif atteint.
    Mon 2e objectif toujours d’ordre professionnel était l’ouverture de ma boutique en ligne, du site, du blog. Objectif atteint avec quelques ventes en ligne ( même si ce n’est pas assez de ce coté là pour me combler).
    Enfin coté perso, je tiens bon pour 3 cours de sport par semaine.
    Je mets de coté l’argent que je gagne avec mon activité mon m’acheter une nouvelle voiture l’année prochaine.
    J’ai découvert récemment le plaisir de prendre un café seule dans un lieu public. Je trouvais cela “con” avant. Maintenant de temps en temps j’apprécie ces moments “volés” égoïstement ! je me sens en vacances pendant quelques minutes et j’adore !
    Pour 2016 j’ai donc décidé de continuer à cultiver des petits moments perso, je poursuis l’augmentation du CA et surtout j’essaie de développer la vente en ligne. Je passe d’un article tous les 15 jours à 1 article par semaine sur le blog. J’approfondie la relation que j’entretiens avec mes clients.
    Voila une année qui je l’espère sera riche en émotions, en bonheurs petits et grands (pourquoi pas).

    • Bravo Chantal, je t’ai vue bien progresser ces derniers mois, et tu as de supers objectifs aussi :-) C’est génial que tu prennes des moments pour toi seule au café – se donner la priorité, et des Rv avec soi-même, c’est très important (et ça impacte le reste !)

  • Hello Selma !

    J’adore les bilans, alors je suis ravie de lire le tien.
    Surtout car tu m’as appris l’existence de Kiva et que je cherchais quelque chose de ce type pour contribuer. Alors je vais aller creuser de ce pas :-)

    A bientôt !

    • Hello Marjorie ! Oui, c’est vraiment SUPER de pouvoir contribuer directement à des projets partout dans le monde : mine de rien, les remboursement reviennent assez vite en plus, ce qui permet de réinvestir les sommes dans d’autres projets pour aider d’autres entrepreneurs à avancer aussi vers ce qui leur tient à coeur, j’adore (j’écris entrepreneurs, mais il y a d’autres projets, comme le financement de scolarités, c’est super aussi !)

  • Amélie

    Merci pour cet article une petite pause lecture avant de reprendre ma couture.
    Pour moi l’année 2015 avait été difficile au début, mais je me suis prouvée que je pouvais y arriver.
    * J’ai trouvé un bel appartement pour créer notre petit cocon
    * Avancer sur mon projet depuis octobre à pleins temps
    * Prendre un petit chien pour me sentir moins seule la journée et me permettre de faire des coupures et le sortir au bord de la mer (chose que je ne faisais pas seule).
    Maintenant l’année 2016 un peu de stresse encore comme chaque début d’année (que vais-je devenir etc…)
    Du coup je me suis fait un planning prévisionnel pour me recadrer et essayer de me trouver du temps pour moi en faisant quelques séances de yoga (grâce à mon compagnon un GROS merci)
    Voilà mais je n’ai pas vraiment cherché de nouvelles bonnes résolutions.

  • Bonjour Selma, et bravo pour toutes ces réussites, tu peux être fière de toi!

    De mon côté, 2015 a été une année très riche d’un point de vue personnel, mais pauvre du point de vue professionnel.

    Ma plus belle réussite est d’avoir eu un bébé au printemps ^_^
    Ce deuxième enfant m’a complètement épanouie dans mon rôle de maman, et je me régale à le regarder évoluer. Prendre du temps pour mes deux enfants, c’est ce dont j’avais besoin et j’en suis heureuse.

    La balance de ce bonheur là, c’est que mon entreprise a été plus ou moins en sommeil, je n’ai rien développé en 2015 (alors qu’en 2014 ça commençait à être pas mal). Et tout s’en est fait ressentir (le chiffre d’affaire, les commandes, les opportunités…)

    Alors là, j’ai un peu l’impression de repartir de zéro, tant du point de vue communication que financier…

    Mais je suis pleine d’enthousiasme et j’ai de nouveaux objectifs pour cette nouvelle année! C’est ce qui compte, non?

    Bises à toi et merci!

  • Marie-Emmanuelle

    La grande angoissée que je suis à du mal à faire les bilans donc je vais essayer !
    – mon CA de vente a augmenté de 25%.
    – mon CA des cours a triplés (et là je me dis wahouuu )
    – j’ai mis place le site
    – j’ai fait des ventes en ligne

    pour 2016 : m’occuper plus du site (bientôt la piqûre de rappel) et arriver à mieux organiser mon temps – mon énoooorme point noir qui me fait perdre pas mal de plume…
    maintenant au boulot
    ;-)

  • Isariosunshine

    Merci Selma pour la qualité de tes articles et tout ton cheminement très inspirant !
    Alors mes petites réussites de 2015 : avoir lancé mon site, avoir lancé mon 1er atelier créatif, m’être inscrite à une formation pour bien entreprendre, avoir été là pour mes filles !
    Très belle année 2016 à vous toutes !
    Isabelle

  • Delphine_Unik

    Comme toujours, tes publications sont vivifiantes!
    Je te souhaite Selma ainsi qu’à tes lecteurs une année 2016 riche de petits et grands bonheurs.
    Pour ma part en 2015 j’ai créé mon autoentreprise et j’ai ouvert une boutique en ligne.
    Pas encore assez de recul sur les chiffres, mais ils ont considérablement évolué au fil des mois. L’objectif 2016 est donc de ce point de vue là de maintenir le cap, tout en me dégageant du temps pour moi (un peu de sport!), pour mes enfants (des moments à partager!), et pour me permettre aussi de créer de nouveaux produits, ou d’en faire évoluer certains existants.
    J’ai une autre fierté cette année, j’ai réussi à surprendre mon conjoint en lui proposant d’organiser un WE à Paris avec nos enfants (je suis très casanière… c’est dire si je sors de ma zone de confort!). Je n’y ai pas mis les pieds depuis au moins 20 ans et je pense que ce sera fabuleux.
    Cette année, j’aimerai aussi passer plus de temps avec nos amis… Et aussi reprendre les travaux dans la maison (peut-être bien qu’on peut combiner les deux, hahaha!).

  • sylvie

    Bonjour Selma, bonjour à toutes et bonne année !

    Alors disons que 2015 a été une année de crise où je me suis sentie particulièrement vulnérable et où j’ai eu l’impression de faire du sur-place, d’où l’importance de cet exercice et le temps que je mets à y répondre…
    Travail où je ne me sentais pas à ma place, un deuil à surmonter et une fille à épauler professionnellement. J’ai tenu bon sans craquer, j’ai été au bout de mon contrat et ma fille a trouvé sa voie et a un emploi.
    – ouverture d’une boutique en ligne même si elle ne correspond pas encore à l’image que je projette et si le C.A. n’est pas encore là,
    – acquisition d’équipements importants sans recourir à un crédit qui tôt ou tard aurait été préjudiciable à mon projet,
    – et surtout, je t’ai trouvée Selma, et je ne peux même pas exprimer tout ce que tes dires ont de résonance en moi et vont m’aider

    Pour 2016 :
    – lire l’ouvrage de Tim Ferriss
    – continuer de plancher sur les points que tu soulèves et qui commencent à m’éclairer le chemin (à déterminer le mien-propre, justement)
    – monter mon blog et l’alimenter tous les 15 jours au départ
    – utiliser un réseau social (pinterest)
    – m’immatriculer et aller aux rencontres d’A.E. de ma ville
    – quitter mon ermitage une fois par semaine pour sortir la tête du guidon
    – travailler mes photos
    – démarcher 2 boutiques
    – commencer à avoir des lecteurs et amorcer des ventes

    Ce sont des objectifs modestes, mais qui me satisferaient déjà pour les 6 prochains mois.

Leave a Comment

32 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez