≡ Menu

Comment énerver un client en ligne : 37 astuces !

omment enerver un client en ligne M

Ah ! Le Web :-)

Parfait pour développer une relation client façon « table pour deux » et pourtant…

On peut aussi l’utiliser pour provoquer agacements et grincements de dents.

Alors voici 37 astuces pour énerver un client en ligne :-D

Avec un bémol d’abord. Il va de soi que toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait purement…fortuite.

C’est parti ? Enerver un client ou abonné on-line, mode d’emploi en 37 étapes!

7 astuces pour énerver ton abonné sur Facebook (ça marche aussi pour les autres réseaux sociaux!)

1/L’ajouter à un groupe Facebook sans lui demander la permission

2/Enfoncer le clou en l’inscrivant d’office à sa liste de partenaires affiliés et lui demander s’il est dispo pour animer tes webinaires en échange d’un pourcentage?

3/Se mettre au milieu de son flux Facebook et ne pas en bouger pendant 10 jours grâce à un gros pudget pub, même s’il/elle ne clique pas.

4/Lui faire lire des citations de Confucius .

>>> 7 astuces pour énerver ton abonné sur Facebook (ça marche aussi pour les autres réseaux sociaux!!)Click to Tweet

5/Relayer son article en utilisant la photo d’une fille en bikini à la place de l’image originale (si si) et lui dire : “j’ai adoré votre article, j’espère que la photo vous plaît ?”

6/Lui envoyer une proposition commerciale par FB Messenger alors qu’on ne lui écrit jamais et qu’on n’a jamais pris de ses nouvelles de toute sa vie. Puis terminer par « Et comment ça va depuis le temps sinon ?» pour faire style « je te demande des nouvelles persos ^^ »

7/Le tagguer dans une publication pour qu’il reçoive une notif et qu’il la partage (alors qu’il n’était pas à l’évènement, et pas sur la photo)

Les réseaux sociaux c’est bien, mais le mieux c’est quand même de communiquer directement sur ton site – ça reste le seul endroit qui t’appartienne en ligne alors voici comment énerver sur ton site aussi .

7 astuces pour énerver un-e abonné-e sur ton site aussi :

8/Mettre des pop ups qui s’ouvrent avant que le site ait eu le temps de charger (et qui s’ouvrent après à CHAQUE nouvel article consulté gniiiiiiii :-D)

9/Mettre des pop ups qui sont plus grandes que l’écran du smartphone et qu’on NE PEUT PAS FERMER !

10/Placer ces 2 mots à la suite : Inscription. Newsletter.

11/Ou ces 2 là : Téléchargement. Gratuit.

Les 2 mots magiques pour énerver un abonné en ligne voir astuce n°10 !Click to Tweet

12/Lui demander de nous contacter pour qu’on le recontacte s’il veut connaître nos prix.

13/Se définir comme Activateur de Bien-Etre, Jedi des réseaux sociaux, ou Rock Star du Marketing. Lui laisser deviner ce qu’on fait comme travail chez les Moldus, en vrai. Et en quoi c’est différent de ton concurrent-là-bas qui se définit comme Révélateur de Lumière ou Ninja du Web ?

14/Expliquer que chez soi c’est mieux que chez la concurrence parce qu’on est certifié de l’Institut de Certification après un diplôme de l’Institut Diplômant et un bac +7 en spécialité Passion.

Comment énerver un abonné par mail en 7 astuces :

15/Lui écrire un mail avec une adresse en « no-reply ».

16/L’ajouter à ta mailing list sans lui demander sa permission.

17/Lui proposer une formation à 2000 euros sans lui laisser le temps de lire l’ebook gratuit qu’il/elle vient de télécharger :-)

18/Relancer la même formation tous les 3 mois. Et tous les 3 mois lui envoyer le même mail pour lui dire qu’il a vraiment de la chance . Suite à un problème technique le replay du webinaire n’est pas dispo du coup on le refait en live et il a une semaine de plus que prévu pour prendre sa place à 2000 euros c’est génial !

7 conseils pour énerver un abonné par mail #emailing #entrepreneurs #contentmarketingClick to Tweet

19/Lui proposer de s’inscrire vite parce qu’il n’y a que 12 places et rouvrir une session 48h après (« parce qu’il y a de la demande »)

20/Lui envoyer un mail fleuve + impersonnel pour lui proposer des services alors qu’on n’a JAMAIS échangé par mail avec lui avant.

21/Lui téléphoner (!!!) parce qu’il n’a pas répondu au 1er mail fleuve et impersonnel dans lequel on lui proposait des services/un produit/un partenariat.

Comment énerver un client ou abonné sans limites : vidéo, podcast, réseaux sociaux, mails…5 astuces de plus!

22/Lui dire qu’il n’y a qu’à oser, s’organiser, ne jamais abandonner, et être authentique.

23/Lui parler de vivre où il veut et de profiter de cocktails sous les tropiques alors qu’il a 3 enfants et que le petit là, il a une otite.

24/Lui parler de ses concurrents (je vais te parler des tiens sous peu cela dit…j’ai des prédictions à faire là-dessus !)

25/Lui demander s’il a enfin envie de vivre une vie de gagnant au lieu de continuer avec ses habitudes de looser.

Enerver un client, astuce n°22 : lui dire qu’il n’y a qu’à oser, s’organiser, ne jamais abandonner, et être authentique.Click to Tweet

26/Lui dire qu’on gagne facilement 15.000 euros par mois en automatique, sans liste, sans site web, sans réseau.

27/ Lui expliquer que franchement, ce serait débile de passer 3 semaines sur le contenu de sa formation, alors qu’avec la méthode qu’on lui propose, il peut boucler ça en 2 heures et aller à la plage après !

28/ Sur ce, lui vendre la méthode qui effectivement a été préparée+enregistrée+vendue en 2 heures. Le client n’apprend rien, mais il peut faire pareil avec ses clients à lui, ça rapporte !

La 1ère fois que je me suis amusée à écrire cette liste, c’était pour les abonnés à ma mailing list.(d’ailleurs, si tu veux apprendre à envoyer de meilleurs mails >>> profite gratuitement de mes 10 micro-leçons d’email marketing ici !).

Et suite à ce mail donc, j’ai reçu de supers contributions pour plus de bonnes idées – et devenir encore plus compétent en énervement de clients :

10 astuces bonus pour énerver un client ou abonné en ligne

29/ L’obliger à supprimer son compte chez toi pour ne plus recevoir tes newsletters – Laura Ciriani.

30/ Ne pas lui préparer un courriel de bienvenue en Français (et le laisser recevoir le message générique de ton gestionnaire de courriel…en anglais!) – Marie Eve Plamondon

31/ Lui dire que c’est une promo à ne pas manquer alors qu’en fait on fonctionne comme Yves Rocher : la vie à 50 % c’est tout le temps XD – Elise Pirola

32/ Si elle n’a pas pu assister au webinaire, lui envoyer un mail automatique pour lui dire qu’elle a raté la chance de sa vie. La pauvre. – Elodie Wiart

33/ Mettre en objet de son email “Félicitations, tu as gagné “ …devine quoi ? Tu as gagné le droit de payer pour m’acheter mon nouveau cours tellement fantastique dont tu n’as pas envie mais qui est à prix spécial rien que pour toi ! – Sylvie

Et les astuces de ma special guest Morgane Sifantus :

34/ Lui demander, limite en pleurnichant, pourquoi il/elle n’achète pas, une fois, deux fois, trois fois (#tagueule)(pardon)

35/ Du coup, lui prédire qu’il/elle va mourir, aura une vie de merde et viendra quémander en rampant d’avoir accès à la formation de ouf, mais han trop tard, maintenant c’est 152 fois plus cher, sorry

36/ S’excuser d’exister et de vendre (moi je trouve ça énervant en fait, non ??? On assume quoi – dixit Morgane que j’applaudis comme toujours)

37/ Utiliser le bullshit marketing à outrance et affirmer qu’on forme au marketing éthique (WTF ??)

Sur ce n’oublie pas l’astuce bonus :

38/ Pense à lui dire que les clients quand même, c’est pénible.

.
.
.

Tu es arrivé-e jusqu’en bas ? Wunderbar!

C’est que toi et moi, on utilise le web autrement, pour développer une relation durable et riche avec nos clients :-)

Ce qui passe par développer notre mailing list.

Et je peux te dire une chose : tu peux le faire. Sans trafic. Et sans publicité (vu que c’était mon cas quand j’ai supprimé ce que j’avais avant l’année dernière, soit +75% de mes articles et + 90% de ma mailing list hhhh).

Alors, comment j’ai fait ? Et comment tu peux faire du coup ?

Voilà. Développer ta liste grâce au contenu que tu publies sur le web ça implique 3 ingrédients-clefs :

1.des publications réussies sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire des publications qui sont lues, commentées, partagées…parce qu’elles plaisent (et pas parce qu’elles énervent^^)

2.des boutons et appels à l’actions réussis (histoire qu’on ait envie de cliquer sur tes liens, remplir tes formulaires d’inscription tout ça tout ça :-)

Et 3. Une landing page réussie. Et ouich ! La page où tu invites ton visiteur à rejoindre ta mailing list via ton webinaire, atelier, défi gratuit, mini-cours ou série de vidéos…c’est LA page quoi vraiment donner envie à plus de personnes qui sont les bonnes personnes de rejoindre ta mailing list.

J’ai toujours conçu des formations premium. Mais je sais qu’on n’a pas toujours le temps ni le budget à investir dans plusieurs semaines d’apprentissage.  

Alors j’ai créé pour toi 3 cours…courts ! 3 cours de copywriting. Un pour chacun de ces points-clefs précisément. Pour développer ta mailing list, diffuser ton contenu, booster ta visibilité. Tu peux y accéder à tarif préférentiel ici.

 

{ 9 commentaires… add one }
  • Aaaahhhh… J’adore Selma !
    Il y a aussi “dépêche-toi de t’inscrire à cette formation parce qu’elle est unique et je ne la referai pas dans l’année” du genre, tu ne te rends pas compte que c’est maintenant ou jamais ?
    Il y a aussi la formation qui te dit comment tu peux gagner de l’argent et qui est vendu à 1500 € voire plus alors que si tu veux t’y inscrire c’est que justement tu ne gagnes pas une tune ou du moins pas assez pour prendre cette formation.
    Dernièrement, j’ai eu aussi la joie incommensurable d’être ajoutée à une page sans que l’on me demande quoi que ce soit.
    Tu as aussi “Je te fais une demande d’ajoût et ensuite, je te pollue avec mes demandes de like sur ma page pro ou mes pages pro parce que je suis partout et nulle part.”
    J’aime bien aussi les messages marketing qui te font croire que tu as un problème dans ta relation à l’argent. C’est à la mode ce truc-là. Surtout quand tu te rends compte que tu n’as aucun problème et que ça vient d’autre chose. Mais si en plus, on y rajoute une belle pincée de magie et de spiritualité, ça change tout. En un coup de baguette magique et de poudre de perlimpinpin tu vas en sortir, c’est sûr et certain !
    Et puis tu as oublié le célèbre show, séminaire ultra power pour tous ceux et toutes celles qui ont besoin de retrouver confiance et qui vont retrouver la patate en sortant. C’est sûr qu’en marchant sur des braises ou en écoutant le gourou de service, ça va changer quelque chose.
    Je termine avec la pollution de la boite mail où il ne se passe pas deux jours sans que tu vois la même personne t’écrire une soi-disante lettre très amicale et désintéressée où elle te vend systématiquement son business en te disant que, vraiment, si là tu n’as pas compris, c’est que l’on n’est pas sur la même énergie.
    Belle journée à toi Selma :-)

    • A ha ha ! J’ai du mal à choisir celle de tes suggestions qui me fait le plus rire Patricia
      Les ajouts aux pages pro, c’est un truc qui doit être bien puissant pour énerver car vous êtes plusieurs à suggérer ça pour la liste ha ha
      Marcher sur les braises c’est quelque chose qui me dirait bien perso, mais l’idée du séminaire ultrapower, c’est hilarant :-D j’ai bien ri à lire ton com merci !

  • Il y a un truc qui me semble à la mode chez les activateurs de lumière et autre accélérateur de zone de génie (ah ! Je ne suis pas la seule à trouver ces sobriquets énervants ? J’avais même commencé à en faire une collecte mais je ne sais plus où j’ai fourré le fichier) ; oui, donc, y a un autre truc qui m’énerve, c’est les mails (parfois très nombreux) pour me parler de tous les détails de la vie intime de ces génies sans bouillir. Ce qu’elle a pensé le matin au réveil, ce qu’elle a mangé au dîné, le moment de pur bonheur qu’elle a connu pendant ses vacances trop démentes à l’autre bout du monde, enfin, bref, tout ces petits moments de vie qu’elle tient à nous faire partager dans le détail, le tout avec un lexique extatique (limite si elle connait pas l’éveil du karma de la mort trois fois par jour). Parce que nous, surement, ça ne nous arrive pas d’avoir une idée au réveil ou de manger une choucroute de la mer. Bon, je dis “elle” parce que c’est des filles mais il y a peut-être des hommes sur ce modèle mais je ne me suis pas abonnée à leur mailing list (pardon, à leur e-book ultime avec les 7 trucs à connaître pour gagner 15 000 euros en 20 minutes depuis une paillote des Caraïbes à télécharger gratuitement).

    • Ha ha ! Je n’ai encore eu la change de recevoir ce type de mails détaillant l’éveil du karma et des idées au réveil hu hu huuuu – merci Marion !

  • Article très drôle ! Et ça sent le vécu ! C’est vrai que parfois certains entrepreneurs utilisent de grosses ficelles un peu (très !) lourdingues. Et je trouve que parfois le plus triste, c’est que ce sont pour la plupart des personnes de bonne foi. Sûrement mal conseillées et accompagnées, voire pas du tout.
    L’ajout au groupes sur FB, c’est vrai que ça me fait bouillir et en plus, ça n’aide personne et surtout pas l’entrepreneur qui a cette pratique. Car non seulement, il agace la personne ajoutée et en plus, il est possible que ce ne soit pas un prospect qualifié.
    Ce qui m’agace en tant que cliente, c’est le coup de pression qu’on te met dans un email, du genre : inscris-toi maintenant ou jamais, je ne referai plus jamais cette formation qui va te permettre de vivre la vie de tes rêves / gagner un max de pépètes / ou tout autre proposition de ouf… Et donc, si tu payes pas maintenant, ta vie, bah elle est fichue. Et je suis sûre que ce type de ressort qui, s’il est utilisé doit fonctionné, amène des personnes à faire des crédits revolving, et à vivre un stress pendant des mois. Ce qui ne leur permet de bien suivre ladite formation.
    Mais le truc qui m’énerve au fond, c’est que quand je vois ce genre de pratiques, je ne peux m’empêcher de penser que parfois ces entrepreneurs appliquent ces stratégies parce qu’ils sont guidés (poussés ?) par leurs coaches ou mentors à faire ça.
    C’est pour ça que ton article, Salma, est plus que rafraîchissant : il est important. Il est temps de faire du business autrement et notamment sur le web.

  • J’ai adoré lire cette liste!
    On découvre des trucs de dingue super lourds quand même!

    J’en ai un autre en bonus qui est un peu le prolongement d’un autre:

    “Ajouter quelqu’un à sa liste sans sa permission ET sans aucun moyen de se désinscrire.”

  • Eve

    Oui, oui, et oui!!! Je partage tout ce qui est dit dans ton article et dans les commentaires :) J’aurais pu écrire la même chose :)
    Ce qui m’énerve le plus c’est la manipulation mentale qu’il y a dessous tout ça et en même temps une forme de misère, dans le sens besoin d’en faire des tonnes ou de manipuler pour exister…

    • Mmmm…si on ne veut pas braquer l’autre (qui a besoin de nos conseils), on a besoin de l’amener à voir les choses différemment donc…Je crois que de toute façon, on a besoin de manipuler notre interlocuteur (parent, enfant, abonné…) pour faire passer un message : après ça dépend comment on le fait, et avec quelle intention justement :-)

Leave a Comment

119 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez