≡ Menu

8 erreurs à ne pas commettre pour se faire connaître

conseils-faire-connaître-ses-creations

Mettre son travail en ligne, c’est déjà du pain sur la planche. Une fois que tout est prêt : que se passe-t-il? Rien.

Ou alors, pas grand chose. On se rend assez vite compte qu’indépendamment de la qualité des produits, services, prestations proposées, il faut agir pour se faire connaître.

Et c’est là que les problèmes commencent :-D

Nous parlions la semaine dernière de la nécessité absolue d’avoir un plan marketing.

Mais un plan pour se faire connaître ne sert à rien si on ne connaît pas les principales erreurs à éviter :-)

Et ce serait dommage d’investir ton temps + ton énergie dans des stratégies qui ne marchent pas.

Alors voici les 8 principales erreurs que je vois les créatifs commettre encore et encore – mais que toi, tu ne feras plus !

Erreur n°1 : Compter sur une plate-forme pour se faire connaître

  • Je ne sais même plus combien de fois j’ai lu des messages de vendeurs déçus après avoir testé toutes les plates-formes de la terre : aucune ne leur ait apporté les visites attendues.
  • Le problème?  Une plate-forme n’est pas un prince charmant qui délivre un prestataire, un freelance ou autre entrepreneur de l’anonymat, héhé. C’est à chacun d’apprendre à faire connaître son travail, et ça commence par savoir ce qui se passe dans la tête de ses clients. Les plates-formes ont leur intérêt à cœur, pas le tien en particulier, et c’est normal. Elles vont faire ce qu’elles peuvent pour faire connaître leurs membres mais compter dessus est une erreur monumentale : elles ont logiquement leur intérêt à cœur, pas le tien en particulier.

Erreur n°2 : Prioriser la publicité

  • La dernière fois que tu as acheté quelque chose en cliquant sur une publicité, Facebook ou autre, c’était quand? Je ne dis pas que personne ne va cliquer les encarts, mais pour qu’une publicité soit efficace il faut qu’elle soit 1/placée devant les bonnes personnes 2/ qu’elle soit affichée sur un site à fort trafic car le taux de clics plafonne à 2.1% (ce chiffre inclut les clics par erreur).
  • Sachant que 64% des Français n’aiment pas les encarts publicitaires, que 84% considèrent qu’elle fait perdre du temps, 80% qu’elle est intrusive et 64% stressante (Source : Etude Prestige Marketing), je résume : c’est une erreur de compter sur la pub pour vendre.

Evitons d’emblée le qui proquo : oui j’ai testé la pub Facebook, ça peut super bien fonctionner. MAIS difficilement en vente directe auprès de personnes qui ne te connaissent pas. Plus facilement auprès de personnes qui te connaissent déjà vie le retargeting par exemple et/ou quand la pub est intégrée à une stratégie de content marketing plus vaste qui inclue d’autres types de contenus (via tes mails, et ton blog).

Erreur n°3 : Confondre son blog avec un journal de bord

  • On entend qu’il faut être présent en ligne pour être visible, donc on crée un blog à mi-chemin entre le journal de bord + la publication “d’actualités” + le catalogue de vente. ça peut être aussi un super blog avec du contenu super beau et charismatique…
  • Mais un blog qui intéresse ses clients  n’a rien à voir. Tu peux avoir un trafic de malade et une communauté de supers fans…qui achètent moyen ^^

Erreur n°4 : Baisser ses prix

  • Si baisser ses prix faisait vendre, cela ferait longtemps que les indépendants passeraient l’hiver sous les tropiques ^_^
  • Non seulement ça ne fait pas vendre, mais même si ça marchait, ça ne serait pas viable! Pour vivre de son travail, il faut encaisser suffisamment d’argent pour investir dans de nouveaux équipements, dans des formations, sa mutuelle, ses vacances et son salaire sans se tuer à la tache. Ton salaire doit te motiver !
  • C’est vrai que ces âneries sont affichées partout : c’est moins cher ici qu’en face, vous ne trouverez pas moins cher que chez nous, augmentez votre pouvoir d’achat grâce à nous etc…Mais attention : d’abord, ce ne sont que des techniques de vente, et nous, les petites entreprises, n’avons pas les mêmes données (et heureusement!) qu’un hyper marché.
  • Donc : le prix n’est pas un avantage compétitif pour ton activité. Je répète : le prix n’est PAS un avantage compétitif pour ton activité.

Bien sûr, ça peut être super de faire des promos de temps en temps : pour remercier ses fidèles et aider d’autres clients à se décider (mais attention : si c’est juste la promo qui donne envie d’acheter, tu risques de ne pas donner envie aux bonnes personnes ! Clients pénibles en vue !)

Erreur n°5 : Parler de son travail sur les réseaux sociaux

  • Une page Facebook, un compte Twitter  ne sont pas des catalogues de vente (un blog non plus d’ailleurs :-).
  • Les réseaux sociaux sont des réseaux…S.O.C.I.A.U.X! Ils sont donc fait pour échanger avec les gens. Pour discuter. Etc’est comme dans la vraie vie : quelqu’un qui ne fait que parler de son travail, on n’ a pas envie de l’écouter longtemps. C’est la qualité du contenu partagé + l’échange qui fait le dynamisme d’un compte.
  • Alors oui, on peut parler de son travail, mais en respectant ma règle préférée du 80-20 : 20% de travail, 80% d’autres sujets. 

Erreur n°6 : Lier ses comptes de réseaux sociaux

  • Au secours! Beaucoup d’indépendants pensent faire d’un pierre deux coups en liant Twitter avec Facebook. Du coup, leurs followers sur Twitter sont spammés de liens Facebook illisibles car ils ne rentrent pas dans 140 caractères imposés par le petit oiseau – et c’est valable aussi pour Pinterest.
  • Chaque réseau fonctionne différemment : synchroniser ses comptes devrait être INTERDIT!

Erreur n°7 : sous-estimer l’importance de l’expérience client

  • Beaucoup d’entrepreneure-s baissent leur prix pour donner envie d’acheter, ce qui peut être à double tranchant, comme on a vu. Du coup, ils/elles n’ont pas les moyens de se payer correctement, ni d’investir dans leur business, ce qui est une erreur monumentale. Si tu veux qu’on se souvienne de toi + qu’on revienne acheter chez toi + qu’on recommande ton travail, tu dois au contraire créer une expérience client inoubliable.
  • Inspire t’en! Ton travail, c’est du haut-de-gamme, on a envie de se faire plaisir (ou de faire plaisir à quelqu’un d’autre), de se simplifier la vie, de changer quelque chose en achetant ton produit, en réservant ta prestation, en investissant dans ton service. Si tes prix ne sont pas à la hauteur, on ne se rendra jamais compte de la qualité de ce que tu fais. Et n’oublie pas que tes contenus gratuits font partie intégrante de l’expérience client !

Erreur n°8 : Ne pas faire de plan marketing

  • En tant que chef de toi-même, à toi de prendre les choses en main pour te faire connaître! Et si, c’est possible de le faire : mettre sa créativité au service de la promotion de son travail, c’est même gratifiant + épanouissant quand on sait comment s’y prendre.
  • Cela implique de mettre au point un plan d’action pour se faire connaître de ses clients potentiels : ce n’est pas une option, c’est une étape incontournable. Compter sur le prince charmant (c’est-à-dire le hasard + les plates-formes de vente + la pub ou qui que ce soit qui voudrait bien faire ce travail à ta place :-) n’est qu’un miroir aux alouettes.

Maintenant c’est à toi! Dis moi :

Est-ce que tu te reconnais dans une de ces erreurs? Plusieurs :-D ?

Laquelle tu vas commencer par rectifier?

Questions + expériences sont toujours les bienvenues dans les commentaires :-)

{ 81 comments… add one }
  • Merci pour cet article très intéressant ! Oui je me reconnais sur certains points. ;-) Celui qui me laisse la plus perplexe actuellement c’est la pub payante. J’ai pris un bandeau sur un site hyper ciblé puisque c’est un webzine déco. Il a un fort trafic : 30 000 visiteurs/mois environ et il a apporté un peu plus de 700 visites en un mois sur ma boutique perso (sur Tictail) … mais pas de ventes … Je cherche à comprendre … car par ailleurs ma boutique sur plateforme de vente marche plutôt bien en ce moment, mes créations plaisent et les clients se fidélisent.

    • Bonjour Sonia! Merci pour ton témoignage, c’est très parlant.
      Je comprends bien où est le problème + pourquoi ça ne t’a pas généré de vente + ce qu’il faudrait faire…mes sessions de conseils sont en ligne dans le mois qui vient si tu veux investir dans ta stratégie de communication :-)

  • Ouuuuf ! pas trop de boulette de mon côté… il y a juste le coup du blog que je n’ai pas… mais j’utilise ma page facebook un peu comme un blog… j’ai bon ? en tout cas, depuis quelque temps, je me suis inscrite à qq groupes facebook et je publie une info produit par jour sur chaque groupe, et le taux de visite remonte un peu, et j’ai fait qq ventes pour la saint valentin… sinon je rame grave ! J’utilise Pinterest mais à titre perso seulement, je recherche l’inspiration, des tutos, des modèles. Un second compte pro est nécessaire ?
    Je vais revoir la question emballage et l’affiner un peu…
    Quant au plan marketing, là je suis dans les choux… promis je vais y mettre le nez !
    Merci pour vos conseils, ça fait toujours du bien !
    Patou La Perleuse

    • Une page Facebook c’est bien mais…il y a plein de mais, comme tu peux t’en rendre compte puisque “tu rames”.
      Pinterest, Facebook ou autre, ce ne sont que des moyens qu’on peut utiliser à bon escient ou non quand ils s’intègrent dans une stratégie éditoriale globale :-)

      • merci Selma
        J’ai un site de vente en ligne mais je peux activer un module blog dessus… cela est-il suffisant ou bien faut-il partir en plus sur un “vrai” blog… autre souci que raconter sur ce blog ? tout ça génère bcp de temps sur la toile, et moins pour la créa… d’autant plus qu’à côté, je dois faire tourner aussi ma société…

  • Alors moi je dirais qu’il y a beaucoup de choses perfectibles, mais que je pense être dans le bon chemin, c’est déjà ça!

    Erreur n°4 : baisser ses prix, faire des cadeaux à “n’importe qui”, faire des promotions parce que tout le monde en fait >>> terminé! Cela n’apporte rien. Je préfère largement gratifier d’une surprise, une bonne cliente par exemple.

    Erreur n°7 : c’est vrai l’emballage est très important. J’ai tendance à l’oublier dans le calcul du prix final (pas le carton, mais tous les petits plus et le temps que je pourrais y passer également), du coup, j’ai des progrès à faire là-dessus…

    Pour le reste :
    les plateformes > je n’y suis pas
    la publicité > je n’en fais pas (ou alors très ciblée, et très très rarement)
    le blog > Humm, peut-être enfin pour 2014!

    • Bonjour Angèle! Merci pour ton témoigange!
      Et OUI : penser à l’emballage dans le prix final est indispensable, merci de l’avoir rappelé!
      Pour ton blog : il verra le jour au bon moment, 2014 sera une bonne année pour toi!

  • Je suis abonnée depuis très peu mais j’aime déjà beaucoup le contenu des articles!! On s’y retrouve très bien dedans! Petite suggestion : un article un peu plus poussé sur le plan marketing? Avec des retours d’expériences, des exemples ou des conseils pour aborder les blogueuses…(sauf s’il existe déjà un article là dessus que je ne connais pas!)

  • Pour ma part, je commence, mais je trouve que respecter le 80/20 sur son blog n’est pas très facile… Dur de trouver des idées pour les 80% d’autres sujets…
    En tout cas, merci pour ce très bon article !

    • C’est parce qu’il faut changer de perspective :-))
      Merci de ton passage ici!

  • Bonjour et un grand merci pour article ! C’est exactement ça : je me reconnais dans la plateforme Prince charmant, la baisse de prix et le plan marketing inexistant. Donc beaucoup de chose à revoir. Encore merci

  • Ah que j’adore te lire , j’ai l’impression d’être dans le bon train sur les bons rails :-)

    Alors sans hésiter j’en suis au point noir n° 3 : savoir bloguer ! j’attends donc avec impatience les infos pour tes sessions de formations qui s’y réfèrent …

    Je cherche également à peaufiner depuis longtemps le point n°7, une présentation sympa, je pense que de ce côté ça va mais je la souhaite plus originale et pas trop chronophage , je poursuis donc mes recherches en ce sens.

    Quand aux tarifs je te rejoins complètement : combien de créatrices n’ont au contraire jamais si bien vendu qu’en augmentant leur tarifs ! Cela leur permet en effet de gagner en qualité de présentation de produits, voir aussi sur le web (un bon shooting scénarisé avec décorateur et professionnel de la photo permette de manière incomparable de mettre en avant une image de marque, ça demande du temps et des sous, mais c’est un investissement qu’il faut à mon sens savoir faire aussi). Bref, cela implique une posture professionnelle qui saura être appréciée par les chercheuses de rêves (particuliers , boutiques …) que sont nos clientes :-) ! Savoir augmenter ses tarifs c’est aussi assoir sa crédibilité professionnelle :-)

    • Ah on est bien d’accord Lara : les clients sont des chercheuses de rêve! Et les tarifs doivent traduire une attitude professionnelle (alignée avec le reste bien entendu :-))

  • Merci selma, encore un article fort interressant.
    Me concernant, je propose du haut de gamme et mes clients n’achèteraient pas forcément si c’était moins cher.
    En général, je ne pratique pas de remise mais j’offre plutôt des petits “goodies”, des petits articles en plis et cela fait toujours hyper plaisir.
    Le packaging, clairement est hyper important.
    Les réseaux sociaux : Facebook et pinterest, je peine sur Facebook à trouver des articles pertinents.
    Idem pour moi, j’aimerais avoir des conseils pour aborder les bloggeuses pour obtenir des “billets sponso” avec finesse….
    A bientôt, Julia

    • Bonjour Julia!
      Bravo pour ton approche : c’est bien plus intéressant de rajouter de la valeur à son offre plutôt que d’en baisser le prix!
      Pour contacter les bloggueurs : voici l’article que j’ai publié sur Etsy, plein de bons conseils :
      https://www.etsy.com/blog/fr/2013/11-conseils-pour-contacter-les-blogueurs/
      Après pour les détails et stratégies en finesse…je les réserve à mes clientes ,-)
      Merci beaucoup pour ton témoignage!

  • stéphanie

    Bonjour, merci pour cet article, je me permets en revanche d’afficher mon désaccord concernant le blog. A mes débuts, j’avais un blog du style de celui que tu préconises, mélange d’un peu de moi, de mes découvertes, de tutos, de créations : ce que j’appelle aujourd’hui blog “bonne copine”. Il y avait énormément de trafic dessus, beaucoup de commentaires … Sauf qu’ils n’ont jamais émané de clients mais de personnes qui voulaient que je leur envoie mes patrons, mes idées. Or, je suis une professionnelle qui tente de vivre de ses créations; imaginons une seconde le commerçant qui tient un blog dans lequel il met en lien les sites de ses grossistes, incitant le consommateur à s’y fournir directement, tiendrait-il longtemps? Non! Il serait super populaire, certes, aurait un trafic monumental, mais plus grand chose à manger. Donc, la recherche de techniques pour réaliser mes idées, tout ça, ce sont mes secrets de fabrication, je me contente, sur mon blog, volontairement froid et peu bavard, de présenter mes créations, en décrivant les matériaux et la technique utilisés, en très peu de mots. Je n’y parle pas de moi (je me fous également de savoir ce que mon boulanger a mangé hier soir ou vu au cinéma ou à la télé). J’ai beaucoup moins de visites que sur mon ancien blog, je ne fais pas d’échanges de liens ni ne commente les blogs des autres (sauf gros coup de coeur), je n’en ai pas le temps, mais, mes visites sont bien ciblées, ramènent du monde sur ma boutique, mes clients me suivent par ce biais (et m’en font le retour).

    • Stéphanie : je dis justement que ce n’est PAS une bonne idée le “blog bonne copine” comme tu dis :-)
      En revanche, il y a d’autres possibilités qu’un blog froid et peu bavard!

  • Merci pour ces bons conseils ! Je ne suis pas dans le domaine de la création mais tout est pertinent et transposable aux autres secteurs d’activités. Je vais faire de ce billet ma “to do list” des prochains jours ;-)

    • Oh oui! C’est transposable! J’espère que ça t’aidera! Merci pour ton commentaire Cécile :-)

  • super intéressant votre article , merci à vous de pointer nos erreurs ! Je vais en prendre de la graine :)

  • allez encore du boulot en perspective;-) mais comme d’hab tes articles me causent tellement…

  • Merci Selma pour tes conseils !
    Encore un article où je vais piocher de l’inspiration.
    Après avoir complètement refait ma boutique et mon blog je commence tout juste à me lâcher et publier plus régulièrement des billets en y prenant du plaisir. Mais voilà comme tu le dis il faut une ligne éditoriale globale et c’est un point sur lequel j’ai décidé de travailler cette année.

  • Bonjour Selma,
    le plus dur pour moi sera de passer du temps sur les réseaux sociaux, cela sera sur ma to do list … en 2014.
    Pour les prix et l’emballage je crois que ça va, j’attache une grande importance à la cohérence de l’image et du produit.
    il me reste à me faire connaître sur les salons de loisirs créatifs et là, ça n’a pas l’air simple de trouver les bonnes adresses dans un budget raisonnable : pour moi, c’est incontournable d’être un peu présente. physiquement pour espérer générer des ventes sur mon site.

    • Bonjour Sophie! Passer du temps sur les réseaux sociaux ou être présente sur des salons créatifs peuvent être tous les 2 de bonnes idées…ou des pertes de temps : choisis bien les endroits (virtuels ou physiques) où tu vas consacrer ton temps et ton budget, et surtout intègre ça dans une stratégie d’ensemble. Comme le montre Sonia plus haut, du traffic qui arrive dans la boutique n’entraîne pas forcément des ventes…

  • 3kg190

    Je me retrouve dans quelques points faibles que tu site :-(

    Déjà pour mon blog, je ne parle que de mes créas, je ne trouve rien d’autres à raconter (et en + j’ai pas beaucoup de temps). Néanmoins il me permet d’être super bien référencé sur google donc c’est toujours un + mais c’est vrai que je n’ai aucune interaction avec d’autres personnes. Idem pour ma page facebook, qui est en faite ma vitrine promotionnelle, elle me sert à montrer ce que je fais et me ramène la majorité de mes commandes.

    Pour l’emballage, j’ai fait beaucoup de progrès et je commence à bien m’en sortir (tampons, jolies carte de visites, autocollant “merci” ou “fait main” etc etc)

    • Bravo pour tes progrès concernant l’emballage!
      Pour le blog et la page FB, ils n’ont vraiment d’intérêt que dans l’interaction justement, sinon ils ne génèrent que peu de ventes…à travailler, donc :-D

  • Excellent article ! Un p’tit coup de fouet comme on les aime ;-)
    Je me reconnais dans certaines erreurs…
    – Acheter de la pub, je l’ai fait l’année dernière, on ne m’y reprendra pas !
    – J’ai un effort à faire sur le packaging, c’est évident…
    – Baisser mes prix, j’ai été fortement tentée ces dernières semaines. OK ! Promis, je ne le ferai pas ! :-D
    – et enfin le plan marketing… bon, bon, qu’en faut y aller…
    Merci pour tous ces conseils (je vais de ce pas lire les articles associés) ;-)

  • Bonjour Selma et merci pour cet article très interessant et questionnant !
    Se remettre en cause, tenir son cap … Sur mon blog je mélange un peu pro/copine/créations/personnel/ par contre sur ma page FB uniquement dédiée à mon activité. Cela me ramène du traffic et des commandes mais j’ai bien l’impression que de moins en moins de fans ont echo de ce que je publie….je ne paie pas FB….et d’ailleurs je ne sais pas si cela vaut le coup ;-) !
    Merci pour toutes ces idées/infos/commentaires ton blog est passionnant !
    à bientot Elsa

    • Merci Elsa! ça peut valoir le coup de payer sur FB, mais pas forcément. Disons qu’il faut savoir le faire, et que ce ne soit que la cerise sur le gateau :-)

  • Merci beaucoup pour vet article intéressant! Il y a quelques pints que je ne connaissais pas, mais même ce que je connaissais je ne l’appliquais pas.

  • sans dire que j’ai tout bon, je ne suis pas trop dans l’erreur :-) je ne baisse mes prix que pendant les soldes sur certains produits, je suis sur alm mais je communique surtout sur ma boutique perso, je travaille encore sur le contenu de mon blog mais je ne mets plus que de la “pub” pour mes crea, je soigne mes emballage et j’essaye de faire plaisir a mes clientes… je vois une progression dans mes ventes depuis la fin d’année mais ce n’est pas encore suffisant…

    • Tu es déjà sur la bonne voie Rachel :-) Il faut continuer à te faire connaître.

  • Bonjour Selma,

    Je fais encore pas mal d’erreur, mais je suis consciente que l’emballage est super important, j’y accorde pour moi même une part importante quand je commande quelquechose et donc j’ai bien conscience de l’impact qu’il a, bon c déja çà…. ( j’ai moi aussi gardé et laissé à vu comme un élément de déco, la boite de Fabienne ;-) ) pour le reste, mon gros problème c ‘est la constance, je suis présente presque tout les jours sur FB, publies des articles sur mon blog et d’un seul coup pffiouut plus rien pendant plusieurs jours, comment veux-tu que les gens ne m’oublient pas,surtout sur FB… Bref je dois m’ecrire une ligne de conduite et m’y tenir, c’est mon projet pour le mois qui vient…et Puis je n’ai pas fait mon étude marketing à proprement parlé , et j’ai absolument besoin de me faire connaitre, mais je n’ai pas les moyens financiers( forcément je ne vend rien..)donc je tourne en rond et cherche des moyens sans trop de conviction…. Je crois en mon projet ca c’est sur, car je vois bien la réaction des personnes quand je leur explique le concept, mais après pour déclencher l’achat c’est une autre paire de manche… Bref Il y a du boulot encore…
    Merci Selma, pour cette mise des points sur les “I” et de barre sur les “T” ….
    ;-)

    • Oui, c’est une autre paire de manches :-) L’avantage avec le we, c’est que ça ne coûte pas forcément de l’argent. En revanche, c’est du travail, ça s’est sûr! Bon courage, et merci pour ton témoignage Mélanie!

  • Coucou Selma,

    Merci pour cet article, ce que tu publies est toujours très intéressant.
    Je veux bien être au courant aussi pour les formations que tu proposes !

    Le côté communication de mon métier est quelque chose sur lequel je dois travailler, la création c’est simple, mais ça ne fait pas tout ! mais du coup le côté business est très intéressant, même si nouveau pour moi, n’ayant pas fait des études là-dedans :)

    • Bonjour Loïs! Oui, comme tu dis, la communication, ça se travaille! c’est super que tu ne partes pas du principe que tu n’es pas faite pour : c’est comme le reste, ça s’apprend! Et quand c’est pour faire connaître ce qui nous tient à coeur, c’est épanouissant!

  • article interessant, mais je ne suis pas trop d’accord en ce qui concerne parler d’autre chose que de son travail sur facebook. J’ai essayé sans pour cela raconter ma vie, en organisant des concours des jeux posant des questions etc…faire une page interactive quoi, total j’ai eu plein d’amis et plein de gens qui me suivaient et plein de “j’aime” sur mon travail, mes photos (je suis photographe) qu’est ce que cela m’a rapporté ? rien du tout ! je me suis rendu compte au final que beaucoup venait soit pour voir des photos gratuitement de la bretagne, soit pour essayer de glaner des conseils photos gratuits, et quand je leur rappelais gentiment qu’il y a une formation (payante) sur mon site on en entendait plus parler !
    je trouve qu’au final trop copiner enlève le coté pro, ou alors c’est moi qui ne sait pas m’y prendre.

    quand au blog j’ai eu le même problème, j’ai pourtant lu pas mal de conseils marketing etc… j’organisais des jeux, des tests d’appareil photo, petits conseils photo, trucs divers concernant la photo, truc gratuit a l’abonnement de la news letter etc… au final quand on regarde les stats d’un blog qui a pas mal de visites, les gens vont juste pour voir les conseils photos ou les tests de produits mais de là a cliquer sur le liens qu’il y avait juste en dessous “cours de photos” il y a un pas qu’ils ne franchissent pas !
    c’est la crise ou le radinisme ?

    • Ysis, comme tu le suggères, c’est peut être que tu ne sais pas t’y prendre :-D
      ce n’est pas forcément la crise ni le radinisme : il peut y avoir un million d’autres raisons pour lesquels les gens n’achètent pas. Il peut y avoir un problème de positionnement de ton offre, un problème d’ergonomie de site, des lecteurs qui ne sont pas des clients potentiels, une conversation qui n’est pas en adéquation avec ton offre…enfin : un TAS de raisons.
      car des photographes qui vendent bien leur formation, j’en connais :-)

  • Caro

    Bonsoir Selma, bonsoir à toutes & tous,

    Partager, faire vivre une EXPERIENCE, au delà du contenu, de l’article en lui-même, sans nul doute le plus important à mes yeux. Faire la différence en étant soi-même, le plus sincèrement possible. Caroline

    • OUI! Je suis entièrement d’accord avec toi Caroline! On achète même plus l’expérience et le message que le produit lui-même, merci de l’avoir souligné!

  • waou, et bien merci !!! Cela dit je voudrais quand même reprendre ce que tu dis, car depuis cet été je ne fais plus de boîte par tampon, car c’était tellement chronophage, qu’il m’a fallu chercher un autre packaging aussi qualitatif visuellement que dans l’esprit qu’il représente. J’ai dû choisir entre faire des boîtes origami et… graver des tampons :) Je passais autant de temps à l’emballage qu’à la création. Économiquement ça n’était pas viable. J’ai donc des petits sacs en coton bio, que j’achète, mais si je calcule le coût de revient VS heures passées à faire des boîtes il n’y a pas photo ! Mais effectivement j’assorti la couleur extérieure, à l’étiquette, au papier de soie, au masking-tape :) Mais je suis un peu fada des couleurs et j’adore ça !! Pour ce que tu dis, c’est très intéressant. Je n’ai pas de plan marketing, je reste dans l’intuition, cela me manque sûrement, mais le temps dont je dispose est aussi limité. Pour ce qu’il faut partager sur les réseaux, c’est quelque chose qui m’interroge parfois. je me pencherai sur tes sessions de mars… Bises

    • Avec plaisir :-)) c’est tout à fait compréhensible que tu aies modifié tes emballages, c’était des oeuvres d’art à elles toutes seules!!!
      Je comprends tout à fait le problème du temps. Cependant, quand on n’a pas assez de temps ça peut justement être un signe qu’il faut s’occuper de son plan marketing. Pour vendre mieux, et se dégager de la marge financière + temporelle :-)) A bientôt Fabienne!

      • Je suis retournée voir ton “plan marketing” en fait on pourrait dire que j’ai une trame, car j’ai fait tout ce dont tu parles, enfin sauf contacter des blogs. Lesquels comment ? ça ne me parle pas trop. Je ne veux pas payer pour développer mes ventes. Pour ma part je vends bien, je pourrais vendre plus mais ma limite est le temps, mais pas comme tu l’entends (enfin je me trompe peut-être). Avec un job d’ingénieur 4 jours par semaine, les 3 jours restants sont vite remplis et avec la famille, j’ai environ une bonne 15aine d’heures par semaine pour “La Fabutineuse” c’est peu ! Je priorise les actions en fonction de l’avenir que je souhaite pour mon activité. Je sème des graines… certaines commencent à prendre ! D’autres restent à l’état d’espoir, mais c’est aussi dû à comment fonctionnent les choses aujourd’hui… Et il faut le dire la localisation de ton activité. Si tu es sur Paris c’est bien plus simple pour être dans les plans ‘invitations’ des boutiques, des personnes et activités trendy, se faire voir et revoir, le copinage de réseau… En province c’est plus difficile.

        • On est bien d’accord : ne pas payer de blogs pour développer ses ventes!
          Je comprends très bien la limite de temps : on ne peut pas faire tenir 40h en 15, et tu t’en sors admirablement bien pour le peu de temps que tu as à consacrer à ton activité créative.
          Il faut ensuite savoir si c’est un équilibre qui te convient, et dans ce cas c’est super! Ou si tu voudrais développer d’avantage le côté créatif. Il n’y a pas de mauvais choix, tout dépend de ce que tu veux!
          Pour Paris après je ne sais pas trop : j’ai beau y habiter avec 2 enfants en bas âge et personne pour les garder, les activités trendy je ne peux pas non plus :-D
          C’est là qu’internet, les réseaux sociaux et les blogs, c’est quand même une opportunité formidable!
          MERCI pour ton témoignage Fabienne!

  • Moi je suis pas mal de blogs qui marchent, qui ont beaucoup d’interaction, mais je trouve ça bizarre, dans le sens où je trouve que ces blogs sont assez froids et impersonnels dans l’ensemble : ils se ressemblent tous… alors qu’est-ce qui fait qu’ils marchent ? c’est un grand mystère. D’ailleurs ces blogs appliquent la règle que tu décries : le journal de bord + le partage de trouvailles + le catalogue de vente, alors ??
    On me dit que ma communication n’est pas bonne, mais j’avoue que je ne vois pas du tout en quoi elle est mauvaise. J’applique toutes les consignes que je vois concernant le blogging. Après je ne mise pas sur le blog pour vendre, mais plutôt sur la vente directe, c’est plus efficace ! Il y a trop de concurrence sur internet, moins en boutique éphémère.
    Ensuite : les prix : pas vraiment d’accord… Avant je vendais moitié moins cher, je ne faisais aucun effort sur le packaging et la communication, et je vendais régulièrement, souvent aux mêmes clientes qui revenaient dans ma boutique en ligne car c’étai abordable. Mais certaines créatrices avec qui j’ai exposé m’ont reproché plusieurs fois de ne pas être assez chère, alors j’ai augmenté mes prix, résultat : catastrophe : je suis obligée de fermer ma boutique car je ne vends plus rien depuis. De plus des clientes m’ont demandé plusieurs fois de leur faire des prix sur mes bijoux. Alors je me demande si j’ai bien fait de suivre tous ces conseils, toutes ces formations, pour arriver à ce résultat. Si je ne devrais pas recommencer comme avant, des produits moins chers avec un blog où je me contentais de poster des photos de mes créas sans rien raconter de plus….
    Et je crois qu’il ne faut vraiment pas sous-estimer l’impact de la crise, ce serait une erreur grave.

    • Je ne sais pas de quels blogs tu parles, mais toi pourquoi tu les suis si tu les trouves froids et impersonnels?
      Ils doivent apporter quelque chose en tout cas au reste des personnes qui les lisent, sinon elles ne participeraient pas :-)
      Pour la “formule” journal de bord + partage de trouvailles + catalogue de vente”, ça dépend de quand le blog a été créé. Pour les blogs créés avant 2010, : ça a pu marcher à un moment où il n’y avait pas de concurrence justement. Ce n’est plus possible aujourd’hui (pour un blog pro).
      Pour les prix, il y aura toujours des gens pour demander des réductions : ça fait partie du commerce! Si tu augmentes tes prix et que tu ne vends pas, c’est qu’il y a une raison, et sûrement plusieurs mêmes : les prix doivent être alignés avec le positionnement d’ensemble de tes gammes de produits, et amenés devant les personnes qui ont les moyens de se les payer. Les cycles de marketing et de ventes conçus pour être cohérents avec l’ensemble également.
      Concernant la crise, sache que le secteur du haut de gamme ne s’est jamais aussi bien porté que l’année dernière :-)
      Je ne sais pas quels conseils et quels formations tu as suivis, mais ce n’était pas les miens! ^_^

      • Pour les blogs, ce sont des blogs très en vue, c’est pour cela que je les suis. j’essaie de comprendre ce qui marche. Genre Make my Lemonade et cie.
        Pour la formation, c’était sur Etsy, et les entrepreneuses créatives, je suis assez déçue de leurs formations ça ne m’a rien apporté… Je pensais trouver qqchose qui irait plus en profondeur.
        Pour les prix en effet je dois être trop chère, je vais revenir à mes anciens prix. Malheureusement ça représente un sacré manque à gagner pour moi car mes anciens prix ne me payent que le matos, mais je n’ai pas vraiment le choix, j’ai trop peu de marge financière aujourd’hui pour me permettre de rater des ventes, autant vendre coûte que coûte !
        par contre je ne comprends pas ce que signifie : “positionnement d’ensemble de tes gammes de produits” c’est du chinois pour moi.

        • Je te réponds, car je pense pour le blog cité, qu’il y a aussi un effet “Paris” tendance, comment tu réalises les choses, où tu te situes. Il y a aujourd’hui un effet de mode sur le DIY, comment tu copines qui. J’aime beaucoup le blog de make my limonade, il y a une grosse part d’image, photo, graphisme dans ce qu’elle présente, et de tendance. les “spots” où il faut être. Mais ce qui fait la différence, c’est l’esthétisme de tout ce qu’elle présente. Les superbes photos, les animations. Les tissus et objets réalisés, simples graphiques, dans le ton juste parfait !! Belles couleurs, sobriété. Du DIY chic et tendance pile dans ce qui fonctionne sur une certaine catégorie de personnes. Cela doit lui prendre un temps de dingue de soigner autant cela mais elle est toute jeune et a compris le truc (dit la vieille). Mais le résultat est là et de qualité. Je n’imagine pas pouvoir même réaliser le 1/4 de ce qui est montré, avec 4 mômes à la maison et la course boulot – création – famille, la donne n’est pas la même ^_^hi hi.
          Je ne trouve pas son blog impersonnel au contraire, il est plutôt vivant. Elle a quand même de solides bases graphiques, en regardant son parcours elle a fait l’école Duperré, et cette culture graphique mode, se ressent dans ce qu’elle fait, se réapproprie et de bon goût ! C’est juste un peu ciblé pour les parisiens (et encore que). Par contre le graphisme du blog ressemble beaucoup à ce qui fonctionne en ce moment. Il y a un article paru aujourd’hui, dans un blog qui donne des conseils blogs, justement sur le graphisme des blogs avec 6 blogeuses qui en parlent. Et bien tout ce qui est cité est formaté sur le même moule de ce type de blog. Police un peu vintage mais graphique, couleurs passées, beaucoup de pastel… Il y a une mode et cela vaut aussi dans ce domaine. On peut rester soi et en faire abstraction mais on peut aussi regarder ça et en prendre juste un peu parce que ça compte quand même pas mal non ?

          • Je rejoins Fabienne +++!!! Le blog de Lisa/Make My Lemonade transpire de talent et de créativité : c’est parisien, et c’est hype, donc après on aime ou non, mais c’est tout sauf froid et impersonnel, elle rayonne Lisa!
            Le positionnement de tes gammes de produits, pour résumer ça veut dire qu’il faut amener ton travail devant les personnes qui cherchent ce type de travail et qui peuvent se l’acheter. Puis le présenter de telle sorte qu’elles aient envie de l’acheter, c’est très important. Voilà :-)

    • Et bien je rejoins pleinement Selma. Si j’en suis mon propre exemple je ne cesse d’augmenter mes tarifs (et mon entreprise n’est pas encore pérenne sur un plan économique loin de là). Parmi les boutiques avec lesquelles je travaille affichent des tarifs plus élevés que les miens , pour autant elles vendent. D’autres attendent encore une franche augmentation de mes tarifs pour pouvoir offrir à leur clientèle un produit à la hauteur de leurs attentes y compris financières. Ce que je vends n’est pas à la hauteur des moyens que j’ai mais en aucun cas je ne dois sous estimer les attentes d’une clientèle qui n’entend pas être touchée par la crise (soit parce qu’elle est aisée soit et surtout parce que je suis une vendeuse de rêves et que beaucoup justement ne veulent acheter de la morosité mais du rêve et de l’épanouissement affiché. )
      C’est d’ailleurs en ce sens que je veux orienter ma communication, et où j’ai du boulot ^^.
      La peur n’est pas bonne vendeuse et la ^ crise est aussi morale si on la suit.

      • Pardon juste pour affiner ma dernière phrase : la crise n’est pas que financière, la peur aliment une crise morale et j’endosse en ce qui me concerne un rôle anti morosité : celui du rêve. Si je ne rêve pas moi même (dans une certaine mesure), je ne pourrais plus en vendre (du rêve).
        Et en ce qui concerne le prix du rêve …

        • Marianne Williamson a écrit “Nous ne sommes pas déprimés parce que l’économie est déprimée. L’économie est déprimée parce que nous le sommes”
          A bientôt Lara :-)

  • Bonjour Selma,
    Merci pour ton article.
    Les encarts publicitaires, j’ai essayé pour voir, et là, j’ai vu……………. rien du tout, juste quelques euros durement gagnés qui se sont envolés. Je l’ai fait, je ne le referait plus.
    Comme beaucoup je suis sur une plate-forme de ventes et là quelques ventes, constat, dans mon domaine, les gens préfèrent acheter pour faire que tout fait.
    Mes gros points noirs, les réseaux sociaux ( j’ai juste un blog et là je ne sais pas quoi mettre) et le plan marketing (compliqué à définir).
    A bientôt, Florence.

    • Bonsoir Florence! Je ne sais pas bien dans quels domaines tu es, mais dans beaucoup il y a ceux qui préfèrent acheter pour faire, et ceux qui préfèrent acheter tout fait, ce n’est pas la même cible.
      Qu’est-ce qui te fait dire qu’en ce qui te concerne les gens préfèrent acheter tout fait?

      • Bonjour Selma,

        A l’origine j’ai créé une boutique pour vendre des marque pages et des cartes faits main, puis pour voir, comme je suis une touche à tout (j’aime autant chercher les fournitures que la création) j’ai décidé de tester en ouvrant une boutique de vente de produits que l’on utilise dans différents domaines créatifs et là, je me suis aperçue (mais je m’en doutais bien) que les gens préféraient acheter pour fabriquer (au vue des résultats sur les 2 boutiques). Et comme tu dits ce n’est pas la même cible, c’est pour cela que j’ai 2 boutiques, chacune sur une plateforme en rapport avec la cible visée.

        • Je comprends, tu as 2 boutiques pour 2 cibles différentes. Mais qu’est-ce que tu fais de différent pour te faire connaître de ces cibles différentes? Car si tu te fais connaître que par des personnes créatives, c’est normal que les gens qui arrivent chez toi préfèrent acheter pour fabriquer :-)

          • Même technique, c’est un peu au petit bonheur la chance, c’est selon les visites sur l’une ou l’autre des boutiques, et là on retombe sur la question, comment se faire connaître ? J’ai l’impression qu’avec 2 boutiques c’est 2 fois plus compliqué.

  • Merci encore piur tous ces bons conseils! J’ ai beaucoup de choses à améliorer…je veux ouvrir ma boutique en ligne cette année mais je ne sais pas trop comment m y prendre car je n’ai pratiquement pas d’interaction sur mon blog…je commence très gentiment a créer des contacts avec d’ autres blogueuses mais depuis la Suisse je me sens un peu isolée ( et j’imagine que ça ne va pas s’arranger) je ne sais pas si je vais vendre si j’ai peu d’ interaction…c’est clair que je dois améliorer ma ligne éditoriale..alors j’attends avec impatience tes conseils! Et j’aimerai aussi améliorer le look de mon site mais je n’y connais rien et je n’ai pas de budget pour l’instant…bref encore du boulot!
    Je pensai ouvrir une boutique sur bigcartel mais là aussi je sèche est-ce que ce serait mieux sur Etsy pour avoir plus de possibilités d’être vue?
    Facebook j’y suis et j’ai déjà rencontré de potentiels acheteurs dessus mais parfois c’est sans suite …donc à améliorer certainement aussi
    Par contre je pense qu’au point de vu packaging là j’ai tout bon et comme je fais des expos vente je sais bien mettre en valeur mes produits..
    bref je nage mais j’y crois…c’est déjà ça!

    • Aline : Etsy, Big Cartel ou quelle que plate-forme de vente que ce soit : la visibilité dépend de toi :-)

  • Bonjour Selma,
    N°1, je n’ai en effet qu’une boutique sur une plateforme.
    N°2,Pour les encarts publicitaire, merci j’ai donné!!!! au début à partir de 2005 j’ai fait pas mal de publicité dans des revues résultat : néant. A ne surtout pas tenter, la seule qui m’a amené des clients : les pages jaunes.
    En ce qui concerne les prix je suis 100% d’accord, les diminuer n’apporte rien, le travail de qualité à un prix à ne pas brader en aucun cas, sur internet quand je vends un bijou, j’offre un petit cadeau, si je fais une remise pas de cadeau, pour chaque bijou “important ” je crée la pochette adéquate (velours doublé soie).
    J’ai une page FB je n’y publie que les photos de mes créations et les dates des marchés de créateurs auxquels je participe.
    Pas de blog….. pas d’autres réseaux….
    Donc pas mal de choses à revoir en ce qui concerne la communication sur le net!

    • Anne, avoir une boutique sur une plate-forme n’est pas un problème en soi, en tout cas au moins pendant un certain temps. En revanche ton travail mérite d’être mieux positionné et mis en valeur pour ce qu’il est : du haut de gamme, voire du luxe :-)

  • Merci Selma, comme toujours tes conseils sont précieux!
    En ce qui me concerne, beaucoup de choses à voir
    – création d’un blog, mais je veux être sûre avant de la façon dont je vais l’aborder et de ce qu’il pourra m’apporter
    – le plan marketing, sans aucun doute à élaborer! Là aussi, prendre le temps de mettre les choses à plat….
    – les prix, souvent j’ai l’impression que je suis un peu en dessous des prix que je mérite (

  • merci pour ce super article:

    N°1: j’ ai démarré sur alittlemarket , aujourd’hui grâce à une formation (obtenue avec la chambre des métiers) j’ai enfin mon site et j’en suis ravie (même si je n’ai toujours rien vendu avec depuis lol)

    N°3: mon blog est nul, démarré il y a 4 ou 5 ans il ne me correspond plus du tout et je réfléchis à en refaire un plus à l’ image de Dylmax

    N°4: surement pas baisser ses prix, au contraire je vends mieux depuis que je les ai augmenter, il ne faut surtout pas décrédibiliser son travail.

    N°5: LA un vrai soucis pour moi, je ne sais pas trop quoi dire sur ma page alors je mets des photos de mes bijoux en prenant le risque de saouler mes contact… (si tu veux jeter un coup d’oeil et me donner ton avis https://www.facebook.com/creationsdylmax )

    N°7: j’essaies d’emballer mes bijoux de façon à ce que la personne qui le reçoit est la même impression que si on lui avais fait un cadeau et cela ne demande pas tant de temps que ça: le bijou est emballé dans du papier de soie fermé avec un lien d’organza, un petit message personnel rehaussé d’un coup de tampon ( la fabutineuse of course ;) ) et une petite carte de visite parfumée.

    N°8: VRAI problème que plan marketing, rien que le mot me donne mal à la tête!! ;)

    • :) Je me souviens bien de ton tampon !! Je fais comme toi, je ne partage quasi rien d’autre sur ma page que ce qui a lien avec mon travail de création et mon blog. Je me dis que les personnes s’abonnant à ma page, veulent aussi voir ce que je fais, je partage parfois (quand même très rarement) via des articles de blog le travail de personnes que j’aime. Je pense aussi que les personnes aiment connaître un peu le parcours de création (dans l’atelier… travail en cours, inspirations, ce qui tourne autour de la création). Je m’inspire et me suis inspirée de pages facebook et créatrices dont j’adore le travail qui ont beaucoup de fans :) Le contenu reste quand même très restreint et ne s’éparpille pas non plus trop loin de leur table d’atelier !!

      • Je suis bien d’accord, et je vois une nuance entre ce que tu fais toi de ta page Facebook et celles où il n’y a que des photos de créations et des dates d’évènements :-)

        • merci d’avoir pris le temps de me répondre…
          serais-je sur la bonne voie…? si tel est le cas c’est aussi grâce à toi!!
          Merci pour tout ces prodigieux conseils!

  • delphine

    Je crois qu’il manque la fin de mon commentaire……..désolée
    – les prix, souvent j’ai l’impression que je suis un peu en dessous des prix que je mérite (:-))
    – mais surtout comme tu le disais à Fabienne, il faut que je définisse mes priorités, savoir combien d’heures de plus je suis capable de travailler pour ma boutique, comment j’aimerais qu’elle évolue……que je fasse mon bilan personnel pour savoir dans quelle direction m’engager et trouver mon équilibre.

    • Oui! C’est une très bonne initiative! Faire son bilan personnel pour savoir dans quelle direction s’engager : d’ailleurs j’en parle dans le prochaine article :-))

  • encore merci pour ces conseils ;)

    je pense notamment grâce à toi, mettre bien améliorer depuis un an <3
    j'espère, si j'arrive à avoir un créneau de libre, profiter "plus personnellement" de ceux-là, lors de tes futures sessions personnalisées!!!

    j'ai encore beaucoup de mal avec le blog, je commence doucement à me dévoiler mais ce n'est pas naturel :/

    J'espère que nous pourrons voir ensemble comment je pourrai améliorer ma visibilité ainsi que développer mes ventes;
    Depuis la rentrée de septembre, j'ai pris un virage à 180°. Je confectionne des modèles qui me plaisent avant tout et non plus que je pense qui puissent convenir au marché :/
    Je pense m'être "entendue" pris en considération et ai gagné en confiance.
    J'ai ma propre boutique qui est perfectible mais qui me correspond bien, un blog sous wordpress que je dois encore travailler ( si les journées faisaient 48h…)mais qui suis son chemin doucement.

    je suis certaine d'être sur "ma" bonne route mais je crois que je passe à côté de certaines choses par manque de recul par moment.
    c'est souvent dans ces instants que tes posts arrivent à bon port ^_^

    alors hâte d'en savoir plus sur tes prochains messages :)

    Angélique

    • Merci Angélique :-) Je suis ravie et touchée que mes conseils t’aident. C’est vrai que c’est précieux de pouvoir prendre du recul avec l’aide de quelqu’un : les sessions seront bientôt disponibles sur le blog, et en priorité par mail aux inscrites :-) A bientôt!

  • Brigitte

    Bonjour Selma,
    Je viens de “tomber” sur ton site par le biais du hasard de mes recherches sur internet et ne le regrette vraiment pas.
    Je ne vais pas être très originale en te disant que je trouve tes articles percutants, intéressants et dans le “vif du sujet” …> Il ne “reste” que le “cadre” principal pour avancer au mieux…, si je puis m’exprimer ainsi !!
    Bravo pour le condensé.
    Et, je n’ai pas fini de tout visiter…
    J’ai, également, lu les commentaires qui m’apportent toujours des informations complémentaires, à prendre ou à laisser.
    Pour ma part, c’est un peu différent car je n’ai pas encore ciblé ce que je souhaite privilégier comme “création”, enfin pas tout à fait.
    Ce que j’aime faire me semble plus compliqué à mettre en place pour vendre et je ne sais pas du tout comment m’y prendre.
    En effet, je souhaite vendre les tableaux que je peints mais j’ai, aussi, une autre idée qui me plait vraiment beaucoup, tout en restant dans le même domaine, ce serait pour confectionner des tableaux (pour l’instant) à base de tissu…> ce que l’on appelle l’Art Textile….Vaste domaine qui m’enchante et m’émerveille…!! Et que j’aimerai beaucoup partager.
    Mais je trouve peu de sujets, partage et “fonctionnement” concernant ce domaine de création et me demande à bon ou mauvais escient si c’est une bonne idée ?!
    J’en ai parlé autour de moi et n’ai pas eu beaucoup d’écho pour la “mise en place” de ce projet. Une personne m’a dit que je devrais faire des bijoux (je serais douée pour cela, parait-til) mais, personnellement, cela ne m’attire pas vraiment.
    Voilà Selma. Je me trouve dans une “belle” impasse et ne sais vraiment pas comment faire… Au vu de ce que j’aime.
    Je serais très heureuse d’avoir ton aide et tes conseils judicieux ne pourront que m’aider à mettre de l’ordre et me redonner confiance pour la suite…, j’en suis certaine.
    J’ai vraiment hâte de te lire.
    Au plaisir alors et à très bientôt. Merci. Brigitte

  • celia

    Bonjour,

    Je fais connaissance avec votre site depuis quelques heures et je suis littéralement aspiré par tout ce qui est dit. Je me reconnais forcément dans certaines de ces erreurs par exemples mais j’y trouve aussi les réponses, ou du moins, de quoi y remédier. Je me suis lancée dans la création depuis 1 an environ et je pense que je ne serai pas la seule à dire que c’est LE site que j'”attendais” pour avancer, me faire plus confiance et continuer ! Car des désillusion il y en a forcément…mais en venant ici, les bonnes résolutions et la motivation reviennent en un clin d’œil. Donc félicitations à Selma et longue vie au site et aux créatrices.
    Célia

  • La petite usine

    Merci beaucoup Selma!
    Une vraie mine d’or ton article (encore une fois) je suis sûre que tes conseils vont changer la donne de mon côté… parfois quand on a trop la tête dans le guidon il est difficile de bien faire et de faire preuve de logique.
    Heureusement tu nous ouvres les yeux et la magie opère!
    L’article:
    https://blog.etsy.com/fr/2013/11-conseils-pour-contacter-les-blogueurs/
    est génial, merci aux trois bloggeurs pour leurs précieux témoignages.
    A bientôt, Laetitia

  • jenny

    Faire connaitre son blog, J’ai trouvé un article de @bernard Jomard utile et bien documenté & très repris & partagé sur les blogs & autres médias sur les techniques et les acteurs de l’influence sur les réseaux sociaux http://bernard-jomard.com/2017/06/19/john-mackenzie-jomard-influenceurs-marketing-jungle-sy-retrouver/

Leave a Comment

19 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez