Comment vendre mieux avec son blog - Selma Païva

utiliser blog pro

Damned! Mais pourquoi un blog pro ? Alors qu’il y a les réseaux sociaux, et le grand Dieu Google?

Je vois souvent des entrepreneurs, des indépendants passer un temps fou à essayer de faire grimper leur compteur de likes sur Facebook + s’essayer au référencement + investir dans des bannières publicitaires. Est-ce que ça les aide à vendre mieux? Non. Un pic de visites, quelques ventes parfois mais rien qui permettent de développer une entreprise.

Parce que tous ces moyens peuvent être bons quand on comprend comment marche le commerce équitable, mais qu’une accumulation de tactiques ne peuvent remplacer une stratégie réfléchie avec cœur et discernement !

Si tu lis ce blog, la relation commerciale que tu veux construire avec tes clients est basée sur la bienveillance et le respect mutuel. Et cette semaine encore, je vais te donner une super phrase à méditer, tirée de “The Cluetrain Manifesto” :

Internet est une table pour 2.”

Et que font 2 personnes attablées? Elles discutent, elles échangent. Ce qui nous amène à l’intérêt d’avoir un blog pro!

Pourquoi tu as besoin d’un blog pro

  • Un blog pro permet de concentrer ses efforts sur ce qui produit des résultats : c’est le meilleur moyen de provoquer la conversation, sur des bases qui t’appartiennent. Tous tes comptes sur les réseaux sociaux peuvent avoir des compteurs qui grimpent, c’est sans importance si on ne s’inscrit pas à la newsletter de ton blog. Tes inscrits constituent ta liste de clients alors que tes abonnés Facebook et Twitter sont…des abonnés Facebook et Twitter : tu ne contrôles pas les règles, et tu ne contrôles pas la visibilité…96% de tes fans ne voient pas tes publications sur Facebook, et un tweet a une durée de vie d’1 heure !
  • Un blog t’aide à développer ton entreprise : Une fois qu’on a compris comment encourager la conversation sur son blog, à connaître sa clientèle sur le bout des doigts, et tout le reste devient plus facile : les réseaux sociaux, les nouvelles collections, les lancements, les partenariats.
  • Blogguer, c’est bon pour le référencement ! Au lieu d’essayer d’optimiser ton contenu avec des mots-clefs : publie du contenu pertinent régulièrement. Blogue ! Google favorise les sites régulièrement mis à jour, partagés et commentés. Grâce à ça, tu connaîtras mieux tes clients…et tes mots-clefs.
  • C’est ta meilleure carte de visite : en ligne, toujours fraîche et dispo, 24h/24. Quand tu contactes qui que ce soit pour un partenariat, une participation à un salon, une candidature à une exposition, devine la 1ère chose que va faire ton interlocuteur ? Te chercher sur Google ! Si tu as un blog bien pensé et régulièrement mis à jour, il te présente sous ton meilleur jour. Si ce n’est pas le cas, c’est beaucoup plus difficile de savoir si on peut te faire confiance.
  • C’est le meilleur moyen de te différencier : un blog permet d’en savoir plus sur toi qu’une simple vitrine de boutique en ligne : on peut y lire la manière dont tu vois les choses, tes valeurs, tes goûts, ta relation avec tes lecteurs. On voit ton évolution, ton parcours, ta personnalité. On voit avec qui tu travailles, les événements auxquels tu as participé : ton blog parle de ce que tu apportes aux autres, et c’est précieux.

3 des 6 erreurs fatales à éviter

Peut-être que tu as déjà un blog pro, mais qu’en lisant le paragraphe précédent tu te dis que ton blog ne t’a pas permis de vendre mieux, de te différencier, et toutes ces bonnes choses?

C’est peut-être que ton blog est victime des 6 erreurs fatales aux blogs pros. Je t’explique tout (y compris comment régler les problèmes) dans ma super formation !

Aujourd’hui, nous allons en évoquer 3 :

  • Erreur n° 1 : raconter l’histoire de son nombril : le souci de bien des entrepreneurs, c’est d’entamer la démarche avec la mauvaise question, à savoir : “Qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire sur ma vie, mes actualités, mes produits?”. OR quand un client choisit de consacrer son temps et son énergie à quelque chose, ce n’est pas pour suivre l’histoire du nombril de quelqu’un d’autre, mais pour ce que sa lecture lui apporte. Il ne s’agit donc pas de toi, mais de ce que ton travail apporte aux autres. Tu vas trouver 9 idées d’articles à publier ici, et je te garantis que si tu suis ma formation, tu ne te demanderas plus jamais de quoi parler d’intéressant!
  • Erreur n°2 : se cacher derrière son blog : mais ils sont où, les indépendants ? Sérieusement, on trouve rarement le nom et la photo de la personne qui est derrière un blog et / ou une boutique. Cette partie de cache-cache est un tue-le-business. Quand on aime le travail de quelqu’un, quand on pense à recruter un coach, à réserver des séances de yoga, on veut savoir qui c’est et si on s’entendrait bien avec. Internet n’a rien changé au langage traditionnel du commerce : la conversation entre 2 personnes (The Cluetrain Manifesto). Entre ton client et toi, donc. Si tu te caches derrière ton blog/site/boutique, il n’y a pas de conversation, il n’y a pas d’échange commercial.
  • Erreur n° 3 : négliger l’essentiel : le temps que tu passes à faire autre chose que concevoir tes produits/services et délivrer tes prestations doit générer des ventes. Il n’y a pas 36 façons de tourner le problème. La visibilité ne te sert à rien si tu ne transformes pas tes visiteurs en lecteurs réguliers puis en clients! Aujourd’hui, la meilleure façon de le faire est d’inciter tes visiteurs à s’inscrire et de poursuivre la conversation par mail. Si tes efforts pour te faire connaître n’aboutissent pas à augmenter le nombre d’inscriptions à ta liste…tu perds ton temps.

Une ribambelle d’idées d’articles à publier

Globalement, tu peux explorer 3 grands types de contenu à mes clientes,:

  • Le contenu directement lié à ton travail : par exemple, l’étude de cas du parcours d’un client, et des résultats obtenus, si tu vends des services, ou des prestations / le récit d’une commande personnalisée (et les résultats obtenus par ton client) si tu vends des produits. Pour être sûr-e d’écrire un texte intéressant et pas SOPORIFIQUE, imagine vraiment que ton client ou ta cliente potentiel-le est assis-e en face de toi et qu’il ou elle te demande comment tu t’y prends et comment ça se passe si elle entame un coaching en image avec toi : imagine que tu le lui expliques sans blabla, mais avec photos, anecdotes à l’appui. Ses questions, tu les connais grâce à ton expérience et grâce à l’enquête que tu auras réalisée pour savoir ce qui se passe dans la tête de tes clients.
  • Pour le contenu indirectement lié à ton travail : Est-ce que ta région a une histoire qui t’inspire, et que tu peux partager ? Est-ce qu’il y a des événements dans ta ville auxquels tu aimes participer ? Des projets, des causes dans lesquelles tu t’investis ? Des boutiques, des restaurants que tu affectionnes ? Réfléchis : pourquoi est-ce que tu aimes tout ça ? Quelles valeurs est-ce que ça traduit ? Dans quelle conversation est-ce que tu en parlerais à ton client ou ta cliente ? Où est le lien avec ton travail, avec ta personnalité, avec ce que tu changes pour tes clients ? (Si tu ne sais pas bien, c’est le moment de t’y prendre autrement :-)
  • Pour le contenu complémentaire à ton travail : imaginons que tu vends…disons…des sacs ? Super. Qu’est-ce pourrait mettre dedans ? En fonction de la taille du sac, de la saison et de l’occasion ? Quelles chaussures est-ce qu’on pourrait porter avec ? Et si tu demandais à tes clientes  de montrer le contenu de leur sac et de se raconter ? Tu ne vends pas des sacs, tu es naturopathe ? Formidable ! Comment est-ce qu’on peut prolonger le bénéfice d’une séance ? Comment s’y préparer au mieux ? Qu’est-ce que tu nous recommandes de manger, avant d’y aller ?

Maintenant c’est ton tour! As-tu reconnu une de tes erreurs dans l’article? As-tu trouvé une idée de sujet pour ton blog?

Les questions et le partage d’expériences sont toujours les bienvenus dans les commentaires :-)

*** Tu veux aller plus loin ? Clique ici pour découvrir la formation Blog Impact ***

Author Details

Je m’appelle Selma Païva. Je suis l’auteure du livre “Internet est une table pour deux, le marketing autrement”. Je forme + conseille + accompagne les entrepreneurs au niveau de leur marketing de contenu sur selmapaiva.com

Au programme – email marketing, copywriting, blogging, storytelling… ou l’art de manier les mots pour construire des séquences de mails dignes d’une série Netflix. Des articles qui captivent ta communauté . Des landings pages qui convertissent tes visiteurs en prospects. Et des pages de vente qui donnent envie d’acheter !

Commence par mes 10 micro-leçons d’email-marketing ici. Elles sont gratuites. Et spécialement conçues pour une relation durable et riche avec tes abonnés :-)

15 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez