Comment avoir plus de temps dans son business - Selma Païva

Si tu as des enfants, tu ne t’es jamais demandé ce que tu pouvais bien faire de ton temps avant?

J’ai remarqué quelque chose : j’ai des clients sans enfants et d’autres avec une petite tribu, des clients qui travaillent en solo, d’autres qui ont une petite équipe pour les aider et TOUS ont le même problème – ils se sentent débordés.

Ça te dit quelque chose?

On a beau être motivé-e, ce n’est pas évident de séparer les choses : achats, compta, conception, démarchage commercial…sans compter la vie privée : enfants et couple!

On se rend compte qu’on se consacre assez peu à concevoir ses produits, et services, ses stratégies…

Alors certes, on ne peut pas avoir plus de temps, mais on peut apprendre à mieux utiliser nos 24h quotidiennes.

1. Choisis le bon moment pour te détendre

  • On n’a jamais fini de travailler, ni de s’améliorer. Et c’est difficile de s’accorder la permission de se détendre : est-ce que je peux vraiment faire une pause alors que j’ai encore 3 clients en cours, 2 coups de fils à passer, 12 mails en souffrance, et 3 clients à rappeler ? On crée son entreprise pour être heureux, on finit dans le stress en permanence. Alors, quel est le bon moment pour se détendre? Je vais te le dire : commence ta journée par ça, et marque le créneau dans ton agenda!

2. Prévois des horaires pour les mails et les réseaux sociaux

  • Le problème n’est pas en soi le temps qu’on y passe, mais ce qu’on cherche dans sa boîte mail. Le signe que quelque part quelqu’un pense à nous? Une excuse de plus pour ne pas se consacrer à l’essentiel? Et puis c’est tellement facile de consulter en un clic…MAIS on a bien du mal à reprendre le fil de ce qu’on était en train de faire.
  • Je te conseille donc 1/ de désactiver toute notification et 2/ de te fixer des créneaux pour consulter tes mails et tes réseaux sociaux (pour l’instant, j’ai 2 créneaux par jour, mon objectif étant de bientôt n’en avoir qu’un).
  • Et aussi : résiste à l’envie de consulter ta boîte en te levant le matin et avant de te coucher. Le matin, tu n’as généralement pas le temps de répondre, donc désintoxique-toi. Idem pour le soir : il est rarissime qu’un mail tardif ne puisse attendre le lendemain. On consulte simplement parce qu’on a du mal à décrocher, du coup on n’est qu’à moitié disponible pour sa famille et on a le cerveau qui mouline en pensant aux réponses qu’on va envoyer : rien de tel pour une mauvaise qualité de sommeil!

3. Désactive l’enregistrement automatique de tes mots de passe

  • Au moins pour ta boîte mail et tes réseaux sociaux. Si en plus tu choisis des mots de passe compliqués, et différents pour chaque compte, c’est encore mieux.
  • Pourquoi c’est important : toutes ces applis sur nos téléphones sont bien pratiques, mais l’instantanéité nous empêche parfois d’être…dans l’instant! On clique, on consulte sans se rendre compte de ce qu’on fait vraiment. Qui n’est jamais retourné dans sa boîte mail 4 minutes après sa dernière visite? Donc même si au bout d’un moment, tu te souviendras des mots de passe les plus compliqués, être obligée de les taper te donne la seconde de réflexion nécessaire pour te poser la question : est-ce que c’est bien le moment de le faire?

4. Ecris à l’avance ce que tu en censé-e faire dans la journée

  • Quand je dis “à l’avance”, je veux dire au moins la veille, et mieux : le dimanche pour toute la semaine qui arrive. Pourquoi? Parce que le moment où on se met au travail est particulièrement anxiogène. Est-ce que je vais y arriver? Est-ce que mon client va accepter? Est-ce que ce que je vais créer, écrire va être suffisamment bon? Et cet imprévu qui vient de tomber, est-ce que finalement ce n’est pas plus important? Difficile de prendre de bonnes décisions quand on est tendu!
  • Le début de la journée est le pire moment pour décider de ce que tu vas faire : mieux vaut y réfléchir quand tu es décontracté et que où ta volonté n’est pas ébranlée par l’inquiétude.

5. Définis tes priorités

  • Quand tu écris ce que tu vas faire chaque jour de la semaine, définis tes priorités! Sinon, tu te retrouves à consacrer autant de temps + d’énergie à des points qui ne changent pas grand chose : tous les clients n’ont pas la même importance dans ton planning, c’est valables pour les mails que tu reçois, les outils et compétences qui te manquent, les appels téléphoniques…et tout le reste.
  • Qu’est-ce qui important? Écris-le et commence par ça. Ensuite, pardonne-toi de ne pouvoir faire ce qui est urgent exactement dans les temps.

6. Bloque un moment chaque jour pour créer

  • Note d’abord les moments où tu es le plus efficace, puis ceux où tu es le moins susceptible d’être dérangé-e : jusqu’à il y a 6 mois environ, je prévoyais un créneau d’écriture de 10h à midi. Et j’ai dû me rendre à l’évidence : c’était le moment où le monde entier m’appelait pour régler un problème ou un autre (que je ne pouvais ignorer, car en général lié aux enfants).
  • Depuis, j’ai complètement modifié mon emploi du temps pour un résultat qui fonctionne beaucoup mieux : j’écris tôt le matin, avant que la journée ne commence. De ton côté, choisis un créneau qui va bien pour l’écriture de tes articles et le travail sur ton offre de ton produits et services.

7. Prévois de la marge

  • Si tu ne devais retenir qu’un seul conseil de cet article, c’est celui-ci. Tu peux t’organiser au mieux, il y aura quand même des imprévus et des tâches nécessiteront plus de temps que tu ne l’aurais cru. La solution? Le créneau de rattrapage.
  • Concrètement : ça peut être une heure à la fin de chaque journée, une journée à la fin de la semaine ou une demie au milieu, fais au mieux. Mais cale un créneau où tu ne prévois rien d’autre que de rattraper ce qui n’a pu être fait. Personnellement, je ne programme rien le vendredi, c’est ma journée rattrapage, et elle toujours bien remplie.
  • En parallèle, tu verras ton niveau de stress descendre en flèche, et tu seras beaucoup plus serein-e face aux contre-temps puisque tu as de la marge dans ton planning.

9. Fais le point !

  • Qu’est-ce qui a marché? Qu’est-ce qui n’a pas marché? Sur quel point est-ce que tu n’arrives pas à avancer seul-e? Il est essentiel que tu mettes le doigt dessus pour passer à l’étape d’après !
  • La solution n’est pas forcément de persévérer, de mieux s’organiser ni de travailler plus dur : quand tu es coincé-e, arrête-toi, et fais le point !

10. Investis!

  • Est-ce que tu as vraiment le temps de tout comprendre seul-e? Bien sûr que la persévérance est nécessaire…mais sans structure pour choisir ses objectifs avec discernement, difficile de consacrer ses efforts à ce qui produit des résultats : le découragement guette, la motivation s’étiole.

Et toi? Qu’est-ce qui te bloque ? Quel est le conseil que tu vas commencer par appliquer?

Author Details

Je m’appelle Selma Païva. Je suis l’auteure du livre “Internet est une table pour deux, le marketing autrement”. Je forme + conseille + accompagne les entrepreneurs au niveau de leur marketing de contenu sur selmapaiva.com

Au programme – email marketing, copywriting, blogging, storytelling… ou l’art de manier les mots pour construire des séquences de mails dignes d’une série Netflix. Des articles qui captivent ta communauté . Des landings pages qui convertissent tes visiteurs en prospects. Et des pages de vente qui donnent envie d’acheter !

Commence par mes 10 micro-leçons d’email-marketing ici. Elles sont gratuites. Et spécialement conçues pour une relation durable et riche avec tes abonnés :-)

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez