≡ Menu

Copywriting : les 5 expressions qui tuent les conversions, les ventes (et les bébés phoques)

Les expressions à bannir, ça gâche tout. Le web. Tes conversions. Tes ventes. Conseils copywriting : les expressions à bannir de ta com en ligne pour mieux développer ta mailing list!

 

Je me suis bien amusée à écrire le guide ultime pour énerver un client en ligne.

Et qu’est-ce que j’ai ri à lire les suggestions reçues pour compléter la liste, ha ha ha ! Merci !!!

Aujourd’hui, ce sont des expressions que nous allons mettre sur le grill.

Parce que nous sommes sur le web pour être visibles.

Nous sommes visibles pour développer nos business.

Et nous développons nos business pour aider les gens que nous voulons aider à notre manière.

DONC

Les expressions moisies, ça gâche tout.

Le web. Tes mails. Tes conversions. Tes ventes. Et je suis sûre que ça doit tuer les bébés phoques aussi à la fin.

Alors pour l’amour de la webosphère et de la planète,

Rejoins-moi dans la nouvelle mission de l’Ordre du Phoenix : éliminer les expressions qui tuent à petit feu les relations clients sur le web.

Expression 1. Recevez par mail mes meilleurs conseils pour {…}

Notre abonné/client préféré, ça ne l’intéresse pas vraiment qu’on soit « le/la meilleur-e ».

Champion du monde de SEO ou de rei-ki.
Ceinture noire de graphisme.
Ou médaille d’or en reconversion professionnelle… 

S’il ne se sent pas compris, quel intérêt pour lui de rejoindre une mailing list ?

Développer ta mailing list, c’est apprendre à communiquer la valeur de ton travail avec ton contenu grâce à :

  • Des publications réussies sur les réseaux sociaux (remarquées au lieu d’être ignorées. Qui donnent envie de liker, commenter, partager, et cliquer pour rejoindre ta mailing list)
  • Des boutons et appels à l’action réussis (pour capitaliser sur tes articles, ton blog, tes mails, liens, réseaux !)
  • Des landing pages qui convertissent (histoire que le super défi, mini-cours, ebook, webinaire gratuit que tu as si bien préparé donne envie à plus de personnes qui sont les bonnes personnes de laisser leur mail pour y accéder.)

J’ai d’ailleurs créé pour toi 3 cours…courts ! 3 cours de copywriting. Un pour chacun de ces points-clefs précisément. Pour développer ta mailing list, diffuser ton contenu, booster ta visibilité. Tu peux y accéder à tarif préférentiel ici.

#Copywriting : les expressions moisies à bannir de sa com en ligne !Click to Tweet

Expression 2. Je suis un-e entrepreneur-e passionné-e (variante : éthique. Authentique. A l’écoute de ses clients. Innovant)

Mon ami-e.

Comme l’a si bien dit Oussama Amar, le fondateur de The Family à Paris:

L’innovation n’est pas une valeur, c’est un buzz word.

Parce qui va brandir en face une pancarte « Ici, on n’innove pas ? »

Personne! Personne ne va dire :

« Je ne suis pas passionné »

« Je ne suis pas innovant »

« Je ne suis pas authentique »

« Je ne suis pas éthique »

Ces expressions-là sont de jolis buzzwords, pas des valeurs. Alors ne brandis pas ce type de pancarte. Tes concurrents peuvent dire la même chose. D’ailleurs…ils disent la même chose !

Comment éviter de dire la même chose que ses concurrents (sans s'en rendre compte😩!) #copywritingClick to Tweet

Expression 3. Cliquez et découvrez le secret de…

Il n’y a plus de secrets aujourd’hui. Il y a le web.

Les secrets, c’est louche pour les clients (et les abonnés) sérieux.

Avec ce type d’expression, tu risques d’attirer les junkies de ton domaine.

Si tu es dans le développement personnel par exemple, ce sont ceux qui ont déjà lu 43 livres sur le sujet, participé à 15 conférences, 12 séminaires…mais qui n’ont toujours pas réussi à progresser.

Parce qu’en réalité, ils ne sont pas prêts. Donc ce n’est pas forcément une expression qui nuit à tes ventes.

Le pire c’est que tu vends, mais pas aux bonnes personnes. Après elles te plombent l’ambiance d’un stage, d’une formation, d’un groupe de travail hhhh. Relation client pénible garantie.

Evite de jouer sur l’aspect secret et mystérieux pour donner envie de recevoir un contenu gratuit par mail!

Conseil #copywriting : évite de jouer sur l'aspect secret&mystérieux pour donner envie de recevoir ton contenu gratuit!Click to Tweet

Expression 4. Recevez gratuitement nos actualités et nos prochains articles par mail (variante : vidéo gratuite, livre blanc, actualités…)

Sérieusement ?

A moins d’être Lady Gaga ou Maître Yoda, donner envie à quelqu’un de laisser son mail avec ce type de promesse, c’est mission impossible.

Ça ne marche plus.

Parce que toi, comme moi, comme tes prospects, nous n’avons pas envie de laisser encore notre mail, de recevoir encore du contenu gratuit, d’assister encore à un webinaire.

Je ne dis pas que nous n’allons pas le faire, mais que nous n’avons pas envie de le faire à la base. 

Ce qui nous donne envie, c’est un panel de leviers psychologiques et d’émotions qui, associés à certains mots, dans un certain contexte, nous motivent. C’est ça, le copywriting. Ça te rend plus convaincant.

Le #copywriting ou l'art de jouer sur un panel de leviers psychologiques&émotionnels pour motiver :-)Click to Tweet

Expression 5. Rejoignez notre newsletter (variante : abonnez-vous à notre newsletter, inscrivez-vous à notre newsletter)

J’ai baillé à voix haute ? Oups. Pardon.

My friend, tu vois le mot « newsletter », à quoi ça te fait penser ? A du spam! Façon emails de La Redoute dont on n’arrive pas à se désabonner et qui nous envoie des promos toutes les semaines depuis que l’ADSL existe :-D

Le pire, c’est que cette expression est très répandue, même sur les sites de marketing et d’agences de communication.

Je te recommande pourtant de ne pas l’utiliser, car les gros sites de marketing, communication, lifestyle etc se rémunèrent souvent via les annonceurs. Ils ne visent pas les conversions parce qu’ils vendent leur trafic. Et en échange ils affichent des publicités.

C’est un business model qui se vaut mais fais attention – toi et moi vendons notre travail, pas de la publicité.

En résumé, newsletter est malheureusement devenu synonyme de contenu non-sollicité, inintéressant, ou les 2 à la fois. Et puis « newsletter » ça suggère « actualités ». Tes news, quoi. Ce qui ne marche plus aujourd’hui (à moins d’être Lady Gaga, voir point 3 !)

'Inscrivez-vous à notre newsletter' et autres expressions à BANNIR du #copywriting (merci!)Click to Tweet

Comment t’y prendre autrement ? Comment donner envie à plus de personnes qui sont les bonnes personnes de rejoindre ta mailing list ?

Promis, ce n’est pas compliqué. Il y a 2 étapes dans le processus :

1.Mets ces mots-là sur ta liste de mots à bannir

2.Rédige des consignes qui donnent vraiment envie de faire ce que tu dis à tes clients/abonnés préférés. Parce que conçues avec une méthode orientée client !

Tu peux apprendre en solo, c’est sûr :-) Et même lire des dizaines d’articles et de livres sur le sujet.

Mais bon….as-tu vraiment le temps ?

.

.

.

Voilà. Tes semaines sont bien remplies.

Alors j’ai créé pour toi 3 cours « courts » de copywriting. Spécialement conçus pour t’aider à développer ta mailing list, diffuser ton contenu, booster ta visibilité.

Tu peux y accéder à tarif préférentiel ici.

✅ Tu reçois tes idées de connexion à ton espace privé par mail (à l’adresse utilisée pour le paiement, pense à vérifier tes spams aussi au cas où !).
✅ Tu accèdes à tes cours immédiatement.
✅ Zéro blabla, durée 1h à 1h15 selon le cours que du concret super condensé.
✅ Tu peux te former et commencer à appliquer dans la même journée !
✅ Tout le contenu est téléchargeable pour t’accompagner dans les transports, en WE, en vacances. Avec vidéos, audios, transcriptions, checks-lists, feuille de route…
tout pour passer à l’action et développer ta mailing list !

Bon copywriting à toi !

{ 5 commentaires… add one }
  • MArie-Eve

    « Je t’invite à recevoir gratuitement par mail la version augmentée de cet article »
    Ce n’était pas une expression à bannir, ça ? :p

    Plus sérieusement, merci pour ces 5 pistes de réflexion. Il faut absolument sortir des discours vus et revus, et se démarquer. Et on retombe tellement facilement dans le « bateau »… Il faut beaucoup de créativité pour faire du marketing. :)

    • Hé hé non ! ça reste essentiel d’appeler un chat un chat & de clarifier ce qu’on envoie :-)

      • Marie-Eve

        Ok, merci ! Effectivement, on sait clairement à quoi s’attendre.

  • Hello Selma,
    Bien sympa ton article, toujours spontané et drôle !

    Ta liste pourrait être beaucoup plus longue ! En ajoutant par exemple le CTA par défaut des opt-in box Aweber « Sign up ». Duh.
    Les 4 et 5 sont vraiment vides en fait. Aucune promesse, aucune émotion. Ce bouton pour s’inscrire s’appelle bien Call To Action pour quelque chose : pousser à l’action.

    Mais c’est que ces « petits détails » sont souvent négligés (je pense aussi aux titres d’emails ou d’articles) car on pense que le contenu (du post, du mail ou du free gift) sera suffisant… Grossière erreur.

    Après, je ne juge pas, surtout que je ne suis pas – encore ! – un expert dans l’art de manier les mots pour mon bien. C’est du boulot, de la pratique, et de l’expérience. Comme à peu près tout en fait :)

    Merci en tout cas, ++

    • A ha, merci Alex ! Oui, la liste pourrait être encore plus longue ! Manier les mots pour faire de vraies promesses qui amènent à l’action , c’est tout un art, et on s’amuse vraiment à le faire d’ailleurs quand on a les bonnes méthodes ! je te conseille vivement mes cours condensés de copywriting si tu veux progresser ;-)

Leave a Comment

Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez
22 Partages