≡ Menu

Bloqué-e? La recherche révèle 2 astuces inattendues pour dopper votre créativité

Nous disions que c’est bien dommage, quand on a un business, de perdre de vue l’ingrédient précieux, à savoir : sa créativité!

En tant qu’entrepreneur-e, bien sûr, la création pure n’est qu’une partie du travail. Mais elle est essentielle + finalement délaissée alors qu’elle ne se développe pas toute seule! Et si on n’encourage pas SA créativité à se développer, on ne peut pas mettre le doigt sur SA différence.

Mais chouette chouette : Jonah Lehrer a synthétisé des travaux de recherche en neuro-sciences pour nous permettre de comprendre le fonctionnement du processus créatif et comment le stimuler!

Votre stress diminue votre créativité

  • Joydeep Bhattacharya, chercheur en psycho à l’université de Londres a montré qu’on pouvait prédire 8 secondes avant qu’elle n’y arrive qu’une personne allait trouver la solution d’une énigme. En effet, l’hémisphère droit du cerveau émet des ondes alpha à un rythme soutenu à ce moment-là.
  • Ce qui veut dire? Ce qui veut dire que pour trouver une solution (par exemple au problème : comment trouver ce qui me différencie des autres ou qu’est-ce que je peux bien faire pour me différencier :-), il faut qu’il y ait suffisamment d’ondes alpha “en libre circulation”. Dans votre cerveau.
  • Si ces ondes alpha sont insuffisantes, quels que soient les indices fournis, la personne ne trouve pas la solution au problème : elle sèche, son imagination est bloquée !
  • Ce qui veut dire? Qu’on pourrait vous prémâcher la réflexion, vous mettre des indices ENORMES sous le nez (comme dans les expériences menées) : si vous êtes tendue, si vous êtes dans la peur, votre réflexion ne va pas aboutir. Point barre.
  • Et vous savez ce qui favorise l’émission des ondes alpha? La relaxation. Quand la personne est détendue, les ondes alpha permettent de diriger l’attention vers l’intérieur pour trouver la solution. Quand la personne est tendue, son attention est focalisée sur l’extérieur et elle ne peut écouter son instinct (ce qui confirme exactement les résultats du chercheur en psychologie Richard Wiseman, dont je vous ai parlé dans Pourquoi les chanceuses ont de la veine et comment vous pouvez faire comme elles).
  • Cela explique…

…pourquoi on trouve souvent les solutions aux problèmes quand on est sous une douche bien chaude, en train de se promener ou de se faire masser.

…pourquoi il est si important de prévoir des moments de détente quand on est dans un processus créatif.

…pourquoi on n’arrive pas à sortir du lot tant qu’on a trop peur de l’avis des autres :-)

…pourquoi il faut toujours avoir un stylo sous la main! Les idées tant cherchées arrivent souvent à un moment de détente, quand on ne les attend pas!

Anecdote : Paul Auster raconte que s’il est devenu écrivain, c’est sûrement à cause de / grâce à une mésaventure d’enfance : gamin grand fan de base-ball, il a l’occasion de serrer la main de son idole et de lui demander un autographe! Sauf que ni le sportif ni le garçon n’ont de quoi écrire. Immense déception…mais à partir de là, carnet et crayon ne quitteront plus jamais les poches de Paul Auster.

Et nous devons éviter…le café!

  • Vous aimez le café autant que moi? Rien que l’odeur déjà…mmm! Et bien non, en fait. Attention au café : l’étude montre aussi que les stimulants ont un effet négatif sur la créativité.
  • Pourquoi? C’est que la caféine, ou les stimulants que l’on trouve en pharmacie écartent l’attention de l’hémisphère droit : alors oui, on sera capable de se concentrer plus longtemps, mais on aura moins d’imagination.

Moralité pour commencer à dopper votre créativité ( et votre entreprise, donc)

  • Diminuez votre stress grâce à la relaxation : pour des exercices simples de relaxation, relisez cet article.
  • Vous doutez? Malgré les résultats scientifiques? Alors essayez. Essayez d’apprendre à être plus détendue. Vous verrez bien l’impact qu’aura la relaxation sur votre créativité (c’est-à-dire votre sens de la répartie + votre humour + votre capacité à présenter votre travail sans bégayer + à trouver de nouvelles perspectives + ce que VOUS pouvez bien apporter de différent).
  • Et aussi : limitez / diminuez / supprimez la caféine, autant que vous le pouvez :-)

Je voudrais rajouter ici un point, car malheureusement, je ne suis pas passée par Poudlard (j’aurais T.E.L.L.E.M.E.N.T voulu!). Donc je n’ai pas de baguette magique. Et vous non plus! Alors la relaxation est importante pour notre différence car elle nous permet d’écouter ce que nous avons à dire (et qui est profondément enfoui). De nous autoriser à penser tout ce que nous avons à l’intérieur et dont nous ne voyons qu’une infime partie tellement nous sommes conditionnées par tout un tas de facteurs.

Et vous?

Ça vous est déjà arrivé de chercher en vain la solution à un problème et d’avoir l’impression que la solution vous tombe dessus quand vous êtes complètement détendue, en train de penser à autre chose? Et que vous.n’avez.pas.de.stylo.sous.la. main…

Si vous avez déjà remarqué l’impact de la relaxation / méditation sur votre créativité, partagez dans les commentaires! Histoire de convaincre définitivement les sceptiques :-)

{ 53 comments… add one }
  • merci Selma ! un petit bonheur de plus de lire cet article pour démarrer la journée ! Pour ma part, mes idées viennent quasi toutes la nuit et je les articules au petit matin sous la douche chaude ;-)
    Une petite séance méridienne de méditation ( pratique de yogique), permet de chasser de nombreuses tensions , y compris musculaires.
    “Le crayon” et le carnet sont toujours avec moi, mais je dois avouer que j’écris davantage sur des “notes” numériques pour pouvoir les réorganiser à l’infini.

    Sur ce , je file sous la douche chaude, j’ai encore le rangement de ma dernière nuit à terminer sous mon cuir chevelu .. ;-)
    Bien à vous toutes

    Lara

  • Alors, moi, j’ai toujours un carnet et un stylo à proximité… sur ma table de chevet, sur mon bureau bien sûr, 1 cahier par thème (blog, créations, perso, vacances, agenda), dans mon sac à main. Et il est vrai que j’emporte toujours en vacances mon cahier “créations” où je fais des croquis des inspirations du moment… En vacances justement ! Cela rejoint ton article.
    Ah, et j’ai aussi remarqué que je suis bien plus productive… la nuit ! C’est pour moi un moment propice pour plancher sur mon logiciel de calcul de coût, améliorer mon blog (voire avancer dans sa migration vers une nouvelle plateforme, mais là je n’ai pas encore eu assez de nuits !), rédiger des articles, etc… A la lecture de ton article, je me dis que le calme et la sérénité de la nuit doivent donc être propices à mon activité cérébrale ! Je te rassure, ce n’est quand même pas une habitude récurrente de travailler la nuit.
    Je retourne à mes carnets… Belle journée, et merci pour cet article très intéressant.

  • Un grand merci à toi pour tous ces articles. Une vraie mine d’or et un réel soutien pour moi petite créatrice auto-entrepreneuse débutante ! Parce que lorsque l’on se lance, on ne pense vraiment pas à tout… et on a tendance à s’éloigner petit à petit de ses objectifs ! Mais tes articles et toi êtes là pour me recentrer sur le plus important ;-P !

  • Cet article me rappelle mes cours de psycho, je devrais peut-être m’en servir pour mon entreprise créative plutôt que de me dire “c’est bien tu as une licence en psycho mais maintenant elle te sert à rien”.
    J’ai également remarqué que de nombreuses idées me venaient sous la douche, quand je donne le bain de mon fils et que je le regarde jouet, et parfois quelques minutes aux toilettes suffisent :P

    Allez maintenant je vais essayé d’écouter un plus mon MOI. Merciiiii

  • WHAOUHHHH….Cet article remet les idées en place…Super comme toujours…Merci pour tous ces articles intéressants, surprenants et qui nous permettent, nous créatrices, de se booster, se remettre en question pour avancer, évoluer et réussir…
    Mille Merci.

  • ah oui que cet article me parle….reste donc au vu du stress ambiant ces temps ci a me mettre a la relaxation…je cours lire l’article donné en lien…

    bonne journée…et merci pour tous ces articles qui poussent a la reflexion que je n’arrive pas toujours a avoir la tête dans le guidon…tous les commentaires de l’articles précédents sont aussi autant de cailloux qui m’aident a avancer …merci a toi et a tous alors;-)

  • Le carnet et le stylo toujours sous la main c’est une solution testée et approuvée ! Je note toutes les idées qui me passent par la tête, régulièrement je les relis et les soumets à l’avis de mon amoureux. On en discute et souvent suite à cela j’élimine ou mets de côté ou développe l’idée de base.

    Je remarque aussi que mes idées créatives émergent souvent quand je ne cherche pas à être créative justement ! Est-ce parce que me répéter “il me faut une idée” me stress et me bloque ? sans aucun doute ! Je crois aussi beaucoup en la “pensée positive”. A trop se focaliser sur ce qui ne va pas on ne voit plus ce qui va. Aujourd’hui en plus de mon carnet à idée, j’ai aussi un carnet à “bonheurs”. J’y note tous mes petits bonheurs du quotidien et toutes mes réussites. D’ailleurs j’y choisis chaque lundi des petits extraits que je publie sur mon blog…ça m’aide à dédramatiser, je me sens moins stressée, plus positive et donc plus créative !

    • Moi aussi j’ai un carnet à bonheurs depuis peu! Je me suis fait un petit cahier dans lequel je répertorie les petits et grands bonheurs de ma journée. Ca fait du bien de les relire dans les moments de doutes ou de découragement! ^^

      • Apolline

        Les filles, moi aussi j’ai mon carnet de moments exquis! C’est chouette! ça remotive quand on dans le creux de la vague, et puis ça permet aussi de se rendre compte de ce qui va quand ça va bien. Parce que ça ne coule pas de source! j’en avais parlé là : https://selmapaiva.com/le-carnet-qui-fait-avancer-ou-comment-arreter-de-sauto-saboter/

        • Ah oui ! je n’ai pas encore eu le temps de lire tous les anciens billets. Mais c’est vrai qu’arrêter de râler et positiver c’est imparable pour avancer, se motiver, se redonner confiance… Quand je me suis réveillée lundi avec la grippe, ma première pensée a été “mon dieu j’avais tant de choses à faire, je vais prendre trop de retard” et puis j’ai vu mon petit carnet sur la table de chevet et je me suis dis “tiens je vais devoir rester au lit, je vais pouvoir lire, dormir, ne rien faire.” Je me suis rendormie sereine et même si c’est pas cool d’être malade j’ai eu plein de nouvelles idées :-)

  • Parfaitement ! Depuis peu, j’ai pris du recul. Je suis moins exigeante envers moi-même, je prends les choses avec plus de sérénité, moins de stress, moins de pression … Je m’accorde du temps à autre chose. Avec de nouvelles perspectives qui donnent libre cours à ma créativité, sans perdre de vue qui je suis vraiment et ce que je veux (et là encore les travaux sont en cours mais en bonne voie) ! Et oh surprise, cela se ressent dans mon travail, dans mes échanges, au quotidien avec la confiance qui revient doucement mais sûrement … Et pour le café je vais y réfléchir sérieusement ;)) Merci

    • Apolline

      Oui, c’est très important, le temps pour autre chose. La créativité est un muscle qui a besoin d’inspiration pour grandir! D’échange, aussi! Bravo alors, pour cette prise de conscience, et bonne continuation!

  • Bonjour,

    J’ai découvert la relaxation après un accident de voiture, voici quelques années… j’étais accompagnée et je préférais ce genre d’exercice à un travail psy. QUELLE DECOUVERTE !! cela a complètement changé ma vie, j’ose le dire ! Au début, je n’y croyais pas, je trouvais cela trop simple, mais très vite j’ai eu besoin de ces moments… pendant lesquels mon cerveau se décongestionnait, prêt à me délivrer Les Solutions que je cherchais désespérément. DEPUIS, un peu tous les jours + une fois par semaine pendant 1/2 heure je fais une coupure totale, je reviens complètement vers moi et mes ressources pour une amélioration évidente de ma créativité (solution à un souci, création pure dans mon domaine, écriture etc… ). Ralentir et se relaxer m’est vraiment INDISPENSABLE !! Et vous ???

    • Apolline

      Oui! idem! Le bonheur, quand on ralentit, c’est que la pression se soulève d’un coup. Et qu’on voit apparaître des dizaines de points positifs, de sources d’inspiration, de bons moments qu’on ne voyait pas avant. Mille mercis pour ton témoignage! J’espère qu’il en inspirera d’autres autour de nous!

  • J’ai remarqué qu’il me faut toujours prendre de la distance (temporel) par rapport à un problème à résoudre pour trouver une solution. Je me souviens qu’au lycée, lors de la rédaction d’un travail, je m’étais allongée une minute pour y voir plus clair et une idée géniale m’était apparue. De même, je me rends compte de mes erreurs (quand j’écris dans une autre langue ou que je la parle) seulement après les avoir faites et une fois que le mail est rédigé ou la conversation terminée… Depuis que j’ai compris cela, je dis souvent: “Attends, là je dois prendre un temps pour réfléchir”. Ca m’évite bien des erreurs!

    • Apolline

      Bam! En plein dans le mille! Le temps, c’est très important. De mon côté, je ne publie jamais après un 1er jet. j’ai besoin de laisser les idées, les connexions apparaître à la surface. ça me permet de vraiment améliorer le message que je veux vous faire passer! Merci pour ta participation!

  • Relaxation et méditation sont des mots inconnus de mon vocabulaire actuel hélas… Je suis incapable de me relaxer et d’ailleurs, je ne saurais absolument pas comment le faire. Pas de café (que je déteste) mais du thé ;-)
    En fait, je n’ai pas de problème pour imaginer de nouveaux modèles de bijoux mais j’ai parfois beaucoup de difficultés à réaliser ce que j’ai en tête… pour diverses raisons : pas le bon matériel en stock, je ne maîtrise par encore la nouvelle technique que j’aimerai employer, ce que j’ai en tête est trop difficile à mettre en oeuvre car il me faudrait beaucoup de temps pour réaliser chaque bijou et du coup il deviendrait invendable de par son prix élevé…. etc… la liste est loin d’être exhaustive…
    Je ne sais pas me contenter de mes acquis, il faut toujours que j’aille plus loin, que je découvre de nouvelles associations de matières, de nouveaux matériaux… Créer est mon leitmotiv et non pas faire les mêmes séries de bijoux pendant des années et des années comme je le vois parfois… Je suis une touche à tout et du coup cela devient parfois un grand frein à l’avancement de mon développement “commercial” car je n’arrive pas à me fixer des limites au niveau des nouveaux modèles afin de prévoir les bons stocks de fournitures et optimiser “le rendement” (je déteste ce mot, mais je n’en pas d’autres sur l’instant)… ce qui fait qu’au final je ne suis jamais prête pour des marchés de créateurs ou pour répondre favorablement à des demandes de boutiques qui souhaiteraient commercialiser mes articles. J’ai un tout petit stock de bijoux, vu que je passe beaucoup de temps à tester de nouvelles choses qui souvent ne verront jamais le jour dans ma boutique. Mais en même temps, c’est ce que j’aime faire…. créer…. :-)
    Sans compter qu’à côté de ma vie de créatrice, j’ai d’autres casquettes comme maman de 3 ados (on vit en pleine campagne donc je passe une bonne partie de mes journées sur les routes pour les amener aux collège/lycée, à leurs activités diverses et variées), musicienne (je passe une à deux heures par jour à répéter mes morceaux et travailler ma technique), photographe etc….
    Tout ça pour dire que je passe ma vie à courir, je dors peu…. la relaxation est pour moi un mot très exotique, bien que je sois très, très consciente de son utilité et de ses bienfaits…. mais quand et comment ???? :-)

    • Je me reconnais complètement dans ce que tu décris. Moi non plus je ne sais pas reproduire 40 fois le même produits. Je me lasse et fini par m’ennuyer sauf que pour rentabiliser, à un moment donné, il faut vendre et donc parfois faire des produits intemporel et/ou de série.
      A côté de ça, ma tete fourmille d’idées, de nouveautés, de projets, de nouvelles découverte et là c’est l’implosion totale entre ce que je DOIS faire et ce que j’AIMERAI faire.

      Je ne sais pas si mon conseil t’aidera mais j’ai trouver mon équilibre entre articles récurrents et nouveautés comme ça, j’ai établit un planning auquel j’essai de me tenir. Les mardis et vendredi matins, je fais les commandes. Les mardi et vendredi après midi, je fais les articles récurrents. Le jeudi et le samedi les nouveautés, les prototypes et les coutures perso. Ca me permets de varier les plaisirs entre obligations et envies.

      Pour ce qui est de la relaxation, j’étais septique et je n’ai longtps pas pris le temps… Je l’ai découverte et j’ai adoré. La réponse à ta question, pur ma part c’est : Quand j’en ressens le besoin! Et pas besoin de 3h pour ça! ;)

      • Kahlan

        Merci pour ton commentaire Maëliane ^__^
        Je crois bien que j’ai dû essayer des dizaines de solutions différentes, mais il n’y a rien à faire… cela doit sans doute faire partie intrinsèque de ma personnalité, je fais dix choses en même temps et jamais ce que j’ai prévu au début de ma journée… alors cela a des bons et mauvais côtés… j’essaie de gérer au mieux ^____^
        Pour la relaxation, la seule chose que j’aime bien faire, c’est me balader dans la campagne avec mes chiens, mais en ce moment c’est la période de la chasse alors il ne vaut mieux pas traîner sur les petits chemins sous peine de se retrouver nez à nez avec les chasseurs et leur meute de chiens hurlante… j’attends fin février avec impatience pour reprendre mes balades :-)

        • Apolline

          Brigitte, si ce qui te relaxe, c’est de te promener, fais-le. Il y a même des techniques de marche méditative. Ne cherche pas midi à 14h avec des solutions qui fonctionnent pour d’autres…et pas pour toi :-)
          Concernant la “foultitude” d’idées, tu n’es pas seule avec ce pb-là…qui ressemble à s’y méprendre à de l’auto-sabotage. Aïe! Pourquoi? Parce que passer plus de temps à tester qu’à aller jusqu’au bout du processus est le problème de l’âme créative qui redoute de vendre. De ne pas y arriver. De ressembler à un vendeur de tapis. Pas assez de matériel, pas assez de techniques, de ceci, de cela…ça s’appelle remettre à plus tard parce qu’avancer, ça fait peur. C’est de la procrastination, et j’en avais parlé ici : https://selmapaiva.com/agir-contre-la-procrastination/. Je te dis ça parce qu’on passe toutes par là régulièrement. ça ne fait pas partie de TA personnalité en exclusivité! On se trouve toutes régulièrement des excuses pour ne pas avancer à un moment ou à un autre, parce que ce n’est pas confortable. Voilà ce que tu peux faire : choisis 1 idée, et va AU BOUT. Toutes celles qui te passent par la tête pendant le processus (qui va durer un moment), note-les. Choisis 1 CHOSE à faire au début de la journée, et fais-la. Et quand tu as réussis à la faire en respectant cette priorité/contrainte : récompense-toi! Lecture? Balade? Chocolat? Vernissage des ongles de pied? Je ne sais pas. Mais ce sont les petites victoires associées à de petites récompenses qui te permettront d’avancer :-))

          • Kahlan

            Je reconnais que vendre n’est vraiment pas ma tasse de thé… d’ailleurs, on ne peut pas dire que je fasse des efforts démesurés pour faire connaître mon travail commercialement parlant… j’avais une page FB avec plus de 600 fans, que j’ai supprimé du jour au lendemain, j’en ai ré-ouvert une autre il y a quelques mois parce que c’est pour l’instant la seule façon de renouer avec d’éventuelles clientes ! Je n’ai absolument pas l’âme d’une commerciale et c’est la partie de mon “job” que je n’aime pas… mais bon, j’essaie de faire des efforts malgré tout comme tu peux le voir (^____^)

          • Apolline

            je te comprends! tu as fermé ta page FB pour quoi? Pour le côté intimidant? Peu de personnes ont à la base une âme de commerciale. Surtout si on a des a priori négatifs sur ce qu’est une âme de commerciale…Je suis passée par là! Je compte bien t’aider avec la suite, et bravo pour les efforts que tu fais déjà! A bientôt!

          • Je suis d’accord avec Selma. La relaxation finalement c’est prendre du temps pour soi, pour se détendre, pour se recentrer. Si pour toi la marche t’apporte ce bien être alors uses en sans modération.
            Après tout, chacun sa méthode, tant que ça marche! ^^

            Selma, arrête moi si je me trompe ms ta technique action-récompense me fait penser à celle du pomodoro?!
            Brigitte, c’est d’ailleurs une “technique” qui pourrais te convenir. elle consiste à “découper” ton temps et le rythmer par une alarme. 30min de concentration totale sur une tache pour 15 min de pause récompense. Un peu le principe de la carotte pour avancer ms si ça peut marcher….

          • Apolline

            merci Lauriane, pour ton avis :-) je crois profondément qu’il y a plusieurs méthodes, en fonction des personnalités de chacune! C’est intéressant que tu parles du Pomodoro, car quelqu’un en a déjà parlé dans un autre commentaire (sur un autre article). Je ne connais pas, mais il faudra que j’aille voir ça! En tout cas, la technique de découper son temps de travail est vivement recommandée, on en avait déjà parlé sur le blog :-) Et oui, pour le principe de la carotte! Nous aussi, nous avons besoin d’encouragements et de récompense, hi hi

  • Bonjour Selma

    J’ai découvert la relaxation et la méditation avec tes posts. Tu en parles assez régulièrement et à force d’être intriguée, j’ai voulu essayer. Et je confirme!!

    J’étais pourtant très septique, la méditation a qqch d’un peu sectaire pour moi, la faute aux aprioris surement… Bref, je me suis essayée à un séance de relaxation guidée de 15 min via une appli sur mon smartphone. Ca a été THE découverte!! Je ne me suis jamais sentie aussi détendue qu’après ces 15 min. Mais le meilleur, c’est que pour le coup, j’étais super positive, productive, souriante, énergique bref j’étais dans des conditions optimales autant pour créer que pour travailler le côté rébarbatif de l’administratif ou simplement profiter à 200% d’un moment avec mes enfants.

    Vraiment, cet essai a fait tombé mes idées reçues sur le sujet et je ne regrette pas du tout!! Moi qui suis de nature très angoissée, stressée pour le moindre grain de sable dans mon rouage, souvent sous pression, qd je sens que la cocotte est prête à imploser, je m’octroie 15 min pour me recentrer et je peux repartir des heures AVEC le sourire! Je ne m’astreint pas à une rythme de séances de relaxation, simplement je le fait qd j’en ressens le besoin, qd je sent que la coupe est pleine.

    Voilà, mon commentaire n’apporte rien de plus à ton billet de ce jour, simplement, je voulais faire par de mon expérience si elle peut convaincre quelques septiques comme moi et le permettre de bénéficier des bienfait de la relaxation! ;)

    Merci Selma! ^^

    • Apolline

      Si! Ton commentaire apporte beaucoup aux autres! Ce que je dis, c’est bien, s’il y en a qui le testent et qui confirment, c’est génial! ça permet aux autres d’avoir plus envie d’essayer! Merci beaucoup pour ton témoignage!

      • Je me reconnais bien là ! Moi aussi j’étais sceptique face à la relaxation/ méditation et c’est pendant ma grossesse que j’ai testée via un CD de détente spéciale pour se préparer à l’accouchement. Et bien ce CD je me le repasse régulièrement (je saute les passages concernant l’expulsion du bébé bien sur ^^) notamment quand le stress et les longues listes de choses à faire me parasitent et m’empêchent de m’endormir. Et bien quasiment à chaque fois c’est mon homme qui me retire mon casque des oreilles car je dors comme un bébé avant la fin du CD !

        • Pas bete du tout le coup du casque!! C’est vrai que chaque fois que je me relaxe à d’autres moments que le soir ou pdt les siestes, je mets un tps avt de reussir a faire abstration des bruits ambiants comme les enfants qui jouent (ceci dit ca c’est du bonheur! ^^) ou se chamaillent, le lave-vaisselle qui tourne ou autre. Avec le casque je n’aurai plus ce soucis, il ferai “barriere” des bruits autour. Merci pour l’astuce! ;)

          • Apolline

            Oui! Ce n’est pas évident de trouver un moment de calme pur :-) Mais bon d’expérience, même en pleine campagne on arrive à être distraite par le bruit du vent ou les pépiements d’oiseau. Plus on s’entraîne, plus on y arrive, quand même :-)

  • Bonjour Selma, et bien oui je viens confirmer cette thèse : cela m’arrive souvent d’avoir l’idée du siècle….bon disons l’idée de la semaine pour mes projets, au moment où je suis au lit, prête à rejoindre Morphée ! Détendue, bébé dort bien, j’ai bien rempli ma journée : A ce moment, paf ! mais oui c’est mon futur projet qui prend forme, ou bien c’est LA solution que je cherchais. Et comme je suis assez obsessionnelle dans ces cas là je la note dès le lendemain au réveil….
    Voilà pour mon expérience ;)
    A bientôt,
    Elise

    • Apolline

      Excellent :-) ça m’arrive aussi souvent, mais je ne me souviens plus ce que je voulais écrire au réveil! arg! ça m’est arrivé de griffonner des idées d’articles dans le noir dans un demi-sommeil du coup :-) Juste pour ne pas oublier! Merci Elise!

  • Coucou Selma,

    Encore un article que je partage ABSOLUMENT !

    Alors en ce qui concerne la caféine, depuis 3-4 mois je me suis mise au thé vert et franchement j’ai l’impression que ça me fait un bien fou ;)

    Pour la relaxation, j’ai la chance d’avoir une copine qui pratique l’EFT (techniques de libération émotionnelle) je vais à peu près la voir 2 x par an et on travaille sur mes points, sentiments, maux, situations … négatifs et qui m’empêchent d’avancer ou bien qui “polluent” ma vie. Bien souvent elle réussi à mettre le doigt sur “LA” chose à laquelle j’étais loin de penser !! C’est incroyable !!

    Elle organise conjointement aussi des ateliers … et le plus marrant c’est que le prochain a pour thème “le stress” !

    Bref, l’avantage c’est que ces RDV m’ont appris des techniques de relaxations et de travail sur soit que je peux réaliser à la maison quand j’ai des coups de “moins bien” .

    Si tu (ou vous) veux que je te donne le lien vers son blog et site … n’hésite pas ;)

    A bientôt,

    JULIE

    • Apolline

      Oui bien sûr! N’hésite pas à me donner le lien! Merci Julie!

  • Morgane

    c’est vrai que c’est souvent sous la douche ou bien en coinduisant que je trouve mes idées! à ce moment là je suis bien, en général je chante à tue tête et bim tout à coup j’ai une illumination. quand on stress on se sens paralysé et incapable de réussir quoi que ce soit. c’est un peu mon cas en ce moment. l’impression d’être devant une immense mer remplie de gens tous plus doués que moi. je devrais vite refaire une virée en voiture ;)
    merci de tes conseils en tous cas, ça fait du bien!

    • Apolline

      Voilà- :-) On se stresse, et on a l’impression d’avoir de moins bonnes idées que les autres, ce qui devient donc forcément un cercle vicieux. Merci Morgane! Bon WE!

  • si je ferme les yeux je le voie mon univers et pourtant je n’arrive pas a le créer. en ce moment je n’arrive même plus a créer du tous. ma recherche d’emplois prend toute mon énergie, ma situations financière stresse mon mari qui me stresse du coup. Jai pris le martie de rêgler une chose a la fois, d’aborder le travaille et les finances, puis remettre de l’ordre dans mes pensée pour enfin avoir l’esprit libre. et là enfin réaliser mon inivers.

    merci en tous cas tes conseil sont précieus ils ouvrent les yeux sur ce que l’on sait mais que l’on ne voit plus a cause su stresse et de cette vie qui vas a 100 à l’heure et que l’on veut suivre alors que notre vitesse a nous est celle d’un papillon qui butine et que cc’est a cette vitesse là que nous sommes heureux.

    • Apolline

      Oui, héléna, ça confirme l’article : quand on est trop stressée par quelque chose, le processus créatif est bloquée. Note ton univers, note tout ce qui se passe par la tête. Tu sera étonnée des idées que tu retrouveras dans ton carnet, quand le moment sera venu. Une chose à la fois, comme tu dis! D’abord, les finances! Bonne continuation! A bientôt!

  • J’ai l’impression de lire non pas ma vie, mais des épisodes de ma vie.

    Si je focalise sur la recherche de solutions à une situation, bien souvent je ne trouve pas. Je suis bloquée et improductive (d’idée) au possible !
    Si je ne parle pas de mes “problèmes” à une amie, par exemple, je ne trouve pas de solution !
    C’est à chaque fois en parlant, en exprimant, en mettant des mots sur des “problèmes”, des situations compliquées, des ressentiments, que finalement, ça passait tout seul, qu’il n’y avait plus de problème mais que des solutions… enfin presque à chaque fois.
    Il me faut évacuer ce qui m’encombre pour faire un pas en avant.

    Et effectivement, plus je suis dans une phase de création, plus les idées fusent ! sans rien demander. Alors, je note ses idées précieusement, fais des croquis (foireux, car je ne sais pas dessiner) de ce qui m’inspire, de ce que j’observe.
    Et à chaque fois je suis impressionnée par ce processus.
    J’avais souvent tendance à dire que je n’étais pas créative mais plutôt une bonne exécutrice, mais c’est tout simplement parce que je ne me mettais pas dans une situation, un état d’esprit créatif. Et aujourd’hui, avec moins de frein et de contrainte, je me surprends à vivre des phases de foisonnement d’idées, comme jamais j’ai vécu ! Comme quoi !

    J’ai vérifié tout ça il n’y a pas si longtemps. J’avais réalisé des morceaux de bijoux… sans savoir comment les assembler.
    Et puis au retour d’une balade en ville, une fois bien détendue, c’est venu tout seul et naturellement. J’avais trouvé comment faire pour monter tous ces bouts ensemble !
    et oui, je ne fais pas toujours, voire quasi jamais, de croquis ou dessin de ce que je vais réaliser… Je fais souvent des trucs et c’est une fois fait que je donne un sens à tout ça, que j’assemble les morceaux. Enfin ça dépend de ce sur quoi je travaille. Pour la couture… c’est pas toujours possible !

    Après éviter le café… ce n’est pas un problème… je n’en bois qu’un par jour… après le déjeuner!
    En revanche, je ne vous cache pas le nombre de litres de thé que je bois… surtout pour me réchauffer car je congèle vite en étant derrière un ordi ou une table pour créer !!

    Pour ce qui est de la relaxation… alors là…ça me ressemble pas du tout !
    Je ne me reconnais pas, mais vraiment pas dans cet exercice.
    Je préfère broder, coudre, tricoter ou encore lire pour m’évader, oublier me détendre, prendre du recul.
    Finalement prendre du temps pour moi, c’est-à-dire réaliser quelque chose de mes mains, c’est finalement LE moyen qui me permet de me détendre, d’avoir la sensation d’avoir gagné ma journée !
    Quand je prends ce temps, je me rends compte qu’ensuite je suis nettement plus détendue !

    Bon, j’ai fait un peu plus court, cette fois ;-))
    Quoique…

    Merci Selma !
    Finalement prendre aussi ce temps pour se poser, ça fait avancer 2 fois plus vite après et avec 2 fois plus de motivation !

    • Apolline

      Merci pour tout ça Amicie! Ton commentaire est PRECIEUX!

      Pour la relaxation, je crois qu’à la base, dans notre culture, ça ne ressemble vraiment…à personne. Il y a quelques années, je n’aurais jamais pensé m’y reconnaître non plus.

      Sache que créer quelque chose de ses mains peut faire partie des techniques de méditation, car c’est un moment où on est exceptionnellement dans le présent. On ne pense pas à hier, ni à demain, on écoute juste ce qui vient directement de nous.

      Maintenant, pour la relaxation à proprement parler : si tu lis les commentaires des articles de ces jours-ci, tu liras que beaucoup ont testé dans y croire DU TOUT et ont très rapidement constaté les effets.

      Si je peux te donner un conseil : essaie la relaxation 1 minute le matin quand tu te réveilles. Juste 1 minute. Et 1 minute le soir quand tu t’endors. Pendant 1 semaine.

      Et reviens me dire si tu as réussi! Si ça t’a apporté quelque chose!

      • C’est exactement ça ! : “on ne pense pas à hier, ni à demain”.
        C’est en créant que mon esprit se vide et que je recharge les batteries.

        Pour la relaxation, je suis effectivement étonnée de toutes ces expériences positives, même pour des personnes réfractaires comme moi !
        Il me reste plus qu’à tenter ton conseil.
        Prendre une minute matin et soir, je dois pouvoir faire! mais j’ai du mal à concentrer mon attention sur rien, et à ne pas avoir les mains occupées… Alors peut être que comme Mireille, “regarder par la fenêtre”, laisser mon esprit vagabonder, “laisser simplement passer toutes les pensées sans chercher à les retenir” est la solution.
        Allez, je tente ! et reviens par ici … raconter tout ça

  • Ca me parle bien sûr, j’adhère à 200%. Cette belle aventure créative a commencé pour moi avec la relaxation ! Je m’explique : J’ai toujours eu l’âme et les doigts créatifs. Mais chez moi, les études (“normales”), un boulot stable et un salaire convenable étaient plus importants que les idées créatives. Pour autant, j’ai toujours continué à côté à dessiner, scraper, coudre, mais en étant frustrée de ne pouvoir faire plus… Il y a 3 ans maintenant, après avoir tout eu, le mari parfait, les enfants géniaux, le boulot qui paie bien, et bien je n’était absolument pas satisfaite de ma vie ! Incroyable, j’ai même presque honte de le dire. Mais je déprimais complètement, je n’avais jamais le temps de rien, mais rien de ce que je faisais ne me contentait vraiment. Je tournais en rond et ne voyais pas le bout du tunnel. J’attendais que surgisse LA solution. Et là j’ai été incroyablement bien inspirée le jour où je me suis inscrite à un cours collectif de sophrologie sans vraiment croire aux vertues annoncées, mais bon c’était pas cher, l’horaire me convenait, alors pourquoi pas essayer. J’ai mis plusieurs mois à m’y mettre, à entrer dedans, à vraiment me détendre, me relaxer totalement. Trop d’années de barrières sociales m’empêchaient de me lacher vraiment, de m’autoriser à réellement penser à moi seule pendant 1 heure et me concentrer sur ma personne et mon moi profond. La révélation s’est faite naturellement, grace aussi à une prof super qui a compris d’où venait mon mal être et a réellement permis, grâce à ses conseils, ses exercices, de faire ressortir pleinement mon envie profondément encrée de créer, de m’accomplir à travers ma passion. Dès le lendemain, j’ai ouvert ma boutique sur Alittlemarket ! Depuis, bien sûr je cours toujours dans tous les sens, et c’est même encore bien pire, car j’ai conservé mon travail “alimentaire”, mais qu’elle différence de taille dans ma vie, et surtout, je prends souvent le temps de me remémorer quelques exercices simples de concentration, de respiration, de détente apprises lors de ces cours, car je sais que c’est de là que viendra mon appaisement, mon inspiration et ma confiance.

  • Alors ça c’est amusant :)
    Je t’ai envoyé un mail (la semaine dernière?) en te parlant de développement personnel… et v’la-t-y-pas que l’on parle relaxation aujourd’hui!
    Je peux donc confirmer ce que tu dis dans cet article et même amplifier le phénomène relaxation ==> créativité.

    J’ai fait une séance de Reiki pour la première fois la semaine dernière. La relaxation a duré 2h30 et il s’est produit un phénomène incroyable… j’ai senti les choses comme jamais auparavant… les réponses me venaient comme une évidence… tout paraissait tellement simple.

    C’est d’ailleurs à ce moment que j’ai décidé de mettre en place un espace annonceurs pour mettre en avant des créateurs, que j’ai réfléchi à la meilleure façon de vendre mes produits, que j’ai commencé à travailler sur la prochaine collection, et surtout que j’ai décidé de ne plus choisir entre décoration et création, mais d’être à la fois conseillère déco et créatrice!

    Après la séance, je suis restée dans une sorte de transe tout le reste de la journée… et je me suis permis de ne pas travailler pour prendre le temps d’écouter ce que j’avais à me dire.

    Je retournerai bien évidemment faire d’autres séances : cette journée m’a fait avancer d’un pas immense, quel gain de temps au final!

  • Alors pour le café, je crois que je suis mal barrée… Mes nuits étant très courtes alors j’en bois plutôt beaucoup afin de tenir bien éveillée toute la journée. Mais c’est vrai que des fois j’abuse, je suis un peu trop…comment dire… énergique! Palpitations, cerveau surexcité qui passe du coq à l’âne sans pouvoir se concentrer 3 minutes :(

    Relaxation, je suis pour à 100%. J’en ai fait et j’en connais les bienfaits sur mon corps et mon âme ;) Mais là pareil, depuis que j’ai créé mon entreprise, je n’y vais plus (comme le sport d’ailleurs), pas le temps de m’organiser. Mais il faut que ça change car ça me manque.

    Je rajouterais, un autre facteur dans le même genre qui aide à la créativité, c’est le sommeil. Je ne veux pas dire la phase d’endormissement, mais le fait de assez et bien dormir, favorise la concentration, la réflexion et donc la créativité.

    Merci pour ces conseils, je vais essayer de diminuer les excitants et (re)devenir un peu plus zen…

    • Apolline

      Oui! D’ailleurs le sport aussi a des effets scientifiquement prouvés sur la créativité :-) Merci pour ton témoignage Angèle!

  • Moi, j’ai plein de petits carnets et j’en ai (presque) toujours un sur moi. J’y note la liste de ce que je dois faire (pour ne rien oublier sans que ça m’encombre la tête), les livres que j’ai envie de lire, des phrases que j’aime bien.
    Et j’ai remarqué que je parviens souvent à trouver des solutions lorsque je suis dans un demi-sommeil le matin entre 5h et 7h … sans doute que je suis relaxée pendant la nuit ;-)
    Merci pour cet article très interessant ;-)

    • Apolline

      Mmmm! tu vas avoir bientôt l’explication à tes solutions dans le demi-sommeil!

  • Bonsoir
    Je me retrouve totalement dans le commentaire de Kahlan. Maman également de trois grands enfants, je passe mon temps dans la voiture. Mais, cela me sert de lieu de réflexion pour trouver de nouvelles idées. La nuit aussi, mon seul moment de calme me sert aussi pour réfléchir.
    Par contre, j’ai un gros problème j’ai du mal à me concentrer par exemple toute une après-midi sur mes créations, je suis obligée de faire une pause.

    • Apolline

      Tu sais que c’est normal? On ne peut pas se concentrer plusieurs heures ET rester créative + efficace. Il FAUT faire des pauses, et ritualiser son temps de travail en fractions de 45 à 90 min, voire moins quand on commence. j’en avais parlé ici : https://selmapaiva.com/comment-vaincre-la-peur/ A bientôt!

  • Comme je l’ai déjà dit dans un autre de tes articles, je fais du yoga depuis 4 ans, et je ne peux plus m’en passer. Etre bien dans son corps et bien dans sa tête, ç’est primordial pour moi. Je fais régulièrement à la maison des séances de yoga en plus du cours hebdo, et plus on en fait, plus on a envie de faire, et mieux on se porte !! Exercices d’assouplissement, d’étirements, de respiration, cela semble peut-être obscur pour certaines, mais il n’y a rien d’extraordinaire à celà ! Avant le yoga, j’ai fait un peu d’autohypnose et de relaxation guidée, ce qui m’avait incité à poursuivre dans cette voie. Finis les torticolis à la moindre contrariété, les idées noires et et problèmes irrésolus lancés sur orbite dans le cerveau, les maux de ventre,…etc, tout cela n’est plus qu’un vague souvenir, car depuis j’écoute mon corps et ma petite voix intérieure qui tire la sonnette avant qu’il ne soit trop tard !!!
    Maintenant, la relaxation et la méditation peuvent se pratiquer sous différentes formes, une ballade à pied de 3/4 d’heure en pleine nature, et je remets aussi mon compteur à zéro, l’aiguille sur le positif et la créativité, les idées négatives sont chassées et j’ai de nouveau l’énergie pour repartir dans les projets engagés !!!
    Encore merci pour tes articles interessants, qui m’incitent à poursuivre dans la voie que j’ai choisi. Pour le café, pareil, rien que l’odeur, … bon alors juste une petite tasse et puis je repasse au thé vert, promis !! ;-)

  • Bonsoir !
    Je suis tout à fait d’accord en ce qui concerne la relaxation. Ça aide beaucoup.
    Mais ce que j’appelle relaxation, ce n’est pas forcément pour moi la musique zen et la position du lotus. C’est plutôt m’arrêter, prendre un verre d’eau, regarder par la fenêtre, et surtout laisser simplement passer toutes les pensées sans chercher à les retenir. Habituellement, 4 ou 5 minutes apportent déjà beaucoup.
    J’ai remarqué aussi que souvent, les projets que j’imagine minutieusement à l’avance finissent par me décevoir lorsqu’ils sont réalisés. Au contraire,
    si j’écoute juste mon intuition, si je laisse juste venir les choses au moment même où je crée, sans idée précise au préalable, le résultat final me plaira beaucoup plus.
    Donc même si j’ai bien sûr mon petit carnet à idées, je me contente le plus souvent de noter uniquement les points de départ ou le thème général.
    En tout cas, pour moi, c’est ce qui marche le mieux.
    Merci beaucoup pour ces articles. Vos conseils sont précieux !

  • Que dire de plus, à part confirmer tes propos et tous les commentaires… Pendant mes études d’architecture, j’ai maintes fois constaté qu’après plusieurs heures de travail ou sous la pression de délais ultra serrés, le stress me faisait tourner en rond et me rendait incapable de penser. Une bonne promenade dans le parc ou au bord de l’eau était alors la meilleure façon d’avoir les idées plus claires ou de trouver l’inspiration pour un nouveau projet.
    Maintenant que je consacre ma vie à la création et travaille à mon compte, j’ai un peu tendance à négliger ces promenades salutaires (je travaille plus mais je suis moins stressée), et elles me manquent, alors je me rattrape le soir, en attendant le sommeil, et les idées fusent, c’est une “digestion” de tout ce que j’ai vu, lu, entendu tout au long de la journée. Quand il y trop d’idées, je les note immédiatement, quand il y en a une ou deux, je prie pour les retrouver le lendemain au réveil.
    Depuis quelques mois, je me suis aussi inscrite au yoga, juste pour voir. Je n’y suis pas encore allée assez souvent pour voir les résultats, mais en général, après ma séance hebdomadaire, je dors comme un bébé (et c’est rare)…

  • Et voilà que moi je te lis, en ce samedi matin, avec un gros atelier créatif à préparer ensuite…et un énoooorme café à la main ! Arf !
    Merci pour tes articles !

  • Le fait de réduire ma consommation de thé / café m’a inspiré un article sur des tisanes qui changent de l’éternel “verveine-tilleul”. Si ça vous intéresse c’est par là : http://rayuresetpois.canalblog.com/archives/2013/02/12/26394829.html

Leave a Comment

Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez