5 pistes concrètes pour développer sa mailing liste

Envoyer du contenu qui plaît bien sûr c’est top. Mais toi, tu veux (et tu peux) faire mieux.

C’est une chose de comprendre comment éviter les 7 erreurs qui plombent la com par mail, même quand ça ne se voit pas.

C’en est une autre de développer sa mailing list – n’est-ce pas ?

Alors aujourd’hui, place à 5 pistes concrètes pour augmenter le nombre d’abonnés à ta newsletter – c’est parti !

Piste n°1 : Donne-nous une VRAIE raison de nous abonner à ta newsletter

  • Car on ne va pas te suivre uniquement pour recevoir tes “actualités” + des offres promotionnelles par mail (idem pour un ebook ou une série de vidéos). On va te suivre pour des raisons tout à fait personnelles, qui appartiennent à chacun de nous !
  • Quand je dis “des raisons personnelles”, je vois poindre le qui-proquo :-) le meilleur message est celui qu’on diffuse à travers le prisme de sa personnalité + de ses valeurs – on est d’accord ! Mais quand on apprécie le travail et la personnalité de quelqu’un, c’est parce qu’on aime ce qu’il provoque chez nous : inspiration, curiosité, motivation, énergie, humour, créativité, nouvelles perspectives, nouvelles compétences…Ce qu’on apprécie, c’est l’effet miroir, façon Narcisse :-)

D’ailleurs attention à l’effet groupie : quand on du charisme et du bon contenu, on devient un aimant qui fédère assez facilement une communauté. Et il y a pas mal de gens prêts à acheter là-dedans.

Juste…parce qu’ils ont vraiment envie de participer.

Et pas forcément parce qu’ils ont envie de changer.

Tu as du charisme et du bon #contenu : attention à l'effet groupie !Click to Tweet

Tu vois ce que je veux dire ?

Je suis là pour t’apprendre à construire du contenu (gratuit ou payant) qui a un vrai impact dans la vie des autres.

Donc le but de ton contenu gratuit avec moi, c’est aussi de décourager les junkies de ton domaine.

Ceux qui cliquent, achètent, commandent mais te dépriment derrière parce qu’ils n’agissent pas.

C’est important de savoir avec qui tu veux travailler. Et avec qui tu ne veux PAS travailler. Commence à filtrer dès le début. Dès la raison pour laquelle on s’abonne à tes mails.

  • Alors pourquoi est-ce qu’on pourrait bien te suivre ? Place aux exemples avec :

>>> Thia Economou : ses clientes potentielles vont la suivre parce qu’elle met la couture est à leur portée. Grâce à Thia, elles se découvrent plus créative qu’elles ne le pensait, et elle leur prend la main pour faciliter leurs emplettes au rayon tissu face à l’embarras du choix et au doute profond qui les tient quant il s’agit de savoir quel tissu choisir pour réussir le patron qu’elles ont sous la main !

>>> Anne-Solange Tardy : elle a décidé de faire la plus belle expérience possible de la vie qui lui est confiée – et de nous aider à faire pareil. Alors on va lui laisser notre mail pour qu’elle nous explique ce qui se trame en ce moment dans les coulisses de Cachemire et soie + participer à la nouvelle aventure qu’elle nous promet !

>>> Pétronille Perron : Avec sa soeur, Pétronille donne concrètement les moyens aux parents de ne pas passer à côté de l’enfance de chacun de leur enfants, et on va les suivre pour savourer facilement la vie de famille.

  • Et toi ? pourquoi on va te suivre ? Est-ce que tu le sais ? Ou pas encore ? J’ai la change d’avoir travaillé avec chacune de ces entrepreneuses, et je sais que tu es à 2 doigts de vraiment faire passer le bon message aux bonnes personnes pour te démarquer d’avantage ! Et mieux cibler tes clients !
  • Vraiment : tu as quelque chose de formidable et d’utile à apporter à tes clients, et je vais t’aider à mettre des mots dessus + à faire passer le message sans spammer, même si tu n’as pas le temps de publier du nouveau contenu toutes les semaines :-).

Piste n° 2 : Provoque le bouche à oreille

  • Le bouche à oreille peut être provoqué de 2 manières qui ne sont pas mutuellement exclusives. Et que tu pourras tester toutes les 2 pour voir quelle est celle qui va te correspondre le mieux. Tu peux demander des recommandations (résultats plutôt à court terme), et des présentations (résultats plutôt à moyen/long terme).
  • La différence entre les deux ? Les recommandations sont des mises en relation avec des clients potentiels, alors que les présentations sont t’amènent des contacts professionnels, qui peuvent déboucher sur des clients potentiels plus tard aussi.Concrètement, tu vas demander à tes clients actuels et récents de te recommander à de nouveaux clients ou de te présenter à leurs contacts.
  • Comment t’y prendre ? Quand tu es ravi d’avoir travaillé avec un client, que tu vendes des produits ou services, personnalisés ou non, il y a toujours des personnes avec qui ça se passe en mode feu d’artifice. Quand tu as leur retour sur ton travail, tu vas expliquer que tu as adoré travailler avec lui/elle et lui demander la permission de publier son témoignage.
Comment amener les bonnes personnes sur sa liste #EmailMarketingClick to Tweet
  • Après autorisation et publication de son témoignage : demande à ton client s’il connait une ou plusieurs personnes que tu devrais connaître, à qui il pourrait te présenter ? ou bien compte tenu des résultats obtenus grâce à ton travail s’il connaît quelqu’un qui a les mêmes problématiques aujourd’hui et avec qui il pourrait te mettre en contact ?
  • C’est valable que tu fasses du conseil en image ou de l’événementiel, du coaching ou de la réflexologie…en tant que clients on a souvent des amis qui nous ressemblent, avec qui on a des problématiques communes, et on n’y pense pas forcément d’emblée, mais on est ravi de leur conseiller ce qui a marché pour nous !
  • Et aussi : c’est important que tu facilites la tache de tout le monde : demande à ton client de te mettre en copie du mail de contact pour prendre facilement le relais (Tu peux même lui donner un template de mail, qu’il/elle pourra adapter, mais qui lui simplifiera grandement la vie !)

Piste n°3 : Collabore

  • Ecrire du contenu intéressant finit par se cumuler. Et par progressivement ramener du trafic avec le référencement naturel, et les liens que d’autres personnes publient vers ton contenu. Ça prend du temps. Je veux dire que ce n’est pas le bon contenu en soi qui va rapidement ramener des clients potentiels. Ils doivent entendre parler de ton contenu quelque part pour venir le voir. Comment ? Cherche : quelles sont les personnes qui sont déjà suivies par tes clients potentiels ?
  • Un exemple ? Disons que tu es wedding planner. Pense aux décorateurs événementiels, fleuristes, blogs de préparation de mariage, photographes du grand jour, graphistes (pour le faire-part !), créateurs de tenues et d’accessoires de mariage. Vous avez des compétences complémentaires, et des clients potentiels communs : super alchimie + liste de diffusion en vue !
  • Mais attention…vise bien ! Dans le mariage comme dans la reconversion, le yoga comme la méditation ou le coaching : il y en a pour tous les goûts. Alors choisis des personnes qui sont vraiment alignées avec ta cible. Y compris des concurrents : si tu les vois comme des collègues avec qui tu peux échanger des tuyaux comme des clients, c’est vachement plus sympa ! En tout cas le temps de chacun de nous est compté, donc prends le temps de vérifier tout ça pour ne pas donner des coups d’épée dans l’eau ! (Et pour viser encore mieux : utilise la piste n°2!)
  • La bonne nouvelle, c’est que tu n’as pas à réinventer la roue : je te montre comment pour trouver ce type de personne, comment les contacter et les différents types et degrés de collaboration que tu peux leur proposer  – pour des collaborations qui créent des relations durables et riches. Et qui développent ta mailing list !

Piste n°4 : Envoie des cartes postales

  • On n’est pas là pour parler de “courrier électronique” ? Si, mais là je pense particulièrement au cas où tu as les adresses physiques de tes clients parce que tu les as reçus en présentiel par exemple. Certes, tu vas retrousser tes manches, et regretter de ne pas avoir commencé plus tôt – mais comme le dit si bien ma mère : “Ce qui est fait, n’est plus à faire”, donc à toi le mailing de cartes postales si tu n’as pas les mails de tes clients. OU BIEN pour bichonner tes clients premium.
  • Avec un peu de chance, tu as déjà des cartes personnalisées – sinon, tu peux en commander en ligne et faire un mailing à l’ancienne. Pour les remercier de leur confiance. Ou reprendre contact après un événement. En leur indiquant sur quel lien se rendre pour te laisser leur adresse mail afin que tu puisses leur envoyer les slides de la conférence. Ou l’enregistrement. Peut être un tarif spécial pour la prochaine séance ?
  • Est-ce que tout le monde te répondra ? Non, bien sûr ! Mais au moins, tu ne retournes pas à la case départ car: tu reprends contact avec au moins une partie des clients passés contents de leur achat, sachant que les clients qui reviennent dépensent en moyenne 167% de plus que les nouveaux (Ils sont déjà conquis !).
'le mail se taille la part du lion dans la #communication et la vente en ligne'Click to Tweet
  • On est d’accord : c’est laborieux si tu as des tas de listings en retard…mais tu mets le doigt dans un engrenage positif dont le seul risque est de doubler tes ventes. Et tu peux obtenir des résultats très rapidement comme Myriam, en 1 heure !
  • Pour la suite : simplifie-toi la vie ! Si tu rencontres ensuite tes clients ou clients potentiels en présentiel dans ton cabinet, ou sur des salons thématiques : invite les systématiquement à rentrer directement leur adresse dans l’appli tablette / smartphone de ton fournisseur de services pros.

>>> Si tu vends un livre: pense à des bonus. Une communauté.

>>> Si tu vends des prestations comme des séances de réflexologie, d’osthéopathie, de massage : offre leur un chouette programme de fidélité, accessible uniquement par mail aussi !

>>> Si tu vends avec Paypal, Ejunkie ou autre et que tu ne les a pas encore intégrés à un fournisseur de services mails pro : épluche tes transactions pour compiler les mails de tes clients passés et leur demander la permission de leur envoyer tes mails !

Piste n°5 : Optimise ta page a propos

  • La page à propos caracole dans le top 10 des pages les plus vues. C’est normal n’est-ce pas ? Quand on découvre un site, on a envie de savoir qui est derrière : par curiosité, mais aussi parce qu’on se demande si on est au bon endroit ou si on est en train de perdre son temps.
  • Si ta page à propos n’est pas réussie, ou qu’elle n’existe pas, tu perds des centaines de clients potentiels. Comme elle est très visitée, c’est un endroit parfait pour intéresser les nouveaux venus, les mettre en confiance, leur donner envie d’en savoir plus et bien sûr : les inviter à te suivre par mail !

Tu veux capitaliser sur tes mails pour te démarquer d’avantage, mieux cibler tes clients, fluidifier tes ventes ?

Sors de la solitude !

J’ai les formations et le groupe de travail qu’il te faut ici !

Enregistrer

Author Details

Je m’appelle Selma Païva. Je suis l’auteure du livre “Internet est une table pour deux, le marketing autrement”. Je forme + conseille + accompagne les entrepreneurs au niveau de leur marketing de contenu sur selmapaiva.com

Au programme – email marketing, copywriting, blogging, storytelling… ou l’art de manier les mots pour construire des séquences de mails dignes d’une série Netflix. Des articles qui captivent ta communauté . Des landings pages qui convertissent tes visiteurs en prospects. Et des pages de vente qui donnent envie d’acheter !

Commence par mes 10 micro-leçons d’email-marketing ici. Elles sont gratuites. Et spécialement conçues pour une relation durable et riche avec tes abonnés :-)

5 pistes concrètes pour développer sa mailing list
409 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez