≡ Menu

Devenir plus visible : l’étape i.n.c.o.n.t.o.u.r.na.b.l.e

devenir-visible-en-ligne

Tu as un beau site/blog en ligne. Tu as une page Facebook. Un compte sur Twitter. Instagram. LinkedIn. SnapChat. Pinterest. Ou 2-3 dans la liste.

Devenir plus visible est sûrement un de tes objectifs des 12 prochains mois, et je veux t’éviter de perdre du temps avec des stratégies qui ne marchent pas.

Exit : les stratégies qui ne marchent pas

  • Exit, donc, les stratégies qui ne marchent pas : les échanges de liens + la chasse  aux likes sur Facebook + les floppées de communiqués de presse…
  • Des fois, je me dis que les entrepreneur-es ont lu trop de contes de fée ;-) Du coup, ils aimeraient bien passer leur temps à créer leurs produits et services et que quelqu’un d’autre – le Prince Charmant – face le reste à leur place :-D. Qu’il pourfende de son épée le dragon de la prospection, et qu’il se charge de faire connaître leur travail. C’est vrai ou pas?
  • Souvent, l’anti-conformiste croit qu’il n’est pas capable de vendre, voire même…que le marketing, ce n’est pas une activité d’électron libre. D’ailleurs ne dit-on pas “A bon vin point d’enseigne?” Un travail de qualité se vend tout seul, n’est-ce pas? Mais non! Ce n’est pas vrai! La vente + la communication + l’argent ne sont pas réservés aux personnes sans talent + sans scrupules!
  • Ce qui est indispensable, c’est de se faire connaître par des clients potentiels pour que les visites puissent engendrer des ventes. Et pour se faire connaître par des clients potentiels, on a besoin…attention mot dur à l’oreille…d’un plan marketing.

L’étape indispensable : le plan marketing

  • Pour résumer : personne n’est pas au-dessus de la vente + ni plus incapable de s’en charger. Tout s’apprend. Et si tout commence par être difficile, plus ça va, moins ça l’est. Et un jour, on oublie à quel point on a eu du mal au début. D’autant que le jour où tes techniques de vente  marchent bien + où tes clients t’écrivent à quel point ils sont ravis, tu commences à aimer vendre.
  • La créativité est un mode de vie, pas une technique. Un mode de vie touche donc tous les domaines, vente + communication comprises. Ne pas mettre sa créativité au service de la promotion de son travail est un GACHIS infini.
  • Alors par quoi commencer? Par un plan marketing, c’est-à-dire un plan que tu élabores pour que tes futurs clients entendent parler de toi + qu’ils te fassent confiance + qu’ils aient envie d’acheter. Tu en as besoin pour qu’ils sachent que tu existes + pour susciter de l’intérêt quand tu lances de nouveaux produits ou services + pour qu’ils ne t’oublient pas après.

L’étape indispensable : le plan marketing en 5 points-clefs

  • Point-clef n° 2 : fais une liste de 10 sites/blogs que lit régulièrement cette personne ET qui te plaisent aussi. Si tu ne passes pas par l’étape 1, tu ne pourras pas faire un choix judicieux à l’étape 2 donc…au boulot :-)
  • Point-clef n° 3 : étudie dans le détail ces sites/blogs-là + élimine ceux qui ne te correspondent pas vraiment.
  • Point-clef n° 4 : marque dans ton planning à M+3 au moins 1 blog à contacter par mois.
  • Point-clef n° 5 : échange régulièrement avec la personne qui s’occupe de chacun de ces publications pendant au moins 2 mois. Et plusieurs semaines avant la date souhaitée, propose-lui une idée d’article géniale, qui permettra de te faire connaître auprès de ses lecteurs. Gagnant-gagnant.

Maintenant c’est à toi

1/ Dis-moi, sur quels sites/blogs tu voudrais voir ton travail mentionné? Par le(s)quels tu vas commencer?

2/ Si l’article t’a été utile, merci de cliquer sur les petits icônes ci-dessous pour le partager!

{ 84 comments… add one }
  • merci pour tous tes conseils :)

  • Bonjour,
    Je me reconnais dans ton portrait de la créatrice qui ne fait pas assez de ventes.
    Point-clef n°1 : je sais à peu près qui est ma cliente parfaite.
    Je bloque déjà au point-clef n°2 !
    Comment déterminer les 10 sites/blogs que lit régulièrement cette cliente type ?
    Merci !

    • Bonjour Kat! Et bien, si tu sais exactement qui est ta cliente parfaite, tu peux mener une enquête qui te permet de déterminer les sites-blogs en question :-) (Je ne révèle les détails qu’à mes clientes en session individuelles hein! Créneaux disponibles d’ici 3 semaines je pense :-D)
      A bientot!

  • Et bien, en voici d’un programme, et même mieux je dirais madame Selma tu as fait mouche !
    Mais voilà, du cou depuis des mois j’ai un soucis : je suis déjà plus âgée que toi (et voui !) et je loin d’être née avec le le monde du web (mon 1er ordi ,je l’ai eu grâce à mon geek de futur mari à l’âge de 21 ans et encore à l’époque à la fac,les ordi n’avaient pas encore de souris !! – oui, je sais tu trembles derrière ton écran). Bref, la blogosphère est un monde au combien nouveau pour moi et ma culture en ce sens également …
    Alors entre l’investissement de temps dans ma production, développement créatif, développement de réseaux de fournisseurs … je n’ai pas 10 blogs phares à mettre dans ma liste ( et non!) . Pour autant, je m’attache à affiner la connaissance de ma clientèle mais je butte sur ce premier point … alors docteur, là je ne sais point trop quoi faire … Je surfe, j’aime découvrir mais là question blog, soit je suis trop touche à tout soit je suis réellement un peu allergique aux blogs “mode” car je me sens vraiment trop décalée . Bref in fine :je ne me sens pas réellement d’affinités avec les blogueuses mode …
    Quelle prescription pourrais-je donc m’octroyer ?

    • Merci Selma, oui Lara je te rejoins à 100% , d’une part le net est chronophage, j’ai un blog que je n’alimente pas assez à mon gout et aussi une boutique en ligne depuis le 1er janvier…c’était mon défi.
      La création , conception et réalisation prend du temps… C’est vrai que les likes ne veulent rien dire…finalement car souvent les gens qui aiment créent eux -même.
      Je pense qu’il faut exposer le plus possible en réel.Faire des expos. C’est en voyant et en touchant les produits qu’on a davantage envie de les posséder.

      • Bonjour,
        Merci Selma pour cet article. Je suis d’accord avec fred au sujet des expo et de la “vraie vie” au sens de déjà tirer partie de ce qui se passe autour de chez nous. En matière de vente, c’est ce que j’ai trouvé de plus sûr jusqu’à présent. On est tout de suite dans l’acte de vente, on apprend à mieux connaître sa cliente, on fait aussi connaître son site ou blog de cette façon et on voit les clients nous re-solliciter. Sans compter que ça extrait aussi d’une certaine solitude. Mais il est vrai que l’on peut aussi “rêver” d’une clientèle fidélisée en ligne, qui ne nous obligerait pas tout le temps à sortir en expo, et qu’alors en effet, certaines stratégies sont à mettre en place. Et il faut être prêt à le faire, s’en sentir capable. Mais je rejoins lara, on peut se sentir vraiment en décalage avec ce monde de prescripteurs, avoir le sentiment qu’on n’a pas le ticket d’entrée.

    • Lara, on n’avait même pas d’ordi à la fac ni à la maison quand j’ai commencé mes études. C’est fou non!!!
      Pour les blogs, il n’y a pas que la mode au menu :-)
      Le problème du temps c’est que le marketing de son travail est indispensable, sinon on travaille pour rien vu qu’on ne se fait pas connaître…
      Il faut donc caser un créneau quotidien pour ça.
      Pour la prescription : fais-toi accompagner dans ta démarche! (par moi par exemple :-D)

      • Selma, je pense aussi avoir besoin d’un accompagnement…Je suis épuisée de tant d’énergie dépensée..parfois…Mais relativise en disant qu’en semant des petites graines un peu partout , ça finit bien par fleurir quelque part.Et de surcroit quand pendant une semaine notre ordinateur nous lâche…Tout à coup on voit tout en noir…Je vais essayer toutefois d’appliquer tes conseils et aussi de mieux comprendre worpress pour mettre en lien d’autres blogs.
        ( j’ai l’impression qu’on ne peut partager que les blogs sous wordpress…lorsqu’on est hébergée chez eux)
        Je te tiens au courant de mes avancées .
        A bientôt.
        Frédérique

  • Merci pour cet article très intéressant Selma ! A cogiter …

  • La cliente idéale c’est une des premières choses que j’ai faites. Commencer à fréquenter moi même des blogs et sites susceptibles d’être lus par ma cliente parfaite, c’est fait aussi. En revanche, ma peur maladive de contacter des blogueuses à succès et de me faire refouler fait que je reste depuis bien un an bloquée à l’avant-dernière étape.
    Mais je vais me faire violence. Je vais marquer à M-3 dans mon agenda “contacter unetelle”. Et en attendant, je vais essayer de vraiment interagir avec cette personne (car jusqu’ici, mes interventions en commentaire sont très ponctuelles).

    Merci pour tout.

    • Skyforged, si tu demandes, tu ne risques que de te retrouver dans ta position actuelle, donc VAS-Y! Quant aux bloggueuses à succès, tu n’es pas tenue de commencer par les plus en vue n’est-ce pas? Petit à petit, l’oiseau fait son nid :-)

  • Bonjour,

    Merci ! Encore une fois, très intéressant, je vais tenter de suivre vos conseils.
    Le gros hic, c’est que je me sens complètement paumée pour trouver ma cliente parfaite vu que je crée aussi bien pour les femmes (et pas forcément la mère de famille) que pour les enfants…
    Peut-être devrais-je abandonner un créneau ? Ca ne me réjouis pas des masses… :/
    Vraiment, j’ai l’impression d’être complètement perdue à ce niveau là et du coup, c’est vrai que ça parasite sacrément tout plan, vu qu’il me semble que j’avance au gré des mes envies créatives, sans vraiment savoir vers où je vais et veux aller….
    Pas facile…

    • Tu le dis toi-même Eloïse : quand le travail part dans tous les sens, on ne sait pas où on veut aller ni pour qui on veut créer, ce qui parasite tout le reste.
      Commence par la cliente avec laquelle tu aurais le plus de plaisir à travailler.
      Merci pour ton témoignage!

      • Bonjour Selma,

        Je cogite beaucoup depuis quelques temps, car en même temps que lire vos articles et suivre vos conseils, je suis aussi le programme esty school, qui va dans le même sens que vous…Du coup, grosse remise en question.
        Notamment par rapport au fait que je mélange articles enfants et femmes, ce qui me freine dans la définition de ma clientèle idéale.
        Du coup, vu que je ne veux faire une croix ni sur mes créations adultes ni sur celles pour enfants, j’envisage de créer 2 marques distinctes (sur etsy beaucoup le font); une adulte, une enfant, chacune avec son univers propre. Pensez-vous que ce soit une bonne idée ?
        Mille mercis de vos précieux conseils !
        Bonne journée !

  • Merci Selma.

    Je connais ma cliente type. Youohou !!
    J’ai déjà quelques sites/blogs en ligne de vue.
    Je vais aussi à côté participer à un ou deux événements grandeur nature car je travaille sur des vêtements.
    Je te tiens au courant.

    Merci ;)

    • Yeah! Génial! BRAVO :-))
      Tiens moi au courant de la suite!

  • Comme toujours super intéressant!
    Que je me suis reconnue sur dans l’histoire du Prince Charmant! Je n’attends pas le Prince charmant, mais l’associé(e) idéal(e) qui s’occuperait: de la compta, de l’administratifs en général (RSI, chambre des métiers, etc), de la communication, de la prospection, de la livraison, de l’achat des fournitures, de la maintenance informatique et technique…! Et en vrai, pour l’instant c’est mon mari qui en fait une bonne partie (donc un peu le Prince charmant!)
    Merci pour tous ces bons conseils!

    • Hé hé :-)
      Bon c’est sûr qu’arrive un point où on ne peut plus tout faire seule, mais pour en arriver là, c’est important de s’intéresser à tous ces aspects pour déléguer avec des instructions pertinentes et non remettre les rênes à quelqu’un d’autre qui pourrait prendre des décisions que tu regretterais amèrement (combien ont été floués par des associés?)
      Merci pour ton témoignage Amélie!

  • petit détail : si on veut contacter des blogueuses pour se faire connaître, d’abord lire l’article d’Etsy à ce sujet qui explique comment contacter les blogueuses. Ensuite, prévoir un budget, car les blogueuses n’écriront pas d’article sur vos produits gratuitement, une blogueuse reconnue m’a indiqué un tarif de 100 à 150 €… et je pense qu’il y a plus cher encore. Si on veut un article gratuit, il faudra se contenter d’un blog à plus faible audience.

    • !!! aaaa merci pour le rappel, quand je pense que j’ai écrit cet article, j’ai oublié de le mentionner! Je vais rajouter le lien :-)
      Pour le budget blog, je ne recommande pas d’aller dans ce sens-là. Je comprends tout à fait qu’on n’ait pas envie d’écrire gratuitement, mais il vaut mieux chercher d’autres types de collaboration!

      • J’aurais pu être diffusée sur 2 ou 3 blogs parisiens assez connus, mais je n’ai pas les moyens de me payer des articles… Je préfère garder cet argents pour m’inscrire à des expos ou boutiques !
        J’imagine qu’elles pratiquent ces tarifs déjà pour trier les demandes car certaines blogueuses sont très sollicitées, ensuite elles ont l’habitude de travailler avec des marques qui les paient… ce qui doit changer leur vision des choses.

    • Bah!!!! A ben moi aussi je dois être au niveau des contes pour enfant parce que là je tombe des nues 8o

  • Super article encore une fois !
    Je suis bien d ‘accord sur la qualité des likes facebook. J’en ai peu (350 environs) mais chaque nouveaux j’aime m’apporte quasiment chaque fois une commande. Au début, je voulais du chiffre, je trouvais que ça fesait pro et cool mais je me rends compte que je préfère avoir peu de vrais fans que pleins de personnes pas intéressées par mon travail ;-)

    • Carrément! De toute façon, quand un fan ne réagit pas aux publications d’une page, Facebook arrête carrément de les lui montrer. Les compteurs ne sont pas des indicateurs de performance personnelle :-))
      Merci pour ton avis!

      • ah je savais pas que FB faisait le boulot pour nous ;) Moi aussi je voulais du chiffre mais je me suis calmée :p

  • Merci pour cet article qui fait mouche comme toujours! Idem Kat de Paris je connais bien ma xliente parfaite mais comme Skyforged ma peur maladive d’être refoulée ou d’embêter les gens me bloque!!!! Mais je vais me secouer le popotin!
    Mon souci à moi n’est pas tant de trouver des clientes mais de m’organiser entre commandes pro (boutiques) et de particuliers, et gérer tout ça car ça arrive de tous les côtés: facebook Perso, pro, mails, j’ai beau mettre régulièrement des post expliquant que je ne prends les commandes que par mail, ça afflue de toutes parts! Un prochain article la dessus??…

    • Comme tu dis Sophie, ça arrive de tous les côtés.
      Un article là-dessus, oui c’est prévu, mais surtout des ateliers pour concrétiser ses objectifs créatifs malgré le tourbillon. Aller au fond des choses et avancer sereinement, enfin!
      J’espère réussir à les mettre en vente avant la fin du mois.
      Je vous tiens au courant!
      Merci pour ton passage ici :-)

  • Bonjour,

    Merci pour ce plan d’action Selma. Tout comme Éloïse je bloque déjà au premier point. Je ne sais pas comment définir ma cliente parfaite et je ne sais même pas s’il elle existe d’ailleurs!
    Ensuite, niveau blogs je me sens toujours dépassée car pas assez de temps pour m’y attardé et encore moins interagir!
    Oh lala que c’est compliqué tout ça!

    • Le premier point est CLEF. Comme je le disais plus haut, il faut bloquer un créneau quotidien pour travailler son plan marketing : ce n’est pas optionnel. Sans ça, comme tu le vois, on reste dans le flou, on ne sait pas trop à qui on parle et allume des cierges pour se faire connaitre hé hé (ou on échange des likes sur Facebook, c’est pareil :-))
      Et quand on ne sait pas faire du tout, il faut se former + prévoir un budget temps/argent pour ça. Petit à petit :-)
      Merci pour ton passage ici Sandrine!

      • Depuis la parution de cet article, je n’ai pas arrêté de réfléchir à “ma cliente parfaite”. Je ne sais pas jusqu’où il faut aller dans sa description mais bon, on va dire que je commence à la visualiser ! J’avance un peu, il FAUT vraiment que 2014 soit l’année qui fasse connaître un minimum mon site ! Car j’en ai marre d’en prendre soin, de le peaufiner… pour qu’au final il n’y est que moi qui le voit !
        En tout cas, depuis que je lis tes articles j’ai quelque peu évolué ! Refonte de mon site pour un design plus soft, plus simple, sans chichi, j’ai réussi à me définir en tant que créatrice et à trouver mon style de créations, je réalise désormais moi-même mes emballages et cartes de visites qui sont assortis au site,… Bref grâce à toi je me suis PROFESSIONNALISÉE ! Merci ! Mais la route est longue vers la reconnaissance, merci de faire cette route avec nous et de nous montrer le bon chemin.
        Sandrine

  • Je trouve aussi ça difficile pour les blogs/sites !

    Par contre, pour l’idée de la contre-marque, je ne suis pas vraiment d’accord avec toi, enfin je comprends ce que tu veux dire, mais à mon sens ce n’est pas applicable à tout le monde : certaines ont un univers vraiment à elles (Les Folles Marquises, Adolie Day, la Malle d’Adèle …), mais pour ma part, je navigue entre vraiment beaucoup de choses différentes ! ce qui ne permet pas forcément aux gens d’identifier ces créations comme les miennes.
    Qu’en penses-tu ?

  • – j’apprécie beaucoup tes articles et je les lis toujours et essaye d’appliquer les conseils.
    Mais je suis comme Lara, si je connais à peu près ma cliente presque parfaite, les blogs je connais pas, je n’en ai aucun dans mes favoris ni contact, sur internet je commande seulement mes fournitures ! je ne vais donc pas chercher les blogs, et si je suis dans la couture (activité principale) les revues papier m’intéressent davantage. Pour les bijoux j’ai un excellent contact avec les gens mais sur internet ……
    Donc j’ai pas mal de travail en perspective ….. pour vendre sur internet.

    • Voilà :-) Tu as du pain sur la planche! Et c’est bien, ça peut faire de beaux objectifs et de beaux résultats pour les 12 prochains mois :-)

  • Très intéressant ton article Selma ! Merci pour ces judicieux conseils…

  • très bon billet qui confirme mon avis sur HelloCoton et compagnie
    Petite remarque : j’ai voulu partager sur facebook ton billet, sans succès ;) que ce soit avec le bouton en partage en bas de l’article, ou en copiant direct le lien, le message est le meme : page non trouvée. il ne copie ni texte, ni vignette d’illustration
    Je te le remonte au cas ou tu l’ignorais ;)

    • Merci Elise!!!
      Non, je ne savais pas!!! J’ai pas mal de souci techniques en ce moment, je vais voir ce que qui se passe!!!

  • question bête: c’est quoi M-3?

    • C’est pour Mois-3 mois. Et il n’y a pas de question bête :-)

  • et bien on est plusieures à avoir le même souci: connaître ses clients, mais pas savoir où les trouver…

    • Et bien…pas vraiment :-) Quand on les connaît bien, on est sait où les trouver :-D

  • Merci Selma pour tes précieux conseils qui m’ont aidé à concrétiser de nombreux projets dont ma boutique en ligne qui vient de voir le jour.
    je manque donc encore de recul pour les ventes…mais il est vrai que concrétiser ses ventes passe par une bonne connaissance de sa clientèle…
    je n’ai pas abordé le problème des réseaux sociaux par manque d’envie et de temps bien que l’on dise que c’est une étape incontournable.
    Je préfère rencontrer mes clientes sur les expos et compter sur le bon vieux “bouche à oreille”!
    mais cela n’est peut-être pas suffisant?

    • Ah sophie je suis ravie que mes conseils t’aient aidée à concrétiser tes projets!
      Les réseaux sociaux, c’est le bouche à oreille en ligne. C’est une opportunité formidable, mais il faut y consacrer du temps ET une stratégie :-)
      Je ne peux pas te dire si c’est une étape incontournable, car il y a des créatrices en ligne partout qui ne vendent rien, et l’exact inverse : ce ne sont que des moyens (certes supplémentaires), et qui dépendent de la façon dont on s’y prend :-)
      Merci pour ton passage ici!

  • Mais c’est tellement ça !!! Et c’est drôle car il y a environ 2 semaines je me suis résolue à contacter une blogueuse que je suis depuis des années et qui connait un gros succès ! Et à ma grande surprise, elle a répondu ! Pas à 100% positif, certes, mais ne me fermant pas la porte :) Moi qui m’attendais à un silence absolu de sa part, j’ai sauté au plafond !

    Me reste plus qu’à continuer (sans mettre 3 mois à envoyer un mail ^^)

    • Yeah!!!! Bravo!!! Continue à oser + améliore ta méthode d’une fois sur l’autre :-)

  • Je parviens à cerner ma cliente-type, mais j’avoue ne pas savoir si elle va souvent sur le net et encore moins si elle lit les blogs. Sûrement pas les blogs mode en tout cas, je me suis cassée les dents jusqu’à présent sur les plateformes qui suivent la tendance (pas au début, mais à présent oui), alors que mon travail ne l’est pas. J’entrevois des pistes du côté de “l’artisanat d’Art” et me suis documentée pour figurer dans des annuaires de métiers d’art ou des sites en ce sens…le hic étant que je n’ai pas le droit à l’appellation “artisan d’art” ! J’essaie de contourner et suivre cette piste qui fait partie de mes objectifs pour les mois à venir. J’ai eu aussi des propositions intéressantes (mais payantes, et pas données ! ) Bref, j’ai du effectivement re-caractériser mes procdutions et ré-orienter mes recherches. Mais ce qui est sûr, c’est que les clientes existent pour chaque type de créas, et pour celles qui en doutent, j’en suis persuadée, et la plus grande difficulté est effectivement de les rencontrer. Mais oui, ça se travaille !

    • Mmm, dans ce cas c’est que tu ne la cernes pas encore assez :-)
      Concernant les plates-formes, comme je le dis dans l’article elles sont là pour offrir une boutique en ligne, pas un service de com, hé hé. Figurer dans les annuaires peut contribuer à ta crédibilité vis à vis des collègues + des organisateurs d’expos, et ce n’est pas une mauvaise chose. Mais les clients ne les lisent pas.
      Bon courage pour la suite!

      • Sans doute que je ne la cerne pas assez pour savoir sur quels sites elle va sur le net. Mais pas sur certaines plateformes en tout cas (peut-être pas toutes), qui se décrédibilisent, parce-que même si elles n’offrent bien sûr pas un service de com, leur propre com est envahissante, elles sont connotées (et le marketing qu’elles utilisent ne correspond pas à celui de mes produits)…Mais sais-tu que moi-même j’utilise les annuaires lorsque je recherche des choses particulières, en tant que curieuse ou cliente ?(parce-que google me les propose comme résultats et que le résumé est pertinent). De même j’utilise davantage Pinterest que les blogs ou les plateformes (qui me font perdre du temps) en tant que cliente. Alors peut-être que je fais l’erreur de calquer le profil de la cliente idéale sur le mien ?…(Ceci dit, je connais quelques blogs aussi avec échanges de liens, mais effectivement il faudrait approfondir encore, j’en ai en tête, à tenter !)

        • Oui, Pinterest est une très bonne piste aussi! Qu’est-ce que tu utilises comme annuaires pour trouver ce que tu cherches?
          Bon WE :-)

  • Merci Selma pour cet article qui me fait réfléchir .
    Ma cliente idéale c est sur est Alsacienne ( je brode en Alsacien )
    Par contre je n’avais jamais penser a chercher des blogs sur l Alsace pour y laisser des commentaires voire plus si affinité .
    C est encore une excellente idée !
    Merci .
    Clem

  • Je trouve ton article très utile car en effet il est difficile d’obtenir de la visibilité sur internet. Je suis d’accords avec les conseils que tu donnes mais je suis plutôt mal à l’aise avec ce que tu proposes par rapport aux blog et bloggeuses . Pour moi, suivre un blog et y participer avec la seule intention de finalement placer ses créations me gêne. Peut-être est ce parce que j’aime énormément tenir mon blog et entrer en contact avec mes lectrices et que je ne vois pas le blogging comme une plateforme de publicité mais comme un espace personnel et de liberté qui permet de partager avec d’autres son univers et ses goûts. Je ne sais pas si un article sur un blog à réellement du poids et peut ” faire” vendre (je suis sûr que l’on me dira le contraire vu que de grandes marques utilisent déjà le côté ” bonne copine” de certaines bloggeuses pour vendre leur produit… ) , cependant, j’ai encore envie de croire que lorsque quelqu’un laisse un message sur mon blog c’est qu’il souhaite partager son opinion ou son émotion avec moi et qu’il ne le fait pas dans un but professionnel. L’esprit du blog c’est justement “l’échange” , le “partage” et les rencontres “virtuelles”…. Biensûr comme on y parle de ses goûts et de ses découvertes “mode” ou “créatives” ça fait de la publicité mais avant tout c’est un coup de coeur ♥. Là où je te rejoins, c’est qu’il ne faut pas hésiter à laisser des commentaires sur les blog car ça permet de se familiariser et d’apprivoiser la blogosphère surtout quand on est pas habitué à cet univers et à cette forme de communication.

    En tout cas merci pour tes précieux conseils

    Bonne journée

    http://www.bijoux-romantiques-poetiques-baroques.com/

    • Vanessa, tout dépend de la manière dont on fait les choses :-)
      Je ne te conseille pas de contacter n’importe qui. Mais si tu aimes vraiment ton travail et que tu as une relation forte avec tes lectrices, tu devrais bien t’entendre avec au moins une partie des autres bloggueuses qu’elles aiment lire :-) Il y a des chances qu’il y ait de belles amitiés en attente.
      Les blogs ne sont pas des plates-formes de publicité ( et c’est ennuyeux à mourir quand c’est le cas!), ce sont des plates-formes de communication + d’échanges + de rencontres.
      On peut attendre que les gens qu’on admire + avec qui on rêverait de collaborer nous remarquent.
      On peut aussi décider de prendre les choses en main pour créer les relations qu’on a sincèrement envie de nouer.
      “Placer ses créations” n’est pas la seule intention : l’échange et l’intérêt doivent être mutuel + amicaux + enthousiastes! Il s’agit de créer quelque chose ensemble!

      • Merci de m’avoir répondu et je suis très heureuse de ta réponse car je m’aperçois que je n’avais pas bien compris ton point de vue dans l’article. En effet , il faut oser aller à la rencontre des bloggeuses ( mais aussi des créatrices !) qui nous plaisent car de jolies rencontres peuvent naître et de beaux échanges peuvent voir le jour.

        Bonne soirée

  • Merci Selma pour ces précieux conseils !

    Décrire ma clientèle parfaite, ok !
    Liste des 10 blogs, j’en ai quelques uns en tête … Mais si comme moi les filles il vous en manque quelque uns je vous propose de nous mettre à contribution !

    visitons-nous chacune ! et entrons en contact si l’on se retrouve dans ce que l’on aime et ce que l’on fait.

    Perso j’ai une page facebook et un blog.
    Si possible, me contacter … Selma, ça ne te dérange pas ?
    Je laisse des coordonnées si j’ai ton feu vert ;-)

  • bon ben là grave dans les choux… moi et blog et blogueuse… ce sont deux mondes totalement étrangers… en fait je n’ai pas de blog mais un site de vente où je pourrais activer le blog… mais je ne sais pas quoi raconter… alors aller voir les autres et leur causer, vous imaginez un peu ?
    Va falloir que je trouve d’autres solutions !

    • parlez de tout !
      sur mon blog je fais des articles sur mes expos, sur mon quotidien de créatrices, sur mes bijoux (article détaillé avec lien vers la boutique), je mets en avance d’autres créatrices, parles de mes évènements, de mes promotions, bref on peut y ecrire pleins de choses =). Ne nous jours un blog est indissociable d’un site de vente en ligne, car les clients en besoin d’être assurés pour acheter sur le net, et voir que votre entreprise aune histoire et qu’elle existe vraiment, ça aide à l’achat =)

  • Excellent article, moi qui ai justement du mal avec cette partie là ça tombe à pic, merci beaucoup Selma ! Comment ça se passe pour avoir une séance de “coaching” personnalisé ? Je crois que ça devient nécessaire pour que mon entreprise puisse être viable et se développer. Encore Merci.

    • Merci Caroline! Les prochains créneaux seront en vente mi-mars environ, avec priorité aux inscrites par mail :-) Toutes les infos seront publiées à ce moment-là. A bientôt!

  • Bonjour,

    Avant tout mERCI pour tous ces si bons conseils mais pour moi il y a un ou des “hic”…Je suis peintre, plasticienne et ai vécu mon “métier” sans blog ni site (ce n’était pas l’époque) puis j’ai ouvert une petite chambre et table d’hôtes car je vis en plein coeur de la nature mais comme créer pour moi c’est comme respirer je fais “mes p’tites créas” à moi….J’ai un site (fais par une pro pour ma chambre, et un à revoir pour ma “peinture” pour le reste j’ai essayé fée main (car quelques mois auparavant j’avais dessiné ma petite étiquette “fée main” et que la coïncidence m’amusait……..pour le reste je suis nulle en informatique, je n’ai pas l’ADSL mais passe par satellite et en ai même des problèmes de folie avec ma connexion alors même si j’aimerais faire mieux et suivre tes conseils en fait je me sens fort perdue !!!
    Pourtant j’aimerais tant que mes p”tites créas” ne restent pas à dormir dans mes tiroirs ou devenir des cadeaux (fort appréciés dailleurs) par mes copines !

    • Si tu savais à quel point je suis perdue devant la technologie…et pour j’y arrive, tu vois, chui motivée!!!
      Un conseil : ce ne sont pas des p’tites créas, c’est ton travail, accorde-lui pour commencer la valeur qu’il mérite :-)

      • Merci de ta gentille réponse. Quand je mets “mes p’tites créas” c’est pour faire la différence avec mes peintures, dessins et autres oeuvres, non parce que je les dénigre. Elles sont aussi importantes à ma vie car c’est seulement pour moi une autre façon de créer (que je peigne un mur dans un hôpital, sur le fronton d’un hôtel comme je ne puis plus le faire point de vue santé, une encre de chine ou que je crée, coupe, brode un coeur ex-voto c’est et reste ma façon de m’exprimer, d’aller vers autrui, lui offrir du beau). par contre le prix n’en sera pas le même…..Par contre merci pour tous tes conseils, même si j’en suis quelque peu “terrifiée” !

  • Bonjour Apolline,

    Merci pour ce blog très intéressant – je n’ai pas hésité à m’abonner.
    J’ai une question sur le point clé 5. Tu écris “échange régulièrement avec la personne qui s’occupe de chacun de ces blogs pendant au moins 2 mois. Et plusieurs semaines avant la date souhaitée, propose-lui une idée d’article originale qui permettra de te faire connaître auprès de ses lecteurs”.
    Certes, mais échanger sur quel sujet? C’est là que j’ai du mal à voir comment démarrer personnellement. Et ensuite, comment échanger? L’email est-il ce qu’il y a de mieux? Des tweets ne seront-ils pas plus naturels par exemple?

    Merci pour tes précieux conseils!

    • Les tweets c’est supers pour ça! Normalement, si tu es sincèrement intéressée par ce que dis la personne en question, tu devrais avoir envie de répondre à ce qu’elle publie, et brûler d’envie de lui parler, que ce soit par mail, tweets, facebook…bref : fais-le. Prends le temps de participer à sa conversation : avec honnêteté, enthousiasme, et régularité :-)

  • Bonjour Apolline et merci merci merci – Votre blog est une véritable libération et un bon petit coup de pied au derrière bénéfique.
    je viens de me décider que très récemment à passer le cap de vendre mes bijoux et grâce à vos conseils je vais éviter pas mal d’écueils – car même si je n’ai qu’une semaine de recul, je commençais à perdre beaucoup de temps, à rester derrière mon ordinateur à “liker” se faire liker, à se familiariser avec tous ces moyens de communication (créer mes pages FB,G+….) j’en perdais mon latin. maintenant je me focalise et j’en suis au stade 2.

  • bonjour,
    merci pour ses precieux conseils, je savais depuis longtemps qu’il me fallait “un plan marketing” mais je ne savais ps ce qu’il devait contenir.
    Mon problème est que j’ai du mal à définir ma cliente parfaite, je sais que se sont des femme 25/50 ans mais après tout se complique, mes produits sont très atypiques, du coup je n’avance pas…. comment faire ?

    • je viens de lire votre article Etsy que vous avez mis en lien dans ce billet, merci 1000 fois, cela confirme ce que je pensais de la clientèle qui serait intéresse par mes produits =)

  • Bonjour, je viens de découvrir votre blog et si je ne suis plus une “jeune” maman vos conseils m’ont littéralement réveillée! Votre phrase clé pour moi est la suivante :”Ne pas mettre sa créativité au service de la promotion de son travail est un GACHIS infini.”! Oui je pense que l’on se sens souvent démunies devant le côté promotionnel qui doit aller de pair avec la créativité. Pour ma part, j’était devenue un peu fataliste devant la difficulté de gagner en visibilité. Merci donc pour votre méthode.

  • ça veut dire se servir d’une personne et de ses “confidences ” pour arriver à mon but ? je ne pourrais pas faire ça .

    • Moi non plus! ça, ça s’appelle de la manipulation. Ce dont je parle, c’est l’échange bienveillant et la collaboration enthousiaste. ça n’a rien à voir :-)

  • Encore moi……Tous tes conseils sont précieux mais à vrai dire je suis affolée et me demande comment je pourrais bien “arriver” à définir cette “cliente type”, comment arriver à échanger autrement avec les “filles” qui me laissent de très gentils commentaires….J’ai l’impression de ne pouvoir y arriver. Préparer une expo dans une galerie ou autre, l’accrochage, le vernissage, ça je sais, c’est long, fatigant, éprouvant mais ce qui est merveilleux ce sont les yeux de ceux qui sont touchés par ce que tu as créé et qui vont tout mettre en oeuvre pour acheter ce qui les aura touché au plus profond mais faire tout ce que tu préconises même si j’en reconnais l’utilité comment vais-je pouvoir y arriver ?????

  • bonjour !
    Je profite d’avoir relu cet article (pour le recommander à une amie qui a une boutique en ligne), pour partager mon expérience. J’ai été moi aussi confrontée à ce problème, trouver mon public. Je blogue depuis 7 ans, j’ai un webzine gratuit assez connu (mais pas non plus un site star du net), bref j’ai un public de lectrices. Et quand j’ai lancé mon activité professionnelle en relation avec le même thème, j’ai eu un mal fou à trouver mon public ! j’ai donc passé la vitesse supérieure, avec facebook (purée, c’est Chronophage !) et ca ne donnait rien. Et je perdais beaucoup de temps.
    Et puis ca s’est fait naturellement : le contenu de mes billets sur mon blog reflétait des techniques que personne n’ose mettre en place, dont j’étais convaincue qu’elles apporteraient beaucoup à mes lectrices, et qui a un lien avec le style de ce que je vends à côté. Les lectrices ont été emballées, ont voulu tester, m’ont posé plein de questions, et maintenant sont attirées par mes patrons de tricot parceque je diffuse plein de savoir faire auquel elles n’ont pas accès, et que cette phisolophie transpire aussi dans mes créations. J’en suis au tout début, mais je me suis rendue compte que je n’ai pas besoin de courir après mon public, juste leur proposer un contenu de qualité qui leur parle, ca fonctionne mieux et plus efficacement !

  • Cet article comme les précédents est tellement réaliste de ma situation!
    Ma cliente idéale, je l’ai : maman 25-40 CSP + et mamie moderne accro à ses petits enfants.
    Mon soucis est le point n°2, car même en temps qu’ancienne attachée de presse, je n’ose pas “draguer” les blogueuses (c’est surement pour ça que j’ai arrêté mon précédent emploi d’ailleurs! même les journalistes, j’avais peur de les déranger!).
    J’ai une boutique physique en centre ville d’une petite ville de province (mercerie+création) et je me rend compte que même les clientes “physiques” ne savent pas que c’est moi qui coud ce qui est à vendre dans la boutique!!! J’ai du pain sur la planche!

  • Je connais ma cliente parfaite… mais je ne sais pas comment la trouver… c’est dingue n’est-ce pas !
    Les blogs, j’en suis très peu, j’ai du mal à suivre 10 blogs en même temps ! Quel boulot fastidieux pour moi :( et commenter pour dire quoi ? J’ai toujours l’impression que ce que je dis n’a pas d’intérêt…
    Après, comme beaucoup, contacter les bloggeuses… Aïe ! Que leur dire ? Comment leur demander ? Je me sens si gauche quand j’ai pas le nez dans mes créations !!!
    Selma ! Merci pour tes conseils. Tous tes articles m’envoient sur d’autres soucis que je soulève au fur et à mesure, j’ai toujours 2 ou 3 pages de ton blog ouvertes en attente de lecture approfondie sur mon Chrome ! Je plonge dans cet univers qui m’est difficile à percer…

  • A propos de la cliente idéale, j’avais fait un petit exercice dans le cadre d’un coaching. En fait l’idée c’était de vraiment imaginer une personne. Avec son nom, son prénom, est ce qu’elle est mariée ou pas, est ce qu’elle a des enfants, où elle vit, son caractère, ce qu’elle aime faire de ses week-end, Les émissions de télé qu’elle regarde, les films qu’elle va voir au ciné, la musique qu’elle écoute, etc. comme si c’était une vraie personne.
    ça m’a fait penser à ce qu’on peut s’imaginer quand on est célibataire et qu’on se dit “moi je veux un homme comme ci et comme ça”. Sauf que là c’est pour la cliente idéale.
    Moi ça m’aide bien à ancrer cette cliente dans le réel et je trouve même que c’est un exercice à renouveler régulièrement surtout quand on a l’impression de patauger dans la semoule.
    Notre travail et nos inspirations évoluent alors logiquement notre cliente idéale change elle aussi au fil du temps.

  • Bonjour

    Lorsque l’on s’est trouvée dans ses créations, savoir qui l’on est , ce que l’on souhaite créer, sa place.
    Lorsque le site est en ligne, les créations et le site plaisent…au dire de clientes, ami(e)s.
    Lorsque les expos ont permis de belles rencontres,
    Lorsque des clientes fidèles (trop peu) reviennent régulièrement..
    Mais que la crise, le non achat vous étouffe que faut il croire?
    Est ce moi, ou tout est encore possible?
    Merci,
    Christine

  • marie

    Donc le planning c’est de contacter les blogueuses? je ne suis pas du tout d’accord…
    On m’a demandé 500 euros pour une photo sur Instagram ou bien 1000 euros pour porter un pièce dans une tenue du jour et en plus un pièce cadeau
    pour une collaboration chaque mois on parle de 3000 euros
    c’est vraiement absurde pour une petit brand, on va chercher d’autres manières pour se faire connaître

    • Euh non Marie, si tu t’y prends bien, on ne te demande pas de contribution financière ! Effectivement, ce serait absurde :-)

  • marie

    *une pièce, pardon

  • ollya

    Bonjour Selma,
    Quel ravissement d’ouvrir sa boite et de recevoir un tel courrier commencant par, je cite: Merci, Vraiment. Attirant mon attention bien sur, je lis et contente de retrouver vos articles, qui soit dit en passant sont une mine d’informations pour nous créatifs. Nos mauvais points sont bien effectivement : Plan marketing, mais aussi bien d’autres points qui font défaut à tout créatif qui se veut d’avancer. Regarder par la lucarne en attendant que ca tombe pile dans mon assiette, n’a jamais été ma source, bien au contraire, toujours en train de relever les manches et me tortiller l’esprit à trouver une ou des solutions afin de faire marcher le chimblik et plus que pas mal de personnes d’ailleurs. Et tout ca, en gardant le sourire, malgré les hauts et les bas, en sauvegardant notre plaisir à créer. Pourquoi dis je celà? Quand la santé va…tout va, dit on. Je me bats depuis de longues années, presque essoufflée, mais toujours pas rendue ma lance pour arriver à ces buts qui me tiennent debout, et me démontrer que la santé ne me gachera pas ce qui me tient et me plait. La santé est un trésor et quand on ne l’a pas forcément, on redouble plus que quiconque car trés peu d’aide et de compréhension et à ma connaissance, il n’existe pas du tout de plan marketing santé qui nous aiderait moi comme d’autres à projeter nos potentiels pour une vie plus réussie en matière professionnel et personnel. Alors je ne rêve pas et j’avance en mettant en application des conseils, des informations, qui nous sont chèrement offerts par des personnes comme vous Selma et si il le faut, je les retravaille par la suite pour qu’ils correspondent à ma situation et/ou ma personne. Je vous renvoie donc Merci, Vraiment! ;-)
    J’écris rarement sur moi, mais si ce commentaire peut donner force ou apporter un ptit quelque chose ou servir d’exemple ou si vous avez des idées pour des personnes comme moi, alors ma journée a vraiment superbement bien commencé! Bonne journée à vous Selma ,
    @u plaisir de vous lire encore et encore

Leave a Comment

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez