≡ Menu

Prêt-e pour la suite ?

Développer son activité, c'est aussi repenser à qui on a été, à qui on veut devenir, et choisir ses objectifs avec discernement

Lundi dernier, c’était mon anniversaire (un grand merci pour tous les mots sympas postés sur ma page Facebook :-)

J’ai eu 37 ans, ce qui fait qu’en juin prochain ça fera 20 ans que j’ai passé le bac. 20 ans !

Alors j’ai repensé à mes 17 ans, et à mes 7 ans (j’en ai 8 sur la photo, déguisée en Indienne – déjà fan de l’Ouest ) : à ce qui a changé ou pas depuis. Une bonne partie de mes amis d’alors sont toujours les mêmes aujourd’hui. Mes cheveux très longs sont devenus très courts. J’écoute plus de rock et d’électro, moins de musique “du monde” – mais Zoo Station (Achtung baby !) de U2 reste mon album préféré.

Je suis prêt

Je suis prêt pour le gaz hilarant

Je suis prêt

Prêt pour la suite

Prêt à me baisser

Prêt à plonger

Prêt à dire

Je suis ravi d’être en vie

Je suis prêt, prêt pour la suite.

Cette chanson résonne aussi bien avec mes 17 ans qu’avec mes 37 – ce qui me plaît bien !

  • En me préparant pour la suite justement, j’ai fait du tri (du gros tri : les cartons que tu trimballes d’un déménagement à l’autre depuis 2 décennies, tu vois ?), et je suis retombée sur un cahier de CP, sur des nouvelles que j’avais commencé à écrire au lycée. Je m’attendais à tout jeter d’emblée, mais j’ai trouvé certains carnets plutôt bons : j’ai retrouvé L’Albatros.
  • L’Albatros, c’est l’histoire de Martin. Il aurait voulu être comédien, mais il bégayait quand il montait sur scène alors de fil en aiguille, il est devenu critique de cinéma et de théâtre. Ce 8 février, il assiste à la 1ère de l’Albatros : l’homme avait été passager d’un avion qui s’était écrasé à l’atterrissage. Il était dans le coma quand il avait fallu l’amputer des 2 bras. Quand il a retrouvé l’usage de la parole, c’était pour expliquer qu’il avait été albatros, immense oiseau blanc qui volait au-dessus des côtes du Chili, en dessinant de grands cercles dans le ciel pendant que les Chiliens, assis sur leurs chaises, dépérissaient.
  • Je te passe la suite, et honnêtement, je n’avais aucun souvenir de l’avoir écrit avant de rouvrir ce cahier. En revanche, ça m’a rappelé que depuis le CP, j’ai toujours su que j’avais des livres à l’intérieur. Passé 22-23 ans, j’ai décidé d’oublier : à quoi bon écrire quand de toute façon il y a déjà des centaines de livres magnifiques, que la plupart des manuscrits sont refusés, et qu’à moins d’écrire un best-seller, inutile de penser à en vivre ? Je sais, j’ai fait du chemin depuis (hourra !).
  • Du coup, j’ai commencé à accorder enfin de l’attention à l’idée qui toque avec insistance à mes neurones depuis plusieurs mois. Pas un livre de fiction. Et pas l’idée de livre que j’avais en tête il y a un an.
  • J’aime beaucoup le point de vue d’Elizabeth Gilbert sur nos idées à chacun : dans Big Magic, elle part du principe que les idées viennent d’une autre dimension que la nôtre, et qu’elles cherchent à se matérialiser dans notre monde. Alors elles cherchent quelqu’un qui sera prêt à retrousser ses manches, à se mettre au travail pour leur donner naissance dans un livre, un film, une chanson, un objet, un événement.
  • Si on rejette cette idée, ou qu’on la laisse tomber en cours de route : elle ira frapper à la porte de la créativité de quelqu’un d’autre. C’est aussi exactement ce que Steven Pressfield ou Tom Waits : les créatifs finissent par reconnaître qu’ils sont un canal et que ce qu’ils produisent est le fruit d’une collaboration entre leur créativité humaine et des idées venues d’ailleurs.
  • Elizabeth Gilbert raconte d’ailleurs l’histoire d’un livre qu’elle avait commencé à écrire autour du personnage d’une vieille fille du Minnesota qui se retrouve en Amazonie. Elle met le livre de côté plusieurs mois, et quand elle reprend son chantier, blocage total : impossible de terminer ce livre dont l’idée l’avait emballée. Elle finit par se rendre compte que l’idée avait entre temps choisi quelqu’un d’autre : une amie proche, qui était en train d’écrire l’histoire d’une vieille fille du Minnesota qui se retrouve en Amazonie :-)
  • Peut-être que quelqu’un a fini par écrire l’histoire de l’Albatros ? Je ne sais pas. En revanche, je sais que je n’ai plus envie de l’écrire aujourd’hui.
  • J’ai une autre idée de livre, dans la lignée de mon blog, et celui-là, je ne vais pas mettre 20 ans à l’écrire alors tiens-toi prêt-e ! Maintenant que j’en ai parlé ici, je ne peux plus reculer jusqu’à mon 57è anniversaire :-)

Et toi ? Tu es prêt-e pour la suite ?

Atelier, formation, livre, produit, service : quelle idée as-tu déjà concrétisée ? Qu’est-ce que tu as abandonné ?

Et comment veux-tu développer ton activité ? Qu’est-ce que tu pourrais enfin lancer, ou relancer, dans les prochains mois ?

{ 26 commentaires… add one }
  • Bonjour,
    j’ai écrit mon premier livre sur les luminaires en carton de janvier à septembre 2015, mon seul regret ne pas avoir trouvé d’éditeur, mais je chercherais en février.
    J’en ai un autre de livre qui me trotte dans la tête basé sur mes cours, je pense que je m’y consacrerais l’an prochain quand j’aurais fini les deux formations que j’ai prévu, la première est en cours, la deuxième en janvier 2016.
    Des projets c’est ce qui me fait supporter mon travail actuel.!
    bon courage pour les tiens!! good luck!

    • Merci ! tu sais ce qui est bien maintenant, c’est que tu peux développer ta propre plate-forme et publier ce que tu veux (le distribuer, le vendre) sans passer par un éditeur : tu y as pensé ?

      • La p'tite bulle

        J’ai vendu principalement via fb et via mon site internet, je réfléchis pour amazon si je ne trouve pas d’éditeur. c’est ça que tu appelle ma propre plate-forme?

        • Ta propre plateforme, ton site oui, ta base d’abonnés, tes propres moyens de communication :-)

  • un petit coucou pouyr te souhaiter un bon anniversaire !
    Et je te suis de près….j’ai fêté mes 35 ans mardi 24 novembre !
    C’est fou ce temps qui défile…il y a 20 ans j’entrais au lycée comme interne avec un avant goût d’indépendance avant le grand saut parisien…
    faudrait que je remette le nez dans mes cartons de lycée, je n’ai gardé que mes cours de littérature…et mes magazines Marie Claire idées dont j’admirais le stylisme des photos, les débuts du DIY…un de mes rêves était de travailler pour le magazine ;)
    Aujourdhui, il me semble avoir pris une direction qui me ressemble avec Les Juiettes…mais tellement de choses restent à accomplir encore !
    Et heureusement ! belle journée à toi !
    Julia

    • Merci Julia ! C’est super de retrouver des traces de ce qui nous plaisait déjà :-) Qu’est-ce qu’il te reste à accomplir ? Qu’est-ce que tu voudrais voir quand tu vas te retourner dans 20 ans ? Tu nous en dis plus ?

  • Rosy Bazile

    Bonjour Selma,
    J’ai toujours voulu faire le mariage entre ma couture et ma culture, j’ai acheté ma première grande poupée mannequin (noire) de 40 cms pour ce projet en novembre 2004, et je me rends compte que c’est toujours resté en stade de projet, effleuré certes, mais ni approfondi, ni vraiment exploité.
    Peut-être que j’ai peur d’être enfermée dans une image ethnique, mais je sais que ce projet m’habite, 90 %de mes poupées sont noires ou métisses.

    J’ai une collection de livres et magazines sur l’évolution de la couture en Afrique et aux Caraïbes d’où je suis originaire, j’ai mes croquis de modes, mes patrons tous les accessoires, fournitures pour bijoux.
    j’ai tout ce qu’il faut pour me lancer, cela fait exactement 11 ans que ça me trotte dans la tête.
    Je vais passer à l’action pas plus tard que ce mois de décembre.
    Advienne que pourra!

    Merci pour ce coup de fouet.
    Bonne journée
    Rosy

    • Super ! Alors c’est le moment rosy ! Et tiens nous au courant !

  • Bon anniversaire Selma!
    Mille bises.

  • C’est dingue que tu parles de Big Magic, une amie m’a parlé de ce livre, il y a à peine quelque jours! J’en avais jamais entendu parler auparavant en plus, du coup, je pense que c’est un signe qu’il faut que je l’achète!
    De plus, j’aime beaucoup ce qu’elle dit comme quoi les histoires viennent d’une autre dimension, ça a l’air fascinant!
    Et puis, ça me rappelle qu’un jour, j’avais abandonné une histoire et que quelques années, plus tard, j’ai vu presque la même histoire dans les rayons du supermarché ^^’.
    Je vais voir si je peux la mettre dans ma liste de Noël (aussi longue que ma taille, quoique je suis toute petite =p).

  • Bonjour Selma,
    Ravie de lire ton projet de livre. Je suis certaine qu’il va me plaire!
    Eh bien figure-toi que moi aussi j’ai en moi ce désir depuis le plus jeune âge. Quand j’avais 7ans, alors que les copines voulaient être maîtresses, infirmière ou princesse, moi je voulais écrire des livres pour enfants (histoires + illustrations comprises). D’ailleurs de 8ans jusqu’à 15ans j’écrivais souvent. Après, la vie m’a apporté d’autres distractions ^^
    Bref, aujourd’hui je porte toujours ce projet en moi, mais ça a un peu changé évidement. J’ai très envie de créer un ouvrage sur la décoration événementielle, en collaborationavec une cuisinière ou pâtissière.
    Pourquoi je ne le fais pas?
    Parce que je ne sais pas par où commencer, je ne sais pas si cela peut fonctionner, s’il pourra être lu et vendu, si tout le temps passé pourra être remunerateur finalement (car même si c’est un rêve, j’ai quand même envie qu’il se vende, sinon je le l’écris à moi même ce livre :)
    Bref, tu vois je ne dois pas être encore vraiment prête à franchir le cap…

    • Bonjour Angèle ! En fait, ton idée de livre (en collaboration ou non) pourrait très intéressante pour toi aujourd’hui, dans le cadre de ton activité actuelle, et oui, rémunératrice, sans y passer un temps fou si tu t’y prends bien – j’adorerais t’accompagner sur le sujet d’ailleurs ;-)

  • Bonjour,
    Après avoir travaillé pour les autres j’ai décidé de me lancer en affaires. J’ai négligé de développer ma présence en ligne et c’est vraiment mon défi pour vivre de ce que j’aime. Je me suis lancé dans une petite expérience pour sur les médias sociaux avec de la vidéo. C’est stressant et en même temps excitant. Vous pouvez jeter un coup d’oeil à ce qui se passe de l’autre côté de l’océan ici : http://on.fb.me/1OzIM5b

    • Bonjour Marie-Eve ! Mais c’est top, ça bravo ! Et je vois que tu utilises le mail pour l’expérience, super ! (cf nos discussions précédentes sur le sujet :-))

      • Oui! Même si j’ai réussi à augmenter mes fans, mon objectif est vraiment de grossir ma liste. J’approche de mon premier objectif : 100 personnes. Ce n’est pas beaucoup mais je crois que c’est une liste de qualité. Mon taux d’ouverture de mail est entre 60-70% jusqu’à date alors je crois être sur la bonne voie! Merci pour les conseils.

        • Génial Marie-Eve ! Je suis RAVIE que tu aies priorisé cet objectif, et j’aime beaucoup la manière dont tu t’y prends :-) J’espère que tu me tiendras au courant !

  • Bonne Anniversaire, Selma!

    My goal is to have more art exhibits in France (I am in North America), with a gallery exhibit in Paris! That is my main goal… One way I can reach my travel goals (to research and network) is to sell more of my artwork to create the funds to travel… It is a wonderful circle. I just opened my “shop” on my website and need to sell more items there. I think that means I need to build my mailing list. What do you think? reneshoemaker.com

    • Merci René ! So happy to see you here :-) I love how your goals fit together :-) And YES please start building your email list asap : your future happier + richer self will thank you :- and your clients too ! Let me know how it goes ok ? till then :-)

  • Marion

    Joyeux anniversaire !
    C’est marrant, à dix-sept ans (ou ptet quinze, je sais plus précisément) je… dessinais de jolies robes ! Il m’a fallu un peu (pas mal) de temps pour y revenir. Maintenant l’objectif c’est d’aller plus loin, et de développer une collection cohérente en relation avec mon univers mental (oh wait… c’est en cours ça !), d’organiser un défilé (prévu pour mai 2016). Il y a un projet uqi a sommeillé quelques temps de publications, d’édition et de recherches autour du costume historique, en binôme avec une amie, que je voudrais relancer début 2016.
    J’aime bien l’idée que les artistes seraient le canaux des idées… des mediums en quelque sorte ? ;)

    • Bonjour Marion ! Merci ! C’est drôle comme on finit par revenir à ce qui nous plaisait déjà à la base (le commerce et l’écriture pour moi). j’adore tes projets alors continue et tiens moi au courant ok ? Et oui, les créatifs sont une sorte de médiums, au sens littéral du terme :-)

      • J’ai commencé à parler du projet de collection + défilé sur mon blog (article programmé pour jeudi), je pense en faire une chronique régulière pour montrer l’avancement du projet en backstage.
        Ma meilleure amie, voyante professionnelle, écrit des histoires, et elle dit souvent qu’elle voit se réaliser autour d’elle les bouts qui lui trottent en tête mais qu’elle n’écrit pas. Alors oui, mediums ! :)

  • Charlotte

    Bonjour Selma,
    Pour tous tes conseils.
    sa me trotte beaucoup dans la tête et en plus d’être dans la période de Noël sa ne m’aide pas. Moi je fabrique des cartes de kirigami unique les unes que les autres car je les fabrique avec mes petits mains(une petite lame). Comparer à ceux que l’on voit sur les marché de Noël et qui te disent que c’est fait mains alors que pas du tout, eux il font leur cartes avec une machine. Et sa m’énerve de voir ceci….mais eux ils vendent.
    J’ai peur que sa ne ce vendent pas,peut être pas assez sur de moi. .. J’ai mis toutes mes cartes sur une page Facebook (mes cartes kirigami.com)si sa intéresse pour aller voir. Des gens aiment mais ne m’en achète pas je crois que je vais tenter de mettre sur Amazon ou le leboncoin on ne c’est jamais…Qu’est ce que tu en pense Selma ?
    Bye charlotte

  • Bonjour Charlotte, ce n’est pas une autre plate-forme qui va mieux vendre, c’est toi qui vas vendre, avec une vraie démarche commerciale, pas du “on ne sait jamais !” Le fait-main, le made in france, ce n’est pas ça qui donne envie d’acheter (ça peut être une cerise sur le gateau cela dit !) https://selmapaiva.com/made-in-france-et-alors/
    https://selmapaiva.com/positionner-son-travail/

  • Virginie

    Prête pour la suite! :)
    Hâte d’en savoir plus sur ton projet!

Leave a Comment

Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1
Partagez