≡ Menu

Comment Livy Nankin a boosté son business avec sa newsletter

Booster son business, développer sa communauté, ses ventes, en y passant moins de temps : comment Livy a capitalisé sur sa newsletter !

Tu veux préparer la sortie d’un nouveau produit /service ? Aller dans une nouvelle direction ?

Faire d’une pierre plusieurs coups peut-être ? Gagner plus, mais mieux, en y passant moins de temps? Et en capitalisant sur ce que tu as déjà ?

Voilà comment Livy a fait pour booster son business, en commençant par prioriser une relation durable et riche avec son audience.

Au delà des techniques de com et et de ventes mises en place, au-delà du CA généré, des répercussions positives sur les clients (de mes clients :-) ce qui me fait pousser des ailes, c’est de voir mes clients se transformer. Revenir au bout de quelques mois, m’envoyer un mail, un texto pour me dire : Selma ! J’aurais jamais cru ! J’aurais jamais cru que c’était possible d’avoir ce type de relation avec mes clients. J’aurais jamais cru que je pouvais faire tel CA. J’aurais jamais cru que je pouvais aimer vendre à ce point-là.

J’adore recevoir des messages comme ça ^_^

D’autant plus que ce qui a été mis en place, je sais que ça va continuer, façon boule de neige. Rien de ce que nous préparons ne se périme. Au contraire : c’est conçu pour être réutilisé et amélioré au fur et à mesure pour des résultats encore meilleurs.

Aujourd’hui, je donne la parole à ma cliente Livy Nankin, de la Lettre Gourmande, le blog dédié aux gâteaux bons et beaux.

Où en était ton business, avant qu’on travaille ensemble ?

  • Avant que l’on travaille ensemble, j’étais un peu perdue. Je sentais bien le potentiel de mon business mais sans savoir comment l’exploiter. Je consacrais du temps (que je n’avais pas forcément) sur des choses qui me rapportaient en retour : le modèle publier souvent sur mon blog + travail de ma visibilité sur les réseaux sociaux était celui que je pensais efficace, mais ayant peu de résultats, je me suis découragée, donc forcément, plus rien n’avançait.
  • Je dispensais des cours de cake design en présentiel, mais j’ai vite été limitée par le temps nécessaire et la fatigue physique.

Qu’est-ce que tu as mis en place comme changements, depuis qu’on a commencé à bosser ensemble ?

  • J’ai complètement repensé ce que je faisais depuis que nous avons commencé à travailler ensemble. Et j’ai surtout réorienté mes efforts sur le contenu dont je disposais déjà et sur les abonnés à la newsletter de mon blog. J’ai modifié le thème de mon blog de façon à mettre en avant tout ce que j’avais déjà fait et qui est à disposition de mes lecteurs.
  • Concrètement : « j’échange » une partie de ce contenu, et également de contenu à forte plus-value, contre une adresse mail nécessaire au téléchargement des documents.  Ça m’a permis de développer ma communauté. Une relation différente avec mes lecteurs aussi : ils ont appris à me faire confiance. Préparer mes newsletters…avant, c’était pénible, maintenant j’adore…je n’aurais jamais cru !
  • Plutôt que d’essayer de monétiser le blog via de l’affiliation, en mettant en avant des choses proposées par d’autres,  j’ai choisi de développer les abonnés à ma newsletter et de proposer mes propres produits digitaux.
'Préparer mes newsletters...avant, c’était pénible, maintenant j’adore...je n’aurais jamais cru !'Click to Tweet

Tu peux nous en dire plus sur la différence au niveau de ton approche ? Dans ta démarche, qu’est-ce qui a changé ?

  • J’ai compris et vécu l’importance de communiquer par mail, et comment bien utiliser ma newsletter : tout ton business est là en fait. Le mieux c’est que j’avais peur de déranger, et je me rends compte que non : les abonnés à ma newsletter attendent la Lettre !
  • Tu dis qu’Internet est une table pour deux : en suivant tes conseils et bien mes lecteurs réagissent effectivement comme si je n’écrivais qu’à eux individuellement. Ça donne une super relation, ils m’écrivent, ils apprennent à me faire confiance. Je n’aurais jamais cru que c’était possible, maintenant communiquer par mail, j’aime ça!
  • Pendant des années j’ai fait l’erreur de croire aux grands classiques mis en avant pour vendre via le net : affiliation, présence constante sur les réseaux sociaux, production de nouveau contenu tout le temps, coûte que coûte. Il a fallu que j’accepte que ces « évidences » ne fonctionnent pas (tout du moins dans mon cas), qu’il vaut mieux privilégier la qualité des relations avec ses clients que la visibilité.
  • A efforts égaux, c’est le sentiment de proximité et de confiance qui fait vendre plus, pas nécessairement la visibilité. Beaucoup de visibilité ne garantit pas automatiquement beaucoup de clients et il est important de ne pas oublier que c’est le client qui « rapporte ».
  • Mes objectifs et mes priorités ont changé : plutôt que de la visibilité à tout prix, je cherche à être plus proche de ma communauté afin d’en faire des clients. Je me pose des questions différentes : comment est-ce que je vais animer la communauté ? Comment fournir des choses qui ont un impact réel et qui collent avec ce que cette communauté souhaite ? Comment me rapprocher d’eux ?
  • J’utilise des métriques différentes pour suivre mon évolution : plutôt que le nombre de followers ou même de pages vues, c’est le nombre d’abonnés à ma newsletter et les retours que j’ai sur ce que je fournis qui m’intéressent. Ma vision de la concurrence a changé aussi, en bien !
'Ne faites plus l'erreur de croire aux grands classiques mis en avant pour vendre sur le net'Click to Tweet

Tu nous parles de tes résultats ? Ta newsletter ?

  • J’ai implémenté les changements majeurs (réorganisation du thème, rédaction d’une nouvelle ligne éditoriale avec moins d’articles mais un contenu ayant plus de valeur pour ma communauté…) et j’ai créé mon premier produit digital en l’espace de 3 mois.
  • Pendant ce temps, le nombre d’abonnés à ma newsletter est passé d’environ 5 ou 6 par jour au tout début, à près de 30 par jour aujourd’hui. Ma communauté s’agrandit de manière fulgurante. J’ai plus d’échanges avec elle. En fait je me sens moins seule, les échanges vont réellement dans les deux sens. Je ne fais plus rien  « pour rien », je me sens plus utile !

Ma communauté s’agrandit de manière fulgurante.

J’ai plus d’échanges avec elle.

En fait je me sens moins seule, les échanges vont réellement dans les deux sens!

Je ne fais plus rien « pour rien », je me sens plus utile !

  • Grâce au travail qu’on a fait ensemble, blogguer a pris tout son sens. J’ai fait évoluer ma cible vers des personnes qui veulent donner des cours de pâtisserie, gagner de l’argent avec le cake design.
  • J’ai fait 2-3 webinaires : en quelques semaines, j’avais 450 personnes potentiellement intéressées par mon offre. J’ai proposé plusieurs options de 147 à 1200 euros : la moins chère, ne s’est pas vendue, comme quoi ! J’ai une trentaine d’élèves aujourd’hui, suite à un lancement à 5 chiffres : je n’y aurais pas cru, et finalement, ça c’est fait tout seul !
  • Ma vente s’est traduite par un taux de conversion 5 fois supérieur à la moyenne annoncée : ceci s’explique essentiellement par le fait que ma communauté me « connait » bien, elle me fait confiance, elle voit ce que je suis capable de donner gratuitement et tout ceci facilite énormément le processus de vente.

Livy, à qui tu recommandes de bosser avec moi tu penses ?

  • Je pense que devraient bosser avec toi ceux et celles qui ont déjà une base de clients et qui voudraient booster leur business tout en étant prêt à remettre leurs certitudes en question. Ceux là seront prêt à prendre le temps nécessaire, quitte à ralentir, à accepter que claquer des doigts ne suffit pas, et ils privilégieront la qualité sur la quantité.
  • Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage : rien n’y échappe, même pas le net !
'Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, rien n’y échappe, même pas le net!'Click to Tweet

Merci Livy ! Tu nous rappelles ce que tu fais, où on peut te trouver ?

Via lalettregourmande.com, j’aide les gourmands passionnés à faire des gâteaux beaux et bons, et éventuellement, à donner des cours de pâtisserie, pour ceux qui souhaitent en faire une source de revenus.

Récapitulons ce qui a si bien marché pour Livy !

  • Livy a commencé par capitaliser sur le contenu qu’elle avait déjà, en le structurant / complétant / améliorant dans une optique bien claire : développer sa mailing list, bichonner les abonnés à newsletter. Elle a arrêté de réinventer la roue !
  • Cet objectif a entraîné en parallèle une refonte de son site (ça peut être très simple, mais s’il te plaît ne travaille pas avec un développeur, web designer ou autre si tu n’as pas clarifié ton message + ta stratégie de contenu avant). Ce travail sur le fond, comme sur la forme lui a permis de multiplier par 5 la croissance quotidienne de sa communauté.
  • Livy a aussi revu son business model qui lui permet de continuer à faire ce en quoi elle excelle, le cake design mais avec beaucoup moins de contraintes et des revenus largement supérieurs. Sa salle de cours est devenue virtuelle, sa cible a changé, aussi !

Alors si dans les 2-3 prochains mois tu veux construire des séquences d’articles et de mails qui affinent ton positionnement, ciblent mieux tes clients et augmentent tes ventes :

je t’invite à profiter de l’offre spéciale qui s’applique encore en ce moment sur les formations Blog Impact et Email toujours.

Des formations pragmatiques, qui t’amènent directement dans le faire.

Et pour lesquelles tu n’es pas seul-e, puisque nous avons un groupe de travail privé !

Rejoins-nous ici !

Enregistrer

{ 5 commentaires… add one }
  • Mélanie

    Coucou Selma :)
    Merci pour ce partage ! Je me retrouve bien dans le profil de Livy, je suis contente de te faire confiance et j’espère avoir de bon résultats ! ça met l’eau à la bouche !!

    • Merci pour ta confiance Mélanie, et ta fidélité !

  • helene

    Bonjour Selma! Merci pour ce partage, c’est motivant de lire ce genre de témoignages :)

  • Ha ouais super motivant! Content de voir une compatriote réussir (Guadeloupe)

  • Ce partage est très intéressant et surtout plus qu’un témoignage nous pousse à entrevoir différemment notre ration avec nos clients. Selma merci !

Leave a Comment

120 Partages
+1
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez