L'obstacle n°1 qui freine la stratégie webmarketing d'un blog

Quand j’ai publié le top 44 des meilleurs blogs webmarketing, développement pro et perso francophones, ça a donné envie à de nouvelles personnes d’y figurer, et j’aime l’idée de compléter cette ressource à l’avenir !

On m’a demandé des conseils, et j’en ai un tas à te donner… car la vérité, c’est que ton blog peut être un super outil dans ta stratégie webmarketing ou te faire perdre du temps – même quand il marche bien.

  • J’ai remarqué 2 cas de figures parmi mes clients : ils ont une activité qui marche bien,  un blog avec des publications régulières, des commentaires, des lecteurs fidèles, des clients potentiels qui lisent, qui partagent…mais le lien entre leurs publications et leurs ventes est flou.
  • Certes, leurs clients les ont découverts via leur blog et les suivent par mail avec enthousiasme mais ensuite c’est plus compliqué : parfois il leur faut des siècles pour se décider (du coup tout le monde se décide en même temps, ce qui donne un planning en dent de scie + beaucoup de stress), ou alors ça va plus vite mais du temps est perdu dans des échanges par mail, des sessions découvertes…Plus rarement, mais quand même, ce ne sont pas les bonnes personnes – travailler avec elles donne envie de rendre son tablier :-) ou bien le blog intéresse les clients, il est dynamique, mais les ventes ne sont pas vraiment prévisibles.
  • L’autre cas de figure, c’est une activité qui roule avec une clientèle qui arrive autrement que par le blog (lequel n’existe pas forcément d’ailleurs) : recommandations, réseau…ça demande pas mal d’énergie, et surtout, ça revient à réinventer la roue à chaque fois.
Est-ce que ton blog te fait perdre du temps ? Vérifie !Click to Tweet
  • Maintenant, que tu sois dans le 1er ou le 2ème cas : tu voudrais peut-être que tes ventes prennent moins de temps à se conclure, qu’il y ait moins d’échanges par mail/téléphone et surtout t’assurer qu’au-delà d’un calendrier éditorial rempli tes publications deviennent un véritable outil dont tu puisses mesurer le ROI avec un CA impacté, du temps de travail en moins, des clients qui se décident plus facilement, qui te correspondent mieux – ou tout ça à la fois.
  • Mais il y a un obstacle qui éclipse tous les autres, et qui freine ta progression : commençons par là.

L’obstacle qui éclipse tous les autres dans ta stratégie webmarketing

  • Comme l’a si bien écrit Alexander Green :

“Nous survivons tous en vendant un produit, un service, ou une compétence.

Pourtant, chaque vente se heurte à 5 obstacles : pas besoin, pas d’argent, pas maintenant, pas envie, pas confiance. Si la confiance n’est pas là, oubliez les 4 autres obstacles : vous êtes cuits !”

– Alexander Green

  • Quand j’écris ça, je sais bien que tu hoches la tête : mettre en confiance, développer une conversation, une relation avec tes clients potentiels, c’est pour ça que tu bloggues (ou c’est comme ça que tu fonctionnes via ton réseau).
  • Tu mets déjà un point d’honneur à mettre tes clients en confiance pour qu’ils apprennent à te connaître, à envisager que la personne qui va les aider à résoudre leurs problématiques + concrétiser leurs aspirations, c’est toi.
  • Et ton blog fait ça bien : il met en confiance des gens que tu n’as jamais rencontrés et les invite à te laisser leur mail. Ensuite, tes publications (que tu relaies par mail donc, pour faire revenir les personnes qui te suivent déjà) continuent à développer la relation…
  • Mais elles ne constituent pas pour autant une stratégie webmarketing efficace – par efficace j’entends intégrée à part entière dans tes objectifs de conversion, de vente, de fidélisation, de positionnement, et que ça mon ami-e, ça va bien plus loin que publier régulièrement du contenu intéressant.
'Chaque vente se heurte à 5 obstacles' #ContentMarketingClick to Tweet
  • Reprenons la sagesse d’Alexander Green – passée la confiance : il reste 4 autres obstacles à surmonter – pas besoin, pas d’argent, pas maintenant, pas envie. Et on ne parle pas des personnes dont les objectifs ne correspondent pas à ton travail !
  • Ces 4 obstacles sont valables pour tes clients préférés, ceux avec qui tu adorent travailler, parce qu’ils en ont besoin, parce qu’ils ont les moyens mais voilà : c’est à toi de le prouver. Car ce dont ils ont envie aujourd’hui ne correspond pas forcément à ce dont ils ont vraiment besoin – toi tu le sais, mais pas eux.
  • Alors tu vois : la confiance, ce n’est que le ticket d’entrée – un calendrier éditorial bien rempli, c’est formidable MAIS ce n’est pas ça qui va te permettre d’avoir plus d’impact demain qu’aujourd’hui.
Un calendrier éditorial bien rempli n'est pas nécessairement synonyme d'impact Click to Tweet

Un calendrier éditorial bien rempli n’est pas synonyme d’impact

  • Blogguer régulièrement du bon contenu ne va pas nécessairement te faire gagner du temps, te faire connaître, ni impacter tes ventes : ça va simplement mettre en confiance les personnes qui te suivent ou qui pensent à le faire, et leur donner envie de revenir.
  • On trouve un large choix d’articles anti-page blanche, avec 10, 20, 40, 50 idées pour une inspiration régulière. Et il y a d’excellentes pistes là-dedans. Mais un blog qui ne rime pas avec temps perdu va bien plus loin que du trafic + un calendrier éditorial bien rempli + des publications relayées par mail : une fois que la confiance est là…comment on fait ?
  • On ne va pas mettre des boutons Paypal dans chaque article, et de toute façon : ce n’est pas parce que le client potentiel a sous les yeux un produit ou service dont il a réellement besoin qu’il va l’acheter – ni même qu’il aura envie de le faire. Et non. Notre processus de décision est bien plus complexe que ça, et on va bientôt en reparler.

Ce n’est pas parce que le client potentiel a sous les yeux un produit ou service dont il a réellement besoin qu’il va l’acheter – ni même qu’il aura envie de le faire.

La vérité, c’est que nous n’achetons pas des produits, des services ou des prestations, nous achetons des “renforceurs d’identité”

– Eckhart Tolle.

  • Ce que tu vends à tes clients, c’est une meilleure version d’eux-mêmes : une partie de tes lecteurs est particulièrement avancée, et elle voit déjà ce qui va devenir possible grâce à ton travail. La plus grosse partie ne le voit pas encore – ou ne se sent pas capable de le faire.
  • Selon le stade où en est chacun, il n’est pas nécessairement prêt à acheter ce que tu fais. En fait, généralement, il ne l’est pas. Il y a une différence à ne pas rater entre ton lecteur préféré et ton meilleur client préféré : le premier peut devenir le deuxième, mais entre les deux, il y a un chemin – et c’est à toi de le paver.
La différence entre lecteur préféré, et client préféré : un chemin à paverClick to Tweet

Il y a une différence à ne pas rater entre ton lecteur préféré et ton client préféré : le premier peut devenir le deuxième, mais entre les deux, il y a un chemin – et c’est à toi de le paver.

  • Utiliser ton contenu pour avoir encore plus d’impact qu’aujourd’hui, d’avantage de projets qui te plaisent, de clients avec qui tu es ravi-e de travailler, en y passant moins de temps, ça commence par te poser les bonnes questions avant de remplir les prochains mois de ton calendrier éditorial.

Dis moi : comment ça se passe, ton calendrier éditorial et toi ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Le plus difficile ?

Tu veux aller directement à l’essentiel ? Apprendre à utiliser ton contenu pour faire passer le bon message ? Aux bonnes personnes ? Et impacter tes ventes ? J’ai de mes supers formations pour toi ici :-)

Enregistrer

Author Details

Je m’appelle Selma Païva. Je suis l’auteure du livre “Internet est une table pour deux, le marketing autrement”. Je forme + conseille + accompagne les entrepreneurs au niveau de leur marketing de contenu sur selmapaiva.com

Au programme – email marketing, copywriting, blogging, storytelling… ou l’art de manier les mots pour construire des séquences de mails dignes d’une série Netflix. Des articles qui captivent ta communauté . Des landings pages qui convertissent tes visiteurs en prospects. Et des pages de vente qui donnent envie d’acheter !

Commence par mes 10 micro-leçons d’email-marketing ici. Elles sont gratuites. Et spécialement conçues pour une relation durable et riche avec tes abonnés :-)

179 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez