≡ Menu

Vendre, c’est apporter une solution à un problème ? Mêêê non…

"Vendre, c'est apporter une solution à un problème. Le problème, c'est quand tes clients ne savent pas ce qui leur pose problème." Les shaddoks.

Nous sommes tous les clients de quelqu’un d’autre, vu que chacun de nous tend vers le progrès personnel et professionnel : on a tous des problèmes à surmonter, des aspirations à concrétiser !

MAIS…

on a besoin d’aide pour ça, et à un niveau bien plus profond que celui dont on parle partout.

Parce que déjà généralement un client ne sait ce dont il a besoin vu qu’à la base…il a rarement identifié + compris correctement ce qui lui pose vraiment problème.

Donc non : vendre, ce n’est pas apporter une solution à un problème.

Le marketing digital (ou non), c’est bien plus que ça.

C’est ça qui est bien.

Parce que quand tu rentres dans une démarche de vente différente, tu te différencies du troupeau.

Je m’explique !

  • En ligne, les conseils concernant le marketing digital clament souvent « Pour créer un produit, un service, avoir des clients, demandez-leur ce qui leur pose problème, et apportez-leur une solution. »
  • Bof. Ce n’est pas erroné, c’est incomplet comme résumé du webmarketing. La plupart du temps, on a une idée de ce qui nous pose problème, mais différente de ce qui nous pose réellement problème. On peut avoir une idée claire de ce qui nous fait envie, mais généralement, on ne sait pas.
Pourquoi le conseil 'apportez une solution aux problèmes de vos clients' MAUVAIS ! Click to Tweet
  • Souvent on croit savoir, mais comme le vrai problème est ailleurs, la vraie solution est ailleurs aussi : c’est pour ça qu’il y a tellement de frustrations et de déceptions !
  • Bonne nouvelle : si tu t’y prends bien, tu peux changer la donne. Utiliser ta strategie web à toi pour te distinguer du troupeau :-)

Tu peux faire mieux. Changer la donne.

  • Internet est une table pour deux : tes publications alimentent une conversation. Et une conversation qui aboutit quelque part doit être orientée client. C’est mieux hein : au lieu de n’être qu’un calendrier éditorial bien rempli (ou pire outil de matraquage promotionnel…), ton contenu devient outil pour transformer ton audience en clientèle potentielle – c’est beaucoup plus épanouissant pour tout le monde !
  • Concrètement : que tu sois coach ou réflexologue, consultant en SEO on en parentalité positive, spécialiste de voyages exotiques, de yoga ou des réseaux sociaux… vendre, ce n’est pas TE vendre. Ce n’est pas non plus vendre tes produits et services. Ni écouler ton stock ou remplir ton planning à coup d’offres promotionnelles.
'Entrer dans une démarche différente, c'est se différencier du troupeau' #WebMarketingClick to Tweet
  • Changer le monde via ton contenu gratuit et payant : voilà ton programme de marketing digital nouvelle version. Vivre de sa passion : NON. Changer le monde ? Oui. Et ce n’est pas juste une jolie expression. C’est que la transformation de ton client est au cœur de tes objectifs :  grâce à ton travail, tu lui permets d’avoir, avoir ou faire mieux (voire une combinaison des 3) !
  • Alors s’il est réussi, ton marketing de contenu te permet de faire progresser ton lecteur, en connectant les points-clefs : ce qui compte pour lui, ce qui compte pour toi et ce qui devient possible s’il adhère à ta vision des choses.
  • Tu le guides ! Ce qui veut dire que tes publications ont un impact sur ton audience : même ceux qui n’achètent pas avancent grâce à toi. Ceux qui achètent ont besoin de moins de temps pour se décider, et sont mieux ciblés :-)

Avec ton marketing digital, il y a un chemin à paver !

  • Publier des articles, envoyer des mails, travailler ses pages de vente n’est pas une fin en soi : c’est une démarche qui te permet de paver le chemin que ton lecteur va parcourir entre le moment où il arrive chez toi et celui où il devient potentiellement client : il a besoin d’évoluer pour passer du premier point au deuxième, les achats impulsifs sont rares !
  • Pour acheter dans de bonnes conditions, ton interlocuteur a besoin de comprendre la valeur de ton travail (et tu sais que ce n’est pas évident n’est-ce pas ?), de visualiser ce que tu vas lui permettre de concrétiser, de résoudre, de vivre. Il a aussi besoin d’être inspiré par ton approche et d’apprécier (vraiment) ta personnalité !
  • Quand tu réunis ces 4 éléments : tu as les ingrédients-clefs de ton marketing digital. Ton client choisit ce que tu proposes non parce qu’il n’y a pas d’autres choix ailleurs, non plus parce que c’est moins cher qu’ailleurs mais parce qu’il t’a identifié comme étant la personne dont les produits et services sont ce qu’il lui faut.
  • Il ne s’agit pas QUE d’avoir confiance en toi, vendeur : le principal obstacle à l’achat, c’est le client lui-même. Et tant qu’il n’est pas prêt, même ton client parfait va mentalement dégainer une des objections suivantes : pas le temps, pas envie, pas d’argent….on se comprend !
  • A toi, donc, de le guider, une étape après l’autre pour lui permettre de progresser. Car un lecteur qui a besoin de ce que tu fais et qui ne l’achète pas reste quelqu’un qui passe à côté d’une expérience qu’il a besoin de vivre. D’une compétence qui lui manque. D’un état d’esprit qu’il a besoin de développer. Pour être, avoir ou faire mieux.
  • Rappelle-toi toujours : Internet est une table pour 2. C’est le moment d’être vraiment toi (si!).

Faire progresser ses clients avec son contenu et en plus…être vraiment soi ?

  • Est-ce que c’est possible d’abord cette histoire ? Il n’y a pas de manuel de l’entrepreunariat, ah ha ! Pas de diplôme certifiant, de modules à valider. Les entrepreneurs sont donc particulièrement touchés par le syndrome de l’imposteur : difficile d’être vraiment soi en ligne, devant tout le monde !
  • Si nous étions dans une pièce tous ensemble, et que je demande « Qui voudrait plus de visibilité ? Qui voudrait se faire connaître auprès d’une nouvelle audience ? », toutes les mains se lèveraient : n’est-ce pas ?
  • Mais faire connaître…quoi ? Une entreprise ? Un produit ? Un service ? Alors là, c’est déjà bouché partout.
  • La vérité, c’est qu’ »être visible, c’est d’abord être » (Fadhila Brahimi) – et même si on ne sait pas forcément bien ce que ça veut dire, c’est impressionnant. On se trouve facilement une raison de rester dans l’ombre, sa vraie personnalité cachée derrière sa marque, son site, et même son blog !
Pour une autre approche du contenu ! 'Etre visibible, c'est d'abord être' @fbrahimi Click to Tweet
  • Ce qui devient possible, avec la nouvelle ère du web ? Faire la différence en étant TOI. Les marques, les entreprises, les entrepreneurs ne sont plus censés être parfaits et lisses, au contraire.
  • On ne peut plus de toute façon : il y a trop de bruit en ligne, trop de contenu vide, impersonnel, remâché. Si on ne mise pas sur sa personnalité, sa vision des choses, son parcours, ses centres d’intérêt, ses points forts : on met ses lecteurs / abonnés / clients en mode COMA.
  • Mais attention : le web 3.0, ce n’est pas pour autant l’ère du moi-je ! Au contraire : c’est l’occasion d’avoir d’autres sujets de conversation, d’autres atomes crochus avec ses clients que le passage en caisse. Internet est une table pour 2 : la conversation autour de cette table virtuelle est alimentée par ton contenu, le web devient le terreau idéal du Personal Branding !

« Les internautes sont juste des gens »

  • De la même manière que quand ils ne sont pas « occupés à être la cible commerciale de quelqu’un, les internautes sont juste des gens » : quand ils ne sont pas occupés à être des vendeurs, les entrepreneurs sont « juste des gens » aussi !
  • Evident ? Oui…ou pas en fait. Combien d’articles, de posts, de mails commerciaux sont vraiment écrits comme dans la « vraie vie » ? Trop peu ! C’est pour ça que les abonnés se plaignent d’être inondés de publicités sur les réseaux et de newsletters dans leur boîte mail dont ils n’ont rien à faire (et souvent qu’ils n’ont  même pas demandées !)
'Les internautes sont justes des gens', une autre approche du content marketing.Click to Tweet
  • Internet est une table pour deux, et ce que chacun de nous veut y trouver ce sont des morceaux de conversation. Nous participons volontiers aux échanges qui nous inspirent, qui nous font rire, qui nous apprennent quelque chose. Nous partageons volontiers le contenu qui résonne avec l’image que nous voulons donner : le contenu qui va inspirer, faire rire, apprendre quelque chose à nos abonnés à nous. Nous achetons volontiers les produits et services qui répondent aussi à ces critères-là.

Maintenant, c’est à toi :-)

Aujourd’hui, tu as déjà fait décoller ton activité.

Tu as déjà des clients qui te plaisent.

Une communauté. Du trafic.

Des lecteurs qui te suivent. Qui t’écrivent – bravo :-)

Maintenant, dis-moi si :

>>> Depuis que tu as commencé ton activité, tu as évolué ? Et tu veux que ton contenu reflète cette évolution pour mieux cibler tes clients – qu’ils s’auto-filtrent en quelque sorte avant de te contacter pour réserver une séance, un coaching, ou acheter ce que tu fais ?

>>> Il y a des produits / services /prestations disponibles sur ton site et tu te demandes comment les mettre en valeur avec ton contenu sans lasser ni avoir l’impression de jouer le rôle d’un marchand de tapis qui joue soit sur la nouveauté soit sur la promo ?

>>> Ecrire, tu aimes. Mais tu n’as pas envie d’être sur le pont tout le temps ? Blogguer pour impacter, préciser tes codes, ta philosophie OK…mais finalement aussi mieux utiliser internet pour moins l’utiliser en fait. Y a pas que le business dans la vie ! 

>>> Et puis au-delà d’écrire des articles intéressants, inspirants, tu as besoin et envie que tes lecteurs comprennent certains points, évoluent sur d’autres ? Des lecteurs qui ont vraiment compris qui tu es, ce que tu fais et ce qui peut changer pour eux grâce à toi, ça, voilà de vrais clients potentiels comme tu aimes ! 

>>> Enfin, tu veux que tes clients achètent ce que tu fais pour les bonnes raisons ? Pas parce que c’est moins cher qu’en face ou qu’ils n’ont pas trouvé mieux ailleurs. Mais parce que ton contenu leur a donné envie de choisir ce que tu leur proposes toi. Tu veux leur faire gagner en clarté. 

Oui ?

Alors pour construire des séquences de mails qui affinent ton positionnement, ciblent mieux tes clients et augmentent tes ventes : je t’invite à demander ci-dessous tes 10 micro-leçons d’email marketing, c’est gratuit, et spécialement conçu pour une relation durable et riche avec tes abonnés !

Enregistrer

{ 2 commentaires… add one }

Leave a Comment

+1
Tweetez
Partagez
Épinglez
Partagez